AccueilBéninPrésentation officielle du livre intitulé: ''L'enfance Volée '' La chanteuse écrivaine...

Présentation officielle du livre intitulé:  »L’enfance Volée  » La chanteuse écrivaine  »Nono Miwa » face aux Bibliophiles jeudi

Publié le

spot_img

Dorline Bruneau Tchiakpè alias  »Nono Miwa » a foulé son sol natal, il y a quelques jours. Cette descente est motivée par le désir de présenter, jeudi 07 décembre 2023 à l’Institut français du Bénin, l’ouvrage dont elle est l’autrice, le roman intitulé  »L’enfance volée ».

 

En effet l’artiste écrivaine a voulu partager de vive voix avec son public et toutes ses personnes qui s’inscrivent dans la droite ligne de la défense des droits de la femme, son aspiration à faire de cet engagement son fer de lance. Et les prémices de ce noble combat sont gravées de façon captivante dans les lignes de cette autobiographie romancée intitulée  »L’enfance volée » dont la chanteuse est signataire. Il s’agit en vrai d’une œuvre qui s’épanche sur l’épineuse question de la violence basée sur le genre avec pour tapis de fond la vie de l’autrice elle-même, retracée sans camouflage. Réédité aux  »Christon Éditions », ce bouquin de  »Nono Miwa » porte la marque d’un engagement sacré vis à vis de la femme.

Et c’est à juste titre de cet engagement que l’écrivaine compte parler avec les bibliophiles qui feront le déplacement de l’Institut français du Bénin, jeudi 07 novembre 2023 à partir de 18h 00. « Je suis rentrée spécialement pour la présentation de mon ouvrage, de mon bébé, de mon bijou comme j’aime l’appeler,  »L’enfance volée  ». Puisque c’est mon histoire. Cette histoire qui ressemble à celle de Paul, Pierre, Jacques. Parce qu’à chaque dédicace en Europe, j’ai toujours enregistré des témoignages qui sont pires que les miens. Alors nous étions déjà à Cotonou en début d’année pour la présentation et puisqu’ en Europe l’ouvrage coûtait 16€ 10, lorsque nous nous sommes rendus à Cotonou, les compatriotes l’on trouvé coûteux. Ainsi, nous avons fait l’option de collaborer avec une maison d’édition d’ici afin de revoir le coût à la baisse pour permettre à tout le monde d’y accéder.

C’est ainsi que nous avons pris Contact avec  »Christon Édition », l’une des meilleures maisons d’édition de la place, sacré Grand Prix littéraires 2023 dans la catégorie maison d’éditions. Et le travail a été agréablement fait pour que tout le monde ait accès pour lire et déchiffrer l’enrichissant contenu de ce livre dont le socle est le stop à la violence basée sur le genre, la violence faite aux femmes et aux enfants qui est mon combat aujourd’hui », laisse entendre Dorline Bruneau afin de mieux situer le contexte de cette présentation. À l’en croire, il ne s’agira pas seulement d’une séance de vente d’ouvrage, mais ce sera également une occasion propice pour échanger et partager ses expériences sur la thématique du jour.

« Mon combat c’est de faire comprendre aux gens qu’il faut absolument arrêter la violence faite aux femmes sous toutes ses formes : que ça soit psychologique, verbale ou physique. Moi je trouve que quelle que soit sa nature, la violence détruit l’être humain. C’est même d’ailleurs un thème qui est d’actualité et qui focalise les attestions aujourd’hui. Et je tiens déjà à remercier l’Institut français à travers sa directrice déléguée madame Bidou et toute son équipe Sergent Markus, Jérôme Tossavi, Noël Vitin et autres, pour avoir accepté abriter au sein de l’Institut cet événement. Je n’oublie pas la Bibliothèque Nationale de Bénin et son directeur Koffi Attédé, le conseiller technique à la culture du ministre Jean Michel Abimbola, je veux nommer monsieur Florent Couao-Zotti ainsi que madame Adélaïde Fassinou Alagbada », mentionne l’écrivaine qui attend vivement un beau monde à l’Institut.

Cette rencontre du jeudi sera une opportunité pour découvrir et redécouvrir l’autrice mais également pour se faire dédicacer l’ouvrage. Le livre est disponible un peu partout au Bénin, notamment à la librairie Notre Dame de Cotonou. Pour l’heure, selon la chanteuse écrivaine, il est d’une urgence pressante aujourd’hui de mettre un frein à la violence basée sur le genre afin de contribuer efficacement à l’élévation et à l’épanouissement de la gent féminine.

 

Teddy GANDIGBE

Dernières publications

Usage d’internet au Bénin : Internet Society et le Cabinet Scg lancent une étude

L’organisation Internet Society Chapitre du Bénin en partenariat avec le Cabinet Strategic consulting group...

Ligue3/Championnat national amateur de football : Etalons FC finit la phase Aller en beauté…

La phase Aller du championnat national amateur (Ligue 3) de football a connu son...

3e Journée de la Super Ligue Pro de football : Précieuse victoire de Loto-Popo Fc devant Damissa Fc

Pour le compte de la 3e Journée de la Super Ligue Pro (SLP) de...

Loterie nationale du Bénin : Les résultats Tiercé, Quarté, Quinté d’hier

La Loterie Nationale du Benin S.A. vous donne les résultats du TIERCE / QUARTE...

More like this

Usage d’internet au Bénin : Internet Society et le Cabinet Scg lancent une étude

L’organisation Internet Society Chapitre du Bénin en partenariat avec le Cabinet Strategic consulting group...

Ligue3/Championnat national amateur de football : Etalons FC finit la phase Aller en beauté…

La phase Aller du championnat national amateur (Ligue 3) de football a connu son...

3e Journée de la Super Ligue Pro de football : Précieuse victoire de Loto-Popo Fc devant Damissa Fc

Pour le compte de la 3e Journée de la Super Ligue Pro (SLP) de...