AccueilBénin3e édition de l’Open international de taekwondo de Porto Novo : ...

3e édition de l’Open international de taekwondo de Porto Novo : La Fbta gagne le pari, les meilleurs sur les podiums

Publié le

spot_img

L’Open international de taekwondo de Porto-Novo s’est déroulé du 28 au 30 décembre 2023 sur l’esplanade de l’Assemblée nationale du Bénin. Au terme d’une compétition organisée par la Fédération béninoise de taekwondo (Fbtae) et dont le pari a été gagné, les meilleurs qui ont tiré leurs épingles du jeu ont été gratifiés de médailles et autres récompenses.

 

Pendant trois jours, les pratiquants venus des quatre coins du Bénin et des pays voisins (Togo, Ghana, Burkina Faso) ont rivalisé d’ardeur, de courage et d’engagement pour faire partie des meilleurs et monter sur les différents podiums. Et la touche particulière de cette édition est l’utilisation du matériel électronique Daedo Gen 2 pour compter les points gagnés par athlètes au cours des combats. Et, pour le Directeur technique national de la Fédération béninoise de taekwondo (Dtn/Fbtae), Maitre Eudes Chognika, la Fbtae a profité de cette activité pour mettre à disposition son matériel électronique Dernière Génération. A l’en croire, ce matériel permet de constater l’effort que fournissent réellement les athlètes. «La quantité de mouvement qu’émet chaque athlète est remarqué sur un écran au vu de tout le monde.

Ce n’est plus les juges qui marquent les points mais les points sont obtenus de la quantité de mouvements que chaque athlète a émis sur le casque et autres», indique-t-il «Désormais, c’est la transparence », insiste-t-il avant d’ajouter : «Aujourd’hui, on est fier d’aller à l’international confiant du niveau que nous avons. Si nous sommes capables de fournir ces efforts avec les équipements avec lesquels on va nous juger, on est déjà préparé», a-t-il précisé.

Au niveau des résultats, il faut dire que Romaric Kiki est monté sur le podium dans la catégorie des plus de 80kg. Idem pour Raissa Agassa (senior dames -57kg) et Orélia Hounkpè (junior dames -41kg). Toujours chez les juniors, Bernadette Sasso (-63kg dames), Saadath Biubakar (-55kg dames), Irfane Lafia (-73kg hommes) et Ali Amadou (-63kg hommes) ont chacun décroché l’or. Cette compétition a également permis aux minimes et aux cadets de s’exprimer et de démontrer tout leur savoir-faire en matière du taekwondo. Objectif largement atteint par la Fbtae qui non seulement réussit le pari de l’organisation mais permet de mettre en jambes et en compétition les athlètes. Le regard est désormais tourné vers l’an 2024 pour plus de compétitions et d’innovations.

 A.F.S.

Dernières publications

Promotion du Volontariat au Bénin : L’AnpE sensibilise les jeunes du Zou

L'Agence nationale pour l'Emploi (ANPE) a organisé hier, jeudi 29 février 2024, à Bohicon,...

Spécial Café Environnement : L’identification des nuages, la collecte et l’envoi de données GLOBE au menu

Café environnement, le programme le plus innovant d’éducation environnementale, porté par sa promotrice Inès...

Paix et sécurité en Afrique : Yayi au Forum international Koffi Annan

L’ancien Président Boni Thomas YAYI invité au 3ème forum international Kofi ANNAN Paix et...

Réinsertion professionnelle des migrants : L’AnpE et l’OFII se donnent la main

Dans le cadre de ses efforts pour faciliter le retour et la réinsertion des...

More like this

Promotion du Volontariat au Bénin : L’AnpE sensibilise les jeunes du Zou

L'Agence nationale pour l'Emploi (ANPE) a organisé hier, jeudi 29 février 2024, à Bohicon,...

Spécial Café Environnement : L’identification des nuages, la collecte et l’envoi de données GLOBE au menu

Café environnement, le programme le plus innovant d’éducation environnementale, porté par sa promotrice Inès...

Paix et sécurité en Afrique : Yayi au Forum international Koffi Annan

L’ancien Président Boni Thomas YAYI invité au 3ème forum international Kofi ANNAN Paix et...