AccueilBéninLutte contre le terrorisme et la prolifération des armes légères : Osc...

Lutte contre le terrorisme et la prolifération des armes légères : Osc et acteurs de la sécurité outillés…

Publié le

spot_img

Des acteurs de la société civile et des acteurs de la sécurité ont été conviés à une formation sur la prévention de l’extrémisme violent, de la radicalisation et de la prolifération des armes légères au Sahel et dans les pays côtiers d’Afrique de l’Ouest. La présente formation, officiellement lancée lundi, 05 février 2024 à Cotonou bénéficie de l’appui du Japon.

 

 A en croire le Directeur de cabinet du Ministère de l’intérieur et de la sécurité publique, Abasse Olossoumare, la prévention de l’extrémisme violent, de la radicalisation et de la prolifération des armes légères devient un impératif pour chaque pays de la région. Il a, par ailleurs, précisé que la présente formation vise à améliorer les connaissances et les échanges d’informations entre le personnel de sécurité et les acteurs de la société civile en matière de lutte contre le terrorisme et la prolifération des armes légères dans sept (07) pays d’Afrique de l’Ouest notamment le Bénin, Togo, Ghana, Côte-d’Ivoire, Niger, Mali et le Burkina-Faso.

Toute chose, selon lui, qui est en phase avec la vision du gouvernement notamment en ce qui concerne le renforcement de la sécurité intérieure et la défense du territoire national par une protection adéquate des personnes et de leurs biens. “Le gouvernement japonais apporte sa contribution à ce projet de formation des acteurs par un financement d’environ 10 millions de dollars US au profit du Programme des Nations Unies pour le Développement et le Centre Kofi Annan de formation au maintien de la paix.

Pour le Chargé d’affaires de l’Ambassade du Japon, ce soutien financier s’inscrit dans la droite ligne de la ferme volonté du pays à contribuer à la paix et à la stabilité en Afrique. L’Ambassadrice du Ghana au Bénin ainsi que le Commandant du Centre de formation ont aussi rappelé la nécessité pour les États de renforcer leurs capacités face aux défis du terrorisme. Plusieurs cadres à divers niveaux de l’appareil sécuritaire du Bénin participent à cette formation. Des acteurs de la société civile sont aussi fortement représentés à cette formation qui prend fin le 09 février prochain“ rapporte le site officiel du gouvernement béninois.

Notons que cette formation est une initiative du Centre Kofi Annan de formation au maintien de la paix en collaboration avec le gouvernement béninois représenté par le Secrétariat Permanent à la lutte contre la radicalisation, l’extrémisme violent et le terrorisme.

A.B

Dernières publications

Championnats du Monde d’athlétisme en salle «Glasgow 2024» : Noëlie Yarigo honore encore le Bénin

Noelie Yarigo est arrivée mardi dernier à Glasgow où elle va participer dès ce...

Éliminatoires CAN 2025: Maroc, leader du développement du football africain 

Le Maroc en tant que leader du développement du football africain : Les éliminatoires...

Promotion du Volontariat au Bénin : L’AnpE sensibilise les jeunes du Zou

L'Agence nationale pour l'Emploi (ANPE) a organisé hier, jeudi 29 février 2024, à Bohicon,...

Spécial Café Environnement : L’identification des nuages, la collecte et l’envoi de données GLOBE au menu

Café environnement, le programme le plus innovant d’éducation environnementale, porté par sa promotrice Inès...

More like this

Championnats du Monde d’athlétisme en salle «Glasgow 2024» : Noëlie Yarigo honore encore le Bénin

Noelie Yarigo est arrivée mardi dernier à Glasgow où elle va participer dès ce...

Éliminatoires CAN 2025: Maroc, leader du développement du football africain 

Le Maroc en tant que leader du développement du football africain : Les éliminatoires...

Promotion du Volontariat au Bénin : L’AnpE sensibilise les jeunes du Zou

L'Agence nationale pour l'Emploi (ANPE) a organisé hier, jeudi 29 février 2024, à Bohicon,...