AccueilBéninCarnet noir : N'Dani Gani dépose le tablier de la musique

Carnet noir : N’Dani Gani dépose le tablier de la musique

Publié le

spot_img

Un deuil vient de frapper le monde artistique et culturelle béninois. L’artiste chanteuse N’Dani Gani a tourné dos à la scène. De source proche et vérifiée, elle est passée de vie à trépas dans la journée du mardi 02 janvier 2024 des suites d’une courte maladie.

 

Qui est N’Dani Gani ?

« Au nombre des artistes féminins qui font parler d’elles dans le monde de la musique tradi-moderne dans le septentrion, il y a une dont le talent mérite attention. Elle a, à travers son premier album « La persévérance » participé à plusieurs évènements culturels dans le pays comme hors des frontières nationales.

N’Dani Gani, puisque c’est d’elle qu’il s’agit, est une artiste qui adoucit les âmes et les cœurs à travers ses chansons. Gani parce qu’elle est née à Kandi pendant la fête de la Gaani. Cette fête identitaire, qui démontre la diversité cultuelle et culturelle, a fait de N’Dani Gani une musicienne depuis sa naissance. La musique pour elle est une passion, elle l’adore, elle adore être en studio, elle adore être sur scène. « Quand je suis sur scène je deviens une autre personne », précise-t-elle.

N’Dani Gani a fait ses débuts à Parakou en 2013 avec le Festival Tibo Yaaka avant de sortir son premier album de huit titres en avril de la même année. Elle a déjà été nominée en 2017 à la quatrième édition du All Africa Music Award (Afrima) dans la catégorie continentale des meilleurs artistes africains de la musique traditionnelle avec sa chanson ‘’Biwa Yannou’’, un morceau chanté en Baatonu sur fond du rythme Tipenti qui magnifie l’enfant et dont le clip est réalisé par Gangan Production.

La bonne nouvelle est qu’elle prépare pour l’année 2020 son deuxième album de dix titres pour ses mélomanes. Mais avant la sortie officielle de ce nouveau bijou, l’artiste va entamer dans les mois de Décembre et Janvier prochains une tournée dans les communes de Ségbana, Kandi, Banikoara et autres.

Consciente que la culture fait révéler une Nation, elle demande le soutien de ces personnes capables d’identifier les bonnes œuvres artistiques. Il est donc impérieux que des personnes de bonne volonté volent à son secours afin que ce talent qui sommeille en elle ne meurt jamais. Source Daabaarou.

TG

Dernières publications

Parakou: Découverte de deux corps sans vie au quartier Wansirou

    Deux corps sans vie avec des blessures mortelles dans le bas-fonds qui traverse Orou-Guérérou....

Musique urbaine et protection de l’environnement : ‘’Les Voix du Monde’’, l’artistique au service du bien-être social

Le projet ‘’Les Voix du monde ‘’, prévu pour se dérouler au mois de...

COMPTE RENDU DU CONSEIL DES MINISTRES DU MERCREDI 28 FEVRIER 2024

Le Conseil des Ministres s'est réuni mercredi, le Mercredi 28 Février 2024, sous la...

Programme des classes sportives : Encadrants sportifs et professeurs d’EPS du département des Collines en formation

Démarrée samedi, 24 février 2024, à Savalou, la première phase de formation des encadrants...

More like this

Parakou: Découverte de deux corps sans vie au quartier Wansirou

    Deux corps sans vie avec des blessures mortelles dans le bas-fonds qui traverse Orou-Guérérou....

Musique urbaine et protection de l’environnement : ‘’Les Voix du Monde’’, l’artistique au service du bien-être social

Le projet ‘’Les Voix du monde ‘’, prévu pour se dérouler au mois de...

COMPTE RENDU DU CONSEIL DES MINISTRES DU MERCREDI 28 FEVRIER 2024

Le Conseil des Ministres s'est réuni mercredi, le Mercredi 28 Février 2024, sous la...