AccueilBéninPerspective de la 3e Conférence des Nations Unies sur l’océan: L’Ambassade...

Perspective de la 3e Conférence des Nations Unies sur l’océan: L’Ambassade de France engage le débat sur les enjeux maritimes au Bénin

Publié le

spot_img

Dans la perspective de conférence des Nations Unies sur l’océan, conjointement organisée par la France et le Costa Rica et qui se tiendra à Nice en France en juin 2025, l’Ambassade de France au Bénin a organisé, ce jeudi 30 novembre 2023, une rencontre d’échanges sur les enjeux maritimes au Bénin. Les travaux se sont déroulés à l’Institut français de Cotonou. 

 

La rencontre de Cotonou intervient dans le contexte de l’ouverture de la Cop28 sur la lutte contre les changements climatiques et en amont à la Conférence des Nations Unies sur les océans de juin 2025. Elle a permis aux participants constitués des principaux acteurs béninois du sujet océan que sont les autorités, les entreprises, les acteurs financiers, les universitaires et scientifiques, les Ong, les médias, d’appréhender l’essentiel des enjeux du secteur maritime au Bénin, selon les points de vue institutionnel, académique, environnemental, économique, et de la société civile.

En effet, la France et le Costa Rica organiseront, à Nice, dans la semaine du 9 juin 2025, la 3ème édition de la conférence des Nations unies pour l’océan. Elle offrira l’opportunité de plaider pour l’aboutissement des processus multilatéraux directement ou indirectement liés à l’océan, mobiliser des financements et renforcer les connaissances liées aux sciences océaniques et de les diffuser, pour une meilleure prise de décisions. Cotonou sonne donc la mobilisation autour des enjeux maritimes au Bénin, en prélude à cette conférence.

 

 Engagement

 

Pour l’Ambassadeur de France au Bénin, son pays  reste convaincu qu’il faut une mobilisation plus importante en faveur de la protection effective des océans. Ainsi, rappelant les avancées diplomatiques de la France dans le domaine environnemental, Son Excellence Marc Vizy se félicite de l’intérêt croissant des États africains pour les sujets à dimensions océanique et maritime. L’Ambassadeur a assuré de la volonté réelle de la France, de continuer à jouer un rôle clef dans l’appui à ses partenaires africains, dont le Bénin, dans les enjeux de sécurisation maritime du Golfe de Guinée où la France est présente depuis 1990, à travers des actions de coopération et des interventions opérationnelles. Marc Vizy a fini en appelant à naviguer et à maintenir le cap contre vents et marées vers « un monde où les océans seront en meilleur état ».

Appréciant la rencontre à sa juste valeur, le coordonnateur résident du Système des Nations Unies au Bénin a adressé ses remerciements et félicitations à l’Ambassadeur de France au Bénin, pour son initiative. Selon les propos de Salvator Niyonzima, les enjeux climatiques ne seront pas atteints si l’on n’arrive pas à protéger l’océan, et à faire en sorte qu’il garde son rôle régulateur du climat.

 

Les débats

 

Plusieurs communications ont servi de base pour l’animation des débats. Les panélistes sont des personnalités reconnues dans leur domaine d’expertise, avec comme modérateur Ernest Tindo, président de l’Organisation panafricaine de la jeunesse pour l’économie bleue et Secrétaire général du Cluster Maritime d’Afrique Francophone (Cmaf). Au nombre des communications figurent celles liées à la recherche océanographique au Bénin ; l’état de la production halieutique au Bénin ; les problématiques environnementales maritimes (érosion côtière, pollution marine et biodiversité) , Les enjeux de l’économie bleue au Bénin ; l’économie portuaire au Bénin ; le secteur de la pêche et de l’aquaculture ; les défis du tourisme maritime au Bénin ;  l’action de l’Etat en mer ; la diplomatie maritime ; et les mécanismes existants ou potentiels pour financer le secteur maritime béninois.

 

Thomas AZANMASSO

Dernières publications

Route Lomé-Cinkassé : 2,9 milliards de dollars à mobiliser

Le Président de la République, Faure Essozimna Gnassingbé, s’est entretenu ce 27 février 2024...

IHF Trophy 2024, Zone 3 : Le Bénin décroche des distinctions collectives et personnelles

Du 20 au 24 février 2024 à Accra au Ghana, les pays de la...

Drame à Akpakpa : Un jeune emporté par les vagues de la mer

Triste nouvelle ! Un jeune homme a trouvé la mort dimanche, 25 février 2024...

Réduction des obstacles techniques au commerce : Vers une coopération renforcée en matière de règlementation

La ministre béninoise de l’industrie et du commerce, Shadiya Assouman représente le Bénin à...

More like this

Route Lomé-Cinkassé : 2,9 milliards de dollars à mobiliser

Le Président de la République, Faure Essozimna Gnassingbé, s’est entretenu ce 27 février 2024...

IHF Trophy 2024, Zone 3 : Le Bénin décroche des distinctions collectives et personnelles

Du 20 au 24 février 2024 à Accra au Ghana, les pays de la...

Drame à Akpakpa : Un jeune emporté par les vagues de la mer

Triste nouvelle ! Un jeune homme a trouvé la mort dimanche, 25 février 2024...