AccueilBéninSociétéSoutenance de thèse en microbiologie: Mention très honorable pour Edna Hounsa

Soutenance de thèse en microbiologie: Mention très honorable pour Edna Hounsa

Publié le

spot_img

Évaluation des propriétés antibactériennes, antidiarrhéiques et toxicologiques de dix (10) plantes utilisées dans le traitement traditionnel de la diarrhée au Bénin. C’est autour de ce sujet que Edna Hounsa a soutenu mardi 31 octobre 2023 sa thèse de doctorat en microbiologie. L’exercice accompli avec brio, l’impétrante a été élevée au grade de docteur avec la mention Très honorable et félicitations du jury.

 

Mention très honorable. C’est le verdict du jury relevé ayant apprécié le résultat des travaux de recherche de Edna Hounsa. Son sujet de thèse porte sur l’évacuation des propriétés antibactériennes, antidiarrhéiques et toxicologiques de dix (10) plantes utilisées dans le traitement traditionnel de la diarrhée au Bénin. Pour avoir suscité le respect et l’admiration du jury, l’impétrante a dû démontrer au cours de sa présentation qu’elle a une maîtrise approfondie de son sujet. Dans le jeu des questions-réponses, Edna Hounsa a également assuré le service. Dans son exposé, l’impétrante a fait observer que la diarrhée est une cause majeure de mortalité et de morbidité chez les enfants de moins de 5 ans, principalement dans les pays en développement comme le Bénin. La prise en charge de cette maladie est problématique dans la plupart des cas à cause du phénomène de la résistance aux antimicrobiens. Selon elle, en médecine traditionnelle en effet, les plantes médicinales constituent un recours pour le traitement des maladies diarrhéiques. Edna Hounsa dira que l’intérêt de son travail de thèse est de valoriser quelques plantes utilisées dans la prise en charge des diarrhées.

 Après avoir procédé à une enquête ethnopharmacologique afin de collecter des informations ethno-médicinales chez les herboristes de marché et tradithérapeutes sur les plantes à propriétés antidiarrhéiques utilisées dans la médecine traditionnelle béninoise, elle a procédé aux essais nécessaires pour en retenir deux plantes ayant des effets très bénéfiques pour le traitement efficace de la diarrhée chez les enfants.

Très impressionné, le directeur de thèse, professeur Honoré Bankolé a indiqué que les travaux de recherche de sa disciple sont d’une haute importance pour la science et pour les citoyens béninois.

En attendant l’approfondissement des recherches pour la mise sur le marché de produits plus adaptés, deux phyto-médicaments ont été formulés à l’issue des travaux pour sauver des vies.

A B

Dernières publications

Championnats du Monde d’athlétisme en salle «Glasgow 2024» : Noëlie Yarigo honore encore le Bénin

Noelie Yarigo est arrivée mardi dernier à Glasgow où elle va participer dès ce...

Éliminatoires CAN 2025: Maroc, leader du développement du football africain 

Le Maroc en tant que leader du développement du football africain : Les éliminatoires...

Promotion du Volontariat au Bénin : L’AnpE sensibilise les jeunes du Zou

L'Agence nationale pour l'Emploi (ANPE) a organisé hier, jeudi 29 février 2024, à Bohicon,...

Spécial Café Environnement : L’identification des nuages, la collecte et l’envoi de données GLOBE au menu

Café environnement, le programme le plus innovant d’éducation environnementale, porté par sa promotrice Inès...

More like this

Championnats du Monde d’athlétisme en salle «Glasgow 2024» : Noëlie Yarigo honore encore le Bénin

Noelie Yarigo est arrivée mardi dernier à Glasgow où elle va participer dès ce...

Éliminatoires CAN 2025: Maroc, leader du développement du football africain 

Le Maroc en tant que leader du développement du football africain : Les éliminatoires...

Promotion du Volontariat au Bénin : L’AnpE sensibilise les jeunes du Zou

L'Agence nationale pour l'Emploi (ANPE) a organisé hier, jeudi 29 février 2024, à Bohicon,...