AccueilBéninEtudiants en prison : Une 4e année universitaire en passe d’être perdue

Etudiants en prison : Une 4e année universitaire en passe d’être perdue

Publié le

spot_img

(Lire leur lettre ouverte au chef de l’Etat)

Malgré la promesse de libération du chef de l’Etat, les étudiants en prison depuis 2021 sont en passe de perdre une 4e année universitaire. Qu’est-ce qui peut bien encore bloquer le dossier, après les instructions données par Patrice Talon au Garde des sceaux, ministre de la justice ? Les étudiants inquiets face à la clôture imminente des inscriptions sur les campus universitaires écrivent au chef de l’Etat.

Lettre ouverte au président de la République Monsieur Patrice Guillaume Athanase Talon

Monsieur le Président, nous venons vous souhaiter nos vœux les meilleurs, en cette nouvelle année. Santé, Paix, Liberté, Amour, Succès…

Monsieur le Président, début octobre, nous, étudiants en détention depuis 2021, avions pris l’initiative de vous écrire en tant que Papa. Dans notre lettre, nous avions imploré votre clémence, en vous demandant de nous aider à ne pas perdre cette rentrée universitaire qui représentait pour nous une 4e année universitaire à perdre depuis notre arrestation. Nous étions là sans suite, lorsque vous aviez reçu les responsables du parti Les Démocrates, le 27 novembre 2023, et vous aviez donné les instructions à votre ministre de la justice afin qu’il accélère les procédures pour notre libération car les enfants sont en train de perdre leur avenir. Cette promesse, M le Président, a fait le tour des médias nationaux et internationaux. Cette promesse avait également donné de la joie dans le cœur des concernés, ainsi que leurs parents et amis. M le Président, bientôt 2 mois que cette promesse a été faite. Nous ne comprenons pas à quel niveau se trouve le blocage. Vous êtes le chef de la Magistrature suprême et à ce titre, vos instructions devraient être exécutées à la lettre et en urgence.

M le Président, malheureusement, nous sommes à un pas de perdre cette 4e année universitaire dans notre cursus, malgré le fait que nous avions imploré votre clémence depuis début octobre. Bientôt, les inscriptions réinscriptions seront arrêtées. Nous vous prions une fois de plus de prendre des mesures urgentes pour nous éviter de perdre, pour la 4e fois, une année universitaire. Vous avez, par votre bienveillance, fait libérer beaucoup de personnes parmi nous depuis des années.

Merci de bien vouloir prendre en compte notre Lettre ouverte.

Ont signé les étudiants et artisans détenus

Dernières publications

Championnats du Monde d’athlétisme en salle «Glasgow 2024» : Noëlie Yarigo honore encore le Bénin

Noelie Yarigo est arrivée mardi dernier à Glasgow où elle va participer dès ce...

Éliminatoires CAN 2025: Maroc, leader du développement du football africain 

Le Maroc en tant que leader du développement du football africain : Les éliminatoires...

Promotion du Volontariat au Bénin : L’AnpE sensibilise les jeunes du Zou

L'Agence nationale pour l'Emploi (ANPE) a organisé hier, jeudi 29 février 2024, à Bohicon,...

Spécial Café Environnement : L’identification des nuages, la collecte et l’envoi de données GLOBE au menu

Café environnement, le programme le plus innovant d’éducation environnementale, porté par sa promotrice Inès...

More like this

Championnats du Monde d’athlétisme en salle «Glasgow 2024» : Noëlie Yarigo honore encore le Bénin

Noelie Yarigo est arrivée mardi dernier à Glasgow où elle va participer dès ce...

Éliminatoires CAN 2025: Maroc, leader du développement du football africain 

Le Maroc en tant que leader du développement du football africain : Les éliminatoires...

Promotion du Volontariat au Bénin : L’AnpE sensibilise les jeunes du Zou

L'Agence nationale pour l'Emploi (ANPE) a organisé hier, jeudi 29 février 2024, à Bohicon,...