AccueilInternationalSportPlay-offs Moov Africa Ligue Pro de Handball: Et de deux...

Play-offs Moov Africa Ligue Pro de Handball: Et de deux pour Adjidja Hbc

Publié le

spot_img

Les hommes d’Adjidja Hbc se succèdent à eux-mêmes ! C’est ce qu’on peut retenir au terme d’une finale à rebondissement des Play-offs Moov Africa Ligue Pro de Handball face à  Flowers Cnss. Une victoire au bout du suspense …

 

Une finale inédite ! Une finale à rebondissement ! Une finale à suspense, du début jusqu’à la fin ! En effet, le menu de la finale Hommes des Play-offs Moov Africa Ligue Pro de Handball concocté par Adjidja et Flowers Cnss a été très riche et cohérent. De l’apéritif, en passant par le résistant pour finir sur le dessert, tout était au point et à un niveau très appréciable. Même les invités que sont le public et les amoureux de cette discipline sportive en voulaient davantage. Malheureusement pour eux, une finale restera une finale. Elle a une fin…

Pourtant, personne ne présageait d’une telle issue avant le coup d’envoi de cette finale magnifique. Le remake de la finale de la saison écoulée a tenu toutes ses promesses. Et, c’est l’équipe de Flowers qui entame bien l’ultime match du championnat en menant après 20 minutes de jeu, (8-5). Moment trouvé par le coach de Adjidja Mathieu Dako pour demander un temps mort afin de donner d’autres directives à ses joueurs. Visiblement, les nouvelles consignes ont eu un écho favorable. Puisque, les militaires parviendront à faire leur retard et remettre les pendules dans l’ultime minute de la pause (10-10). C’était l’apéritif.

De retour des vestiaires, c’est Flowers Hbc qui annonce encore la couleur et ses intentions de vite plier le match, trois buts en deux minutes (13-10). Mais sur un jet de 7m, Adjidja revient à 11 puis à 12 et à 13-13. Le match devient intense. Les esprits s’échauffent à tous les niveaux. Sur le banc, sur le plancher, et même dans les tribunes. L’ambiance était à 100°C. Le niveau de la finale a été rehaussé d’un clan. Le spectacle était au rendez-vous. Le beau handball était de retour avec du suspense. Aucune équipe ne veut se laisser «tuer» aussi facilement. Et, c’était du «à mano à mano», 17-17 ; 18-18, 19-19 à 10 minute de la fin. Et, à une minute de la fin, les militaires étaient aux anges, 21-23. Mais Aimé Sebio et ses poulains ont eu le mental nécessaire pour aussi rétablir la parité : 22-23 puis 23-23. Un retour incroyable de Flowers dans l’ultime seconde de la rencontre. Le public était en transe tout simplement. Le Hall des arts de Cotonou bougeait comme une marmite d’eau sur le feu. Un plat de résistant inédit !

Désormais, place au dessert à deux volets…

A cette étape de la prolongation jouée à deux reprises (deux parties de 5 min), les deux équipes n’ont pu se départager même si Flowers a pris deux fois l’avantage 24-23, 25-23. Mais Dikko Ibrahim de Adjidja tente la pénétration pour obtenir le jet de 7m permettant à Adjidja de revenir à 25-24 pour le compte des premières minutes. Suivra l’arrêt de Samson sur un tir de Eric Ahossou.  Ce qui profite à Adjidja qui revient à deux scores : 25-25. Par sa suite, Joël Ahossi de Flowers sur sa ligne fait l’arrêt utile pour Flowers, suivra la belle passe de Mario Tati à Gaël Amou qui ne laisse aucune chance au gardien, 26-25. Adjidja n’a pas dit son dernier mot et égalise. Les deux fois 5 minutes prennent également fin sur un score de parité, 26-26.

Mais selon le règlement de l’Ihf, les deux équipes doivent encore disputer deux parties de 5 min avant de recourir aux épreuves fatidiques de jet franc de 7m en cas d’égalité. Sur cette partie, le trophée a finalement fait son choix. 26-27, 27-27, 27-28. Le champion en titre garde son titre dans une finale à rebondissement, du premier coup d’envoi jusqu’au dernier, offrant un spectacle inoubliable qui restera certainement gravé dans les annales du handball béninois à l’ère du président Sidikou Karimou. «Nous avons produit le jeu qu’il fallait mais on a manqué de concentration à un moment donné», a fait savoir Eric Ahossou, l’ailier de Flowers Cnss, qui manque le trophée deux fois de suite face à Adjidja Hbc.

Les buteurs de cette finale

Flowers Cnss : 23 Salomon Houndjo (1 but); 41 Nascimento M. (6 buts) ; 55 Ibrahim Hadi (1 but); 66 Yacoubou Gbadamassi (1 but); 77 Mathias Bonou (1 but); 80 Yaya Owoladi (2 buts) ; 88 Tati Mario (8 buts) ;  90 Gael Amou (4 buts) ; Eric Ahossou (4 buts).

Adjidja : 2 Odjo Gbenga (3 buts) ; 3 Salami Kakeem (8 buts) ; 4 Owolabi Ibrahim (3 buts); 7 Dikko Ibrahim (2 buts) ; 8 Gomina Rafiou (3 buts) ; 9 Noukoupoue Doudou (1 but) ; 10 Alledjo Anselme (5 buts) ; 17 Kegnonhoun Jonas (3 buts).

Dernières publications

CAF Awards 2023: La date et le lieu de la cérémonie confirmés

La ville de Marrakech, au Maroc, accueillera l’édition 2023 des CAF Awards le lundi...

Phase finale du championnat national de Lutte africaine: Lumière sur «Panthères lutte club»

Panthère Lutte Club est un club de lutte basé à Djougou, dans la cité...

Festival d’humour  »Edabo 2023 »: Le spectacle  »Entréé Solennelle » pour tenir en haleine

Pour clore en beauté l'année 2023 qui égrène déjà ses derniers jours, le comédien...

AVIS DE MANIFESTION D’INTERET

AVIS DE RECRUTEMENT Téléchargez AMI N°717 DU 24 11 2023-ACTUALISATION DU CGES DU PADMAR

More like this

CAF Awards 2023: La date et le lieu de la cérémonie confirmés

La ville de Marrakech, au Maroc, accueillera l’édition 2023 des CAF Awards le lundi...

Phase finale du championnat national de Lutte africaine: Lumière sur «Panthères lutte club»

Panthère Lutte Club est un club de lutte basé à Djougou, dans la cité...

Festival d’humour  »Edabo 2023 »: Le spectacle  »Entréé Solennelle » pour tenir en haleine

Pour clore en beauté l'année 2023 qui égrène déjà ses derniers jours, le comédien...