AccueilBéninAssemblée nationale : Echange de vœux entre Vlavonou et les députés

Assemblée nationale : Echange de vœux entre Vlavonou et les députés

Publié le

spot_img

À l’Assemblée nationale ce mardi 30 janvier 2024, avant la clôture de la 2ème session ordinaire de l’année 2023, le président de l’Assemblée nationale Louis Gbèhounou Vlavonou et les députés se sont échangés les vœux de nouvel an comme il est de tradition. Une occasion pour les représentants du peuple de réitérer leur engagement à accomplir davantage leurs missions constitutionnelles au profit du renforcement de la démocratie.

 

À l’entame de la cérémonie, le premier secrétaire parlementaire, l’he Mahugnon Kakpo a présenté les vœux de bonne santé, de paix et de réussite des députés de la 9ème législature au président Louis Gbèhounou Vlavonou. Après avoir évoqué la mémoire de feu Abel Sourokou et lui souhaité un repos éternel, le porte-parole des députés a rappelé qu’à l’entame, la 9ème législature s’est engagée à accomplir valablement ses missions constitutionnelles. Ainsi, 2023 n’aura pas été une année ni de repos ni de répit, a-t-il martelé avant de déboucher sur le bilan proprement dit.

En dehors du vote de la loi des finances 2024, du vote de la loi de règlement définitif du budget 2021, janvier 2024 a été marquée par une production législative abondante avec à la clé l’examen de 9 textes de loi. Sur le plan du contrôle de l’action gouvernementale, a-t-il poursuivi, 54 questions ont été posées au Gouvernement dont 26 sont examinées en plénière, soit un taux d’exécution de 48%. Pour ce qui est de la diplomatie parlementaire, la 9ème législature n’a pas fait piètre figure puisqu’une trentaine de groupes interparlementaires d’amitié ont été constitués sans oublier la participation à des rencontres internationales et activités des parlements sous-régionaux, régionaux et internationaux.

Dans son adresse par ailleurs, le député Mahugnon Kakpo a félicité le président Vlavonou pour la dextérité avec laquelle il gère le Parlement et le place dans le concert des grands parlements et des grandes nations.

Pour finir, il a rassuré de la disponibilité de la 9ème législature à davantage accomplir ses missions constitutionnelles et a réitéré le soutien des députés au président Vlavonou, tant ses actions vont dans le sens du renforcement de la démocratie.

Un appel qui n’a pas laissé indifférent l’autorité parlementaire. Dans sa réponse aux vœux des députés, le président Vlavonou a dit être sensible aux paroles aimables et élogieuses ainsi qu’aux vœux dits par le 1er secrétaire parlementaire avant de se réjouir de la disponibilité de la 9ème législature à jouer pleinement sa partition.

Aussi a-t-il salué l’atmosphère de grande tolérance, de grande sérénité, de grande courtoisie et du respect de différences qui caractérisent la 9ème législature depuis son début. Cette atmosphère qui est une exigence majeure de la démocratie, selon lui, a porté ses fruits au Parlement, s’est réjoui le président Vlavonou.

Le contrat social de la 9ème législature

Dans son propos, l’autorité parlementaire a rappelé le caractère transitoire de la 9ème législature et surtout ce que le peuple attend d’elle. « … je souhaiterais que nous ne perdions jamais de vue le caractère transitoire de notre législature et sa vocation à préparer les échéances électorales groupées à venir, qui s’annoncent cruciales pour notre pays. A cet égard, le peuple béninois attend sûrement de nous que nous jouions pleinement notre participation pour assurer notre rôle de pionnier de la consolidation du processus démocratique en Afrique. C’est ce qu’il convient notamment de comprendre de la jurisprudence de la Cour constitutionnelle à l’effet de corriger certains dysfonctionnements potentiels relevés dans l’ordonnancement juridique.

Il nous appartient d’en tirer toutes les conséquences. La Nation attend aussi, et nous l’avons tous compris comme en témoigne l’énorme travail abattu sur ce plan, un contrôle très vigilant de l’action gouvernementale ; l’objectif visé étant, in fine, l’amélioration effective et constante de la gouvernance de notre pays, gage de stabilité politique et de prospérité partagée. Le peuple attend enfin de nous, et ce n’est peut-être pas la moindre de ses exigences, des comportements en tous points exemplaires, aussi bien à l’intérieur de l’hémicycle qu’en dehors de celui-ci, voire au sein des différentes institutions régionales où notre pays est représenté, et que nous le rassurions de l’honorabilité dont il nous a crédités en nous investissant de sa confiance pour le représenter dignement au parlement.

Il est attentif à nos efforts tendant à construire, par le travail et le comportement des uns et des autres, un pays de paix et de sécurité pour tous, de fraternité agissante et de justice sociale. Mes chers collègues, comme vous le voyez bien, et je me réjouis de notre parfaite convergence de vues sur ce point, tout cela appelle de nous une prise de conscience de plus en plus marquée de nos responsabilités devant le peuple et devant l’histoire, car il est plus sûr de construire l’avenir que de le prévoir. En tout état de cause, je demeure convaincu que la neuvième législature, saura contribuer, mieux que les précédentes, au renforcement de notre processus démocratique et au développement de notre Nation. », a laissé entendre le président Vlavonou avant de rappeler que 2024 sera sous de bons auspices.

« …En effet, l’énorme travail législatif abattu en ce début d’année déjà ainsi que le retour  au dialogue et à la recherche du consensus initié par le chef de l’Etat  présagent, à n’en point douter, qu’en 2024 et pour le reste de notre législature, nous nous illustrerons par davantage de productions législatives, chaque député étant à même d’exprimer librement sa position et le consensus se faisant sur l’essentiel  à savoir : doter notre pays de lois utiles et de qualité », a informé l’autorité parlementaire sur une note d’optimisme et d’engagement.

M.M

Dernières publications

Éliminatoires CAN 2025: Maroc, leader du développement du football africain 

Le Maroc en tant que leader du développement du football africain : Les éliminatoires...

Promotion du Volontariat au Bénin : L’AnpE sensibilise les jeunes du Zou

L'Agence nationale pour l'Emploi (ANPE) a organisé hier, jeudi 29 février 2024, à Bohicon,...

Spécial Café Environnement : L’identification des nuages, la collecte et l’envoi de données GLOBE au menu

Café environnement, le programme le plus innovant d’éducation environnementale, porté par sa promotrice Inès...

Paix et sécurité en Afrique : Yayi au Forum international Koffi Annan

L’ancien Président Boni Thomas YAYI invité au 3ème forum international Kofi ANNAN Paix et...

More like this

Éliminatoires CAN 2025: Maroc, leader du développement du football africain 

Le Maroc en tant que leader du développement du football africain : Les éliminatoires...

Promotion du Volontariat au Bénin : L’AnpE sensibilise les jeunes du Zou

L'Agence nationale pour l'Emploi (ANPE) a organisé hier, jeudi 29 février 2024, à Bohicon,...

Spécial Café Environnement : L’identification des nuages, la collecte et l’envoi de données GLOBE au menu

Café environnement, le programme le plus innovant d’éducation environnementale, porté par sa promotrice Inès...