AccueilBéninInauguration de son bureau-projet à Parakou : Le PNUD se rapproche des...

Inauguration de son bureau-projet à Parakou : Le PNUD se rapproche des populations du Borgou et de l’Alibori pour plus d’efficacité

Publié le

spot_img

Il a été procédé à l’inauguration du bureau-projet du Programme des Nations Unies pour le développement (PNUD) de Parakou. La cérémonie d’ouverture officielle de ce bureau s’est déroulée dans la matinée du jeudi 25 Janvier 2024 en présence des autorités politicoadministratives, militaires et les chefs traditionnels du Borgou et de l’Alibori.

 

Rapprocher les services du PNUD des populations des départements du Borgou et Alibori aux fins d’accroître l’efficacité de ses interventions. Tel est l’objectif de la création du bureau-projet du PNUD à Parakou. Par sa présence à Parakou, le PNUD veut contribuer, en collaboration avec l’ensemble des acteurs à divers niveaux, à relever les différents défis de développement.

Aouale MOHAMED ABCHIR, le représentant résident du PNUD a indiqué que depuis les années 74 que le PNUD est présent au Bénin, c’est la première fois qu’il ouvre un bureau de projet. L’objectif est de rester plus proche des populations et de répondre de manière plus ciblée aux besoins exprimés par les communautés locales tout en contribuant à la réalisation des objectifs de développement durable. Il a rappelé que 2024 est le début d’un nouveau cycle de coopération entre le PNUD et le Bénin. Pour la période 2024-2026, les activités du PNUD vont se concentrer les deux axes suivants : la résilience, la croissance durable et l’emploi et l’Etat de droit, la démocratie, la gouvernance et la cohésion sociale a fait savoir le représentant résident.

Le préfet du Borgou Djibril MAMA CISSE a, au nom de son collègue de Alibori, salué la présence massive des élus locaux des départements du Borgou et de l’Alibori. L’inauguration du bureau-projet de Parakou du PNUD est un événement capital et de haute portée, a laissé entendre le préfet. Cet événement traduit l’engagement du PNUD à rapprocher ses services des populations du Septentrion pour plus d’efficacité de ses actions. La décentralisation des bureaux du PNUD dans le Septentrion vient à point nommé, car cette région est éprouvée par l’insécurité grandissante due à la montée de l’extrémisme violent qui perturbe la paix, la quiétude et la cohésion sociale au sein des populations.

La visite inspirante du Président de l’Association des Universités de Troisième Age

Dans une initiative louable visant à encourager l’éducation continue et à célé e nouveau dans la quête de savoir des participants.

Professeur VELLAS, une figure réputée et respectée dans le domaine de l’éducation, a consacré sa vie à promouvoir l’apprentissage tout au long de la vie. Son engagement envers l’éducation inclusive et sa passion pour le partage des connaissances en ont fait une source d’inspiration pour de nombreux apprenants, jeunes et moins jeunes.

Lors de sa visite, Professeur VELLAS a inauguré avec Professeure DUCHEL l’Université de Troisième Age au Benin – UNITRA et a célébré le Bénin comme 81eme pays représenté à l’AIUTA. L’impact de cette visite ne s’est pas limité à l’enthousiasme immédiat des participants. De nombreux apprenants ont exprimé leur intention de s’inscrire à de nouveaux cours et de s’engager davantage dans des activités éducatives.

En plus de stimuler l’intérêt pour l’éducation du troisième âge, la visite du Professeur VELLAS a également mis en lumière l’importance de reconnaître la valeur et la contribution des personnes âgées au tourisme international. Dr. Mohamed Kayal chercheur en tourisme et changement climatique et membre du Conseil d’Administration de l’AIUTA a livré une présentation sur le tourisme et le troisième âge, et ceci après une intervention, la veille, dans la matière aux locaux de l’Ecole Nationale d’Economie Appliquée et de Management (ENEAM).

En conclusion, la visite inspirante du Professeur François VELLAS a non seulement renforcé l’engagement envers l’éducation du troisième âge, mais elle a également rappelé à tous l’importance de cultiver une mentalité d’apprentissage permanent à travers les différentes étapes de la vie. Son message résonne comme une invitation à embrasser la sagesse de l’expérience et à nourrir la soif de connaissance qui réside en chacun de nous, indépendamment de notre âge ou de notre parcours académique.

Dr. Mohamed Kayal

Chercheur en Tourisme et changement climatique

Dernières publications

Championnats du Monde d’athlétisme en salle «Glasgow 2024» : Noëlie Yarigo honore encore le Bénin

Noelie Yarigo est arrivée mardi dernier à Glasgow où elle va participer dès ce...

Éliminatoires CAN 2025: Maroc, leader du développement du football africain 

Le Maroc en tant que leader du développement du football africain : Les éliminatoires...

Promotion du Volontariat au Bénin : L’AnpE sensibilise les jeunes du Zou

L'Agence nationale pour l'Emploi (ANPE) a organisé hier, jeudi 29 février 2024, à Bohicon,...

Spécial Café Environnement : L’identification des nuages, la collecte et l’envoi de données GLOBE au menu

Café environnement, le programme le plus innovant d’éducation environnementale, porté par sa promotrice Inès...

More like this

Championnats du Monde d’athlétisme en salle «Glasgow 2024» : Noëlie Yarigo honore encore le Bénin

Noelie Yarigo est arrivée mardi dernier à Glasgow où elle va participer dès ce...

Éliminatoires CAN 2025: Maroc, leader du développement du football africain 

Le Maroc en tant que leader du développement du football africain : Les éliminatoires...

Promotion du Volontariat au Bénin : L’AnpE sensibilise les jeunes du Zou

L'Agence nationale pour l'Emploi (ANPE) a organisé hier, jeudi 29 février 2024, à Bohicon,...