AccueilNationalClôture de la 2è édition du PEMD: Abdou Moucharaf Bello, ...

Clôture de la 2è édition du PEMD: Abdou Moucharaf Bello, lauréat de l’édition 2022-2023

Publié le

spot_img

Ce jeudi 31 Août 2023, l’association culturelle ACT-Sf a organisé la clôture de la 2è édition du projet « Éveil Mon Devenir ».  Le lauréat s’est adjugé une bourse de 60 000 FCFA en plus d’un trophée et des équipements sportifs pour son école de provenance. C’est le centre Okouabo dans le quartier Albarika qui a abrité la cérémonie officielle de la clôture du projet.

 

« Nous ne sommes pas sans savoir que la formation académique à elle seule ne suffit plus aux apprenants pour réussir leur vie de nos jours. Il faut associer à cela une formation pratique pour détecter le plus tôt possible leurs talents afin de les orienter à la base dans un secteur de métier donné ». C’est sous ces mots que Sanni Bio Bayé, Secrétaire général de la préfecture, a apprécié l’initiative du Projet Éveil Mon Devenir (PEMD). Ce projet a pour but d’éveiller et de révéler des capacités et les talents qui sommeillent en tous les enfants depuis le bas âge.

Les enfants formés dans ledit projet à de petits métiers tels que l’informatique, le dessin, l’art oratoire, l’art culinaire, le coaching sont âgés de 6 à 14 ans et issus des écoles primaires ou secondaires privées comme publiques

Aucun des participants sur les 33 présentés n’est mécontent. Un sentiment de joie et de soulagement se lit dans le rang des apprenants qui ont participé à cette édition. C’est d’ailleurs ce que Kimmakon Maxellande, élève en classe de C1 à l’école primaire Notre Dame de Sacré Cœur et représentatrice des participants a exprimé à travers des mots de gratitude : « merci chers parents, je vous aime ». Abdou Moucharaf Bello, lauréat de l’édition et qui vient de décrocher fraîchement son CEP, va dans le même sens en disant :« je suis très fier d’être sélectionné meilleur participant à cette édition. Et cette victoire, je la dois à tous mes formateurs, au coordonnateur et à mes parents. Merci à tout le monde ».

Quant aux parents de ces apprenants, ils n’ont pas caché leur joie.  C’est fort de cela que Yull Chim Armelle Hounnasso, enseignante de français au Ceg Guéma et mère du gagnant de l’édition, n’a pas pu retenir sa joie en glissant ces quelques mots avec un sourire aux lèvres : « Je suis très contente de mon garçon. Je ne l’ai pas aidé. C’est un garçon dévoué au travail depuis le bas-âge. Il a juste bien suivi ce que ses formateurs lui ont appris. Je suis très fière de lui et l’encourage à continuer dans cette lancée».  Cela montre aussi combien sont performants les formateurs de ce projet.

Depuis son lancement en Octobre 2021 à Parakou, il a connu la participation des écoles telles que : « Le CSPE le flambeau » CSP LES HIBISCUS au quartier Ladjifarani, « Le CSP Roger Lafia », les Merveilles, et EMPC MARIE AUXILIATRICE ECOLE, tous au quartier Tranza, Shakespeare I et II et NOTRE DAME DU SACRE CŒUR ECOLE ST JOSEPH DE COPERTINO au quartier Banikanni, EPP Notre Dame des  Elites au quartier Dokparou,   NIGERIA INTERNATIONN SCHOOL, au quartier Yokossi, EPC ST DOMINIQUE SAVIO au quartier NIMA, CSP la Source au quartier zongo, ECOLE EMILIE DE VILLEUNEUVE, CSP ST TRINITE de Guéma.

À la question de savoir les raisons pour lesquelles les écoles publiques n’ont pas participé, Apollinaire Zihno, administrateur et formateur en art oratoire dudit projet clarifie en ces termes: « l’autorisation nous a été donnée pour que nous parcourons toutes les écoles tant publiques que privées.

L’information est passée à la presse. Mais on ne peut pas obliger les établissements publics à y participer car on est allé vers les directeurs de ces écoles puis certains ont notifié que comme le message n’est pas venu directement de la hiérarchie, ils ne savent pas véritablement comment faire; d’autres ont dit qu’ils vont d’abord réunir l’APE pour se prononcer. Sinon les écoles qui nous ont accepté, ont participé de la première à la deuxième édition ».

Comparativement à l’édition passée, cette édition a connu plusieurs innovations mais les partenaires et l’adhésion de l’État central sont très attendus. Vu que cette édition a été un succès, Moussa Issiakou, représentant du président Atchadé, a  apprécié énormément cette initiative et a lancé officiellement la 3ème édition  du projet « Éveil Mon mon devenir 2023-2024.

 

Albérique HOUNDJO Br/Borgou-Alibori

Dernières publications

Parakou: Découverte de deux corps sans vie au quartier Wansirou

    Deux corps sans vie avec des blessures mortelles dans le bas-fonds qui traverse Orou-Guérérou....

Musique urbaine et protection de l’environnement : ‘’Les Voix du Monde’’, l’artistique au service du bien-être social

Le projet ‘’Les Voix du monde ‘’, prévu pour se dérouler au mois de...

COMPTE RENDU DU CONSEIL DES MINISTRES DU MERCREDI 28 FEVRIER 2024

Le Conseil des Ministres s'est réuni mercredi, le Mercredi 28 Février 2024, sous la...

Programme des classes sportives : Encadrants sportifs et professeurs d’EPS du département des Collines en formation

Démarrée samedi, 24 février 2024, à Savalou, la première phase de formation des encadrants...

More like this

Parakou: Découverte de deux corps sans vie au quartier Wansirou

    Deux corps sans vie avec des blessures mortelles dans le bas-fonds qui traverse Orou-Guérérou....

Musique urbaine et protection de l’environnement : ‘’Les Voix du Monde’’, l’artistique au service du bien-être social

Le projet ‘’Les Voix du monde ‘’, prévu pour se dérouler au mois de...

COMPTE RENDU DU CONSEIL DES MINISTRES DU MERCREDI 28 FEVRIER 2024

Le Conseil des Ministres s'est réuni mercredi, le Mercredi 28 Février 2024, sous la...