AccueilBéninSportMara'Can Grand-Popo 2023: Le président de la FIMAA apprécie l'organisation

Mara’Can Grand-Popo 2023: Le président de la FIMAA apprécie l’organisation

Publié le

spot_img

La vague des arrivées des délégations pour la Mara’Can Grand-Popo 2023 se succède et se poursuit. La délégation de la faîtière mondiale du Maracana conduite par le président de la FIMAA, Charlemagne Bleu est accueillie à sa descente à l’aéroport international cardinal Bernardin Gantin de Cadjehoun par le président du Conor Febema, Prudent Victor Topanou, dimanche, 24 Septembre 2023.

 

«Je tiens à dire un grand merci au président de la République du Bénin, son excellence Monsieur Patrice Talon et à l’ensemble des membres de son gouvernement notamment monsieur le ministre des sports, Oswald Homeky pour ce qu’ils ont pu mettre à la disposition du CONOR de la Fédération béninoise de Maracana, et le Cocan local pour recevoir cette fête internationale de Maracana dont les dimensions s’étendent au delà des frontières africaines», a déclaré, à sa descente, le président de la FIMAA, Charlemagne Bleu. A l’en croire, la Mara’Can Grand Popo 2023 sera celle qui connaîtra plus d’équipes participantes dans l’histoire de la compétition, soit 14 équipes. «Il y a 14 pays qui ont bien voulu participer cette année. Bien attendu en pareille circonstance à cause de l’évidence des déplacements et tout, cause de forfait ou de retard, mais j’avoue que le maximum sera là pour cette édition à Grand-Popo. Grand Popo, c’est une ville balnéaire qui allie sport, culture et tourisme, donc je pense que Grand Popo sera loin de décevoir», indique-t-il.

«Le plus important aujourd’hui, ce sont les défis à relever. Nous espérons être à la hauteur. Nous avons fait l’essentiel mais comme aucune œuvre humaine n’est parfaite, il est probable que vous y trouvez quelques insuffisances. Toutefois, je fais le pari qu’il vous sera difficile de trouver des insuffisances», dira Prudent Victor Topanou, président Conor/FEBEMA.

Le thème de cette année qui est porté sur l’immigration clandestine : «Enfant du tiers monde, ta place se trouve chez toi», est évocateur de ce que l’Afrique doit pouvoir s’autonomiser par sa jeunesse. Il souligne qu’à Grand Popo, il y a la mer. «Vous comprenez l’heureuse coïncidence entre le thème et l’océan que nos jeunes prennent de plus en plus pour aller soit à Lampedusa quand ils le peuvent,mais pour se noyer en pleine mer libyenne ou marocaine. Donc, nous voulons lutter contre ça. Le Maracana se propose d’être l’instrument de lutte efficace contre cette situation qui devient de plus en plus calamiteuse pour la jeunesse africaine», a-t-il martelé.

M.M.

Dernières publications

Championnats du Monde d’athlétisme en salle «Glasgow 2024» : Noëlie Yarigo honore encore le Bénin

Noelie Yarigo est arrivée mardi dernier à Glasgow où elle va participer dès ce...

Éliminatoires CAN 2025: Maroc, leader du développement du football africain 

Le Maroc en tant que leader du développement du football africain : Les éliminatoires...

Promotion du Volontariat au Bénin : L’AnpE sensibilise les jeunes du Zou

L'Agence nationale pour l'Emploi (ANPE) a organisé hier, jeudi 29 février 2024, à Bohicon,...

Spécial Café Environnement : L’identification des nuages, la collecte et l’envoi de données GLOBE au menu

Café environnement, le programme le plus innovant d’éducation environnementale, porté par sa promotrice Inès...

More like this

Championnats du Monde d’athlétisme en salle «Glasgow 2024» : Noëlie Yarigo honore encore le Bénin

Noelie Yarigo est arrivée mardi dernier à Glasgow où elle va participer dès ce...

Éliminatoires CAN 2025: Maroc, leader du développement du football africain 

Le Maroc en tant que leader du développement du football africain : Les éliminatoires...

Promotion du Volontariat au Bénin : L’AnpE sensibilise les jeunes du Zou

L'Agence nationale pour l'Emploi (ANPE) a organisé hier, jeudi 29 février 2024, à Bohicon,...