AccueilInternationalInitiative GenevAfrica: Le Festival dépose ses valises à Abidjan

Initiative GenevAfrica: Le Festival dépose ses valises à Abidjan

Publié le

spot_img

La ville ivoirienne d’Abidjan, accueille du 7 au 10 décembre prochain, la troisième édition de l’initiative GenevAfrica. Le Festival Geneve-Abidjan sera l’occasion de l’expression de la culture dans nombre de dimensions. Poésie, slam, écriture et chansons seront célébrés.

GenevAfrica est née pour attiser les sensibilités artistiques et littéraires entre la Suisse et l’Afrique. Une Afrique élargie à Haïti et aux Caraïbes. L’initiative est issue de la collaboration entre Laboratorio Arts Contemporains dirigée par Silvana Moï Virchaux et le journaliste-écrivain suisse Max Lobe. Depuis 2020 où a eu lieu la première édition dans la capitale de la république démocratique du Congo, le Festival sert de pont au dialogue des cultures. Ouidah au Bénin a accueilli la deuxième édition dénommée Genève – Ouidah, l’an dernier.

Des échanges épistolaires comme préalables…

Chaque année, deux artistes suisses sont mis en contact avec deux autres de la ville choisie en Afrique. Kinshasa et Ouidah sont allées au charbon. Pour le tour d’Abidja, le principe a été aussi respecté. Les quatre artistes des deux pays correspondent. Les échanges épistolaires donnent lieu à une publication dénommée « la correspondance ».  Genève-Kin 2020 a eu sa correspondance, aux éditions BSN Press. Pareil pour Genève – Ouidah où sont intervenus les écrivains Jérôme Tossavi et Djamile Mama Gao. Selon les organiisateurs de GenevAfrica, Genève-Ouidah 2022 a illustré la mélodie à la fois joyeuse et dramatique, le souffle lointain qui a porté cette deuxième édition de GenevAfrica, avec le Bénin.

Le Nouchi au cœur de Genève-Abidjan

Parmi les artistes qui ont échangé des lettres avant le Festival Genève –Abidjan qui démarre jeudi 7 décembre prochain aux abords de la lagune Ebrié, il y a la jeune artiste Nash. Elle chante en Nouchi, la langue de la débrouille dans les quartiers pauvres d’Abidjan. C’est un langage popularisé dans les années 90 par les artistes zouglou. Nash va donc évoluer dans un concert le vendredi 8 décembre à l’Institut français de Côte d’Ivoire. Sur la scène, il y aura également la suissesse Heike Fiedler et Amée Slam. Littérature, débats, conférences, arts visuels et arts de la scène, sont au cœur de Genève – Abidjan. Les activités qui vont se dérouler au siège de la Fondation Amadou Hampâté Bâ dirigée par Roukiatou Bâ sa fille, tournent autour de la Parole, thème central du Festival.

 

Yves-Patrick LOKO

 

Dernières publications

Championnats du Monde d’athlétisme en salle «Glasgow 2024» : Noëlie Yarigo honore encore le Bénin

Noelie Yarigo est arrivée mardi dernier à Glasgow où elle va participer dès ce...

Éliminatoires CAN 2025: Maroc, leader du développement du football africain 

Le Maroc en tant que leader du développement du football africain : Les éliminatoires...

Promotion du Volontariat au Bénin : L’AnpE sensibilise les jeunes du Zou

L'Agence nationale pour l'Emploi (ANPE) a organisé hier, jeudi 29 février 2024, à Bohicon,...

Spécial Café Environnement : L’identification des nuages, la collecte et l’envoi de données GLOBE au menu

Café environnement, le programme le plus innovant d’éducation environnementale, porté par sa promotrice Inès...

More like this

Championnats du Monde d’athlétisme en salle «Glasgow 2024» : Noëlie Yarigo honore encore le Bénin

Noelie Yarigo est arrivée mardi dernier à Glasgow où elle va participer dès ce...

Éliminatoires CAN 2025: Maroc, leader du développement du football africain 

Le Maroc en tant que leader du développement du football africain : Les éliminatoires...

Promotion du Volontariat au Bénin : L’AnpE sensibilise les jeunes du Zou

L'Agence nationale pour l'Emploi (ANPE) a organisé hier, jeudi 29 février 2024, à Bohicon,...