AccueilBéninMise en place de la Dtn et les formations diplômantes des coachs...

Mise en place de la Dtn et les formations diplômantes des coachs : Le secrétaire général de la Fbf Claude Paqui clarifie…

Publié le

spot_img

Interrogé dans une émission sur le forum Football Nouveau Départ sur ce qui a ralenti la mise en place de la Direction technique nationale (Dtn) et les formations diplômantes des coachs, voici la réponse de Claude Paqui, secrétaire général de la Fédération béninoise de football (Fbf). 

Déjà en 2019, c’est la formation qui était notre priorité mais on s’est confronté à un dispositif bien huilé bien lourd de la FIFA parce que, les choses ne se faisant plus comme avant, aucune Fédération Nationale ne peut organiser des formations diplômantes sans avoir une Direction technique nationale (Dtn). C’est le tout premier critère car il y en a plusieurs.

Mais nous n’en avons pas. Aussi, selon les exigences de la FIFA et de la CAF, la mise en place d’une Dtn est du ressort exclusif de la Fédération. Mais sur le terrain, il faut composer avec le pouvoir public donc avec le ministère des Sports et si notre Ministre des sports a un schéma qui n’est pas forcément le nôtre, il faut éviter de créer la tension et de créer une mésentente entre le ministère et la Fédération… Pour garder une bonne ambiance de travail, le président de la Fédération et son Comité ont tout fait pour suivre, pour attendre, pour comprendre, ça a duré.

Même pour le financement de certains projets, la Fédération était bloquée car le financement de ces projets était conditionné à la mise en place d’une Dtn. Exaspéré, le président de la Fbf a dû prendre ses responsabilités pour lancer un appel à candidatures pour recruter un Directeur technique national, plus de 03 ans après notre prise de fonction. On a un Dtn mais toujours pas une Direction technique nationale parce qu’il ne fallait pas frustrer l’autorité qui doit, approuver et valider celui qui est retenu. Ça a fait le temps qu’on a constaté. Mais nous, on est toujours en difficulté avec la FIFA.

C’est là que le président de la Fbf a décidé qu’on mette en place les autres départements de la Dtn pour être en phase avec les directives de la FIFA, six mois après. Après ça, il y a également d’autres critères à respecter. Il nous faut un coach à la DTN, un projet etc. C’est quand tout ça a été mis en place que nous avons été autorisés sur la plateforme de la CAF pour organiser les différentes licences d’entraîneurs qui sont annoncées.»

Transcription : Dicorel Sègnon ZOHOU

Dernières publications

Championnats du Monde d’athlétisme en salle «Glasgow 2024» : Noëlie Yarigo honore encore le Bénin

Noelie Yarigo est arrivée mardi dernier à Glasgow où elle va participer dès ce...

Éliminatoires CAN 2025: Maroc, leader du développement du football africain 

Le Maroc en tant que leader du développement du football africain : Les éliminatoires...

Promotion du Volontariat au Bénin : L’AnpE sensibilise les jeunes du Zou

L'Agence nationale pour l'Emploi (ANPE) a organisé hier, jeudi 29 février 2024, à Bohicon,...

Spécial Café Environnement : L’identification des nuages, la collecte et l’envoi de données GLOBE au menu

Café environnement, le programme le plus innovant d’éducation environnementale, porté par sa promotrice Inès...

More like this

Championnats du Monde d’athlétisme en salle «Glasgow 2024» : Noëlie Yarigo honore encore le Bénin

Noelie Yarigo est arrivée mardi dernier à Glasgow où elle va participer dès ce...

Éliminatoires CAN 2025: Maroc, leader du développement du football africain 

Le Maroc en tant que leader du développement du football africain : Les éliminatoires...

Promotion du Volontariat au Bénin : L’AnpE sensibilise les jeunes du Zou

L'Agence nationale pour l'Emploi (ANPE) a organisé hier, jeudi 29 février 2024, à Bohicon,...