TPL_GK_LANG_MOBILE_MENU

Banniere web 728x90px-01

Sport

Coupe d'Afrique des nations de Beach Tchouckball : Les Ecureuils tchouckballeurs déjà au Ghana

Ecureuils-tchouckballeurs

Pour leur participation à la première édition de la Coupe d'Afrique des Nations de Tchoukball de Plage au pays de Kwame N'krumah (Ghana), les Béninois ont affûté leurs armes. Ainsi, du 13 au 15 août 2018, les acteurs du tchoukball venus de cinq pays vont faire valoir leurs compétences et leurs adresses pour dompter Dame Coupe mise en jeu. Il s'agit de la Côte d'ivoire, du Burkina-Faso, du Togo, du Bénin et du pays hôte, le Ghana. La délégation béninoise qui est déjà dans la capitale ghanéenne est composée de 11 membres dont huit joueurs sous les ordres du coach Hervé Dossoumou et trois officiels. La délégation béninoise est conduite par le vice-président, Clément Logan.


Celle/Com-Fbtchouk

En savoir plus...

Championnats d’Afrique des nations d’athlétisme, Asaba 2018 : Le voyage piquant entre Béninois et Nigériens

benin-niger

Un périple fabuleux ce Lagos-Sèmè entre le Niger et le Bénin. De retour des 21èmes Championnats d'Afrique d'athlétisme Séniors Asaba 2018, le Niger et le Bénin, deux pays limitrophes, ont partagé le même bus. Lors de ce voyage du 07 août 2018, les deux délégations ont montré une fois encore qu'il n'y a pas de barrières entre le Bénin et le Niger.
Des taquins fusent de toute part. C'est une logique quand on se rappelle que les deux Fédérations ont en commun, les Jeux de la solidarité dont le Bénin était le pays hôte en juillet dernier. Le président de la Fédération nigérienne d'athlétisme, Tahirou et son homologue du Bénin, Viérin Dégon, en chefs de délégations des troupes, restent devant avec un air imperturbable. Le duel comique entre le coach des Nigériens, le Secrétaire général de la Fédération béninoise d’athlétisme (Fba), Achille Aihou et le coach des athlètes béninois égaye parfois le groupe. Que dire de l'entraîneur de la capitaine de l'équipe nationale du Bénin, Noëlie Yarigo, calme derrière son président. Seulement qu'il ne sera pas le seul à bénéficier du cadeau de son ami Christopher, chef de mission du Nigéria, dirigeant les deux délégations sœurs. Christopher, «l'homme qui a tout donné»  ne va pas goûter à ses boissons et ses amuse-gueules offert aux athlètes. La toute nouvelle championne d'Afrique Odile Ahouanwanou va lui emboîter les pas en offrant le reste de ses fruits secs à ses partenaires et ses copains du Niger. Son partenaire de Sottevillais 76, Moussa Zarumey connu pour son animation est resté un peu muet, peut-être à cause du départ de son ami Tchadien du club. Dans l'ensemble, on retient un voyage sans anicroche pour les deux délégations jusqu'au coup d'au revoir.

Steve Maurice ZOUNON (Coll)

En savoir plus...

21eme Championnat d’Afrique Asaba : Odile Ahouanwanou championne d’Afrique en heptathlon

Odile-Ahouanwanou

(Elle décroche l’or pour le Bénin)
L’athlète béninoise, Odile Ahouanwanou a remporté l’or au 21e Championnat d’Afrique d’athlétisme au Nigéria,  Asaba 2018. Spécialiste de l’heptathlon (une combinaison de 7 épreuves que sont 100m haies, 200m, 800m, saut en hauteur, saut en longueur, javelot et lancé de poids, Ndlr), elle a été, ce dimanche 5 août, première dans cette discipline avec 5262 points devant la Burkinabè Marthe Koala (5.226 points). L’athlète du Stade Sottevillais 76, a fait trembler la planète athlétisme en s’adjugeant une médaille en or historique pour le Bénin. Grâce à elle, l’hymne du Bénin a retenti à Asaba. Une première pour le Bénin depuis 1960. De son côté, sa compatriote NoélieYarigo a fini 7e lors de la finale des 800m. Le Bénin a fini 12e sur 19 pays au classement général.

A.F.S.

En savoir plus...

Tournoi de lutte africaine de la Cedeao : Plutôt, aucune médaille remportée par le Bénin

equipe-beninoise-lutte-africaine

Du 13 au 15 juillet 2018, s’est déroulée à Niamey au Niger, avec la participation effective de 12 pays de l'Afrique de l'Ouest, la 11e édition du Tournoi de lutte africaine de la Cedeao (Tolac 2018). Au terme de la compétition, le Bénin n’a pu remporter la moindre médaille malgré les efforts des uns et des autres.

«Cedeao : une vision, un destin commun». C’est à travers ce thème que les lutteurs venus du Burkina Faso, de la Côte-d'Ivoire, de la Gambie, du Ghana, de la Guinée Bissau, du Libéria, du Mali, du Niger, du Nigéria, du Sénégal, du Sierra Léone, et du Bénin, se sont affrontés. En compétition par équipe, le Bénin logé dans le groupe C en compagnie de la Côte-d’Ivoire et du Nigéria n’a pu valider son billet pour le carré d’as, que seuls, les premiers de chaque poule valident. Ainsi, le Bénin a fini à la deuxième place de son groupe derrière le Nigéria, qui a décroché la troisième place au classement final, derrière le Niger (2e) et le Sénégal. Quant à la Gambie, elle a terminé au pied du podium. Même sort pour les lutteurs béninois en compétition individuel (à élimination directe) où chaque pays engage un seul lutteur par catégorie de poids. A ce niveau, dans les catégories de 66kg, 86 kg, et 120 kg, les lutteurs béninois Baki Tchani, Boni Tigri Siambeni, et Aliou Ali Kperegue ont été respectivement éliminés au premier tour alors que Fridaousse Assanti dans la catégorie de 100kg, a raté la médaille de bronze en match de classement en concédant un revers face au lutteur gambien Mboce Babacar. Le Bénin aurait pu avoir une médaille de bronze si Issôvalè Boukari n’avait pas également perdu son combat en match de classement face au Sénégalais Niakhe Ngor. Mais avant, ce brave lutteur béninois malgré son état de santé (il était en convalescence, Ndlr), a, en moins de 30 secondes, terrassé les lutteurs venus du Ghana et du Libéria avant de s’incliner en demi-finales.

En somme, aucune médaille n’a été remportée par le Bénin lors de la 11e édition du Tolac 2018 contrairement à notre première publication (en date du vendredi 20 juillet 2018, Ndlr) dans laquelle, nous avions affirmé que le Bénin a remporté une médaille de bronze.

Top 4 du tournoi par équipe

1er: Sénégal
2e : Niger
3e : Nigéria
4e : Gambie

Classement final par catégorie

Catégorie des 66 kg
1er  Sénégal
2e    Nigéria
3e    Niger

Catégorie des76 kg
1er   Niger
2e    Nigéria
3e    Sénégal

Catégorie des 86 kg
1er  Guinée
2e.   Nigéria
3e    Burkina Faso

Catégorie des 100 kg
1er.  Sénégal
2e.   Ghana
3e.   Gambie

Catégorie des 120 kg
1er.  Sénégal
2e.   Sierra Léone
3e.    Niger

A.F.S.

En savoir plus...

3 èmesJeux africains de la jeunesse : Difficile et dur apprentissage pour les jeunes rugbymen béninois

Rugbymen-Beninois

A l’instar de plusieurs disciplines sportives, le rugby béninois était aussi du côté d’Alger pour la première fois en compétition continentale des Jeux africains de la jeunesse. Une première expérience amère pour les jeunes rugbymen béninois qui ont fait face aux vraies réalités du haut niveau.

«L’essentiel est de participer», pourrait-on dire pour les rugbymen béninois qui ont pris part, pour la première fois, à la phase finale des Jeux africains de la jeunesse (Jaj). Logé dans la poule B, le Bénin n’a pas fait long feu dans le tournoi (du 19 au 21 juillet 2018). Les jeunes béninois étaient face à des adversaires plus forts qu’eux et qui avaient l’expérience de ces genres de compétition. Les résultats enregistrés en disent long. En effet, le Bénin a livré quatre rencontres dans la poule B pour zéro victoire, une égalité (Côte-d’Ivoire # Bénin 12-12) et trois défaites (Bénin # Namibie 0-51 ; Maroc # Bénin 12-5 ; Maurice # Bénin 26-0). Logiquement, il s’est retrouvé en dernière position de la poule B avec 5 points (-84). Il a marqué 17 points et en a encaissés 101. En match de classement pour la neuvième position, le Bénin a encore courbé l’échine (Tunisie # Bénin 41-0). En termes de statistique, le Bénin a concédé 17 essais et en a obtenus trois (soit -14). Au niveau de la transformation, on retiendra une pour le Bénin et huit en sa défaveur. Enfin, le Bénin a reçu trois cartons jaunes tout au long de la compétition du rugby à VII catégorie messieurs.«Nous venons de passer une aventure constructive pour l'avenir du rugby béninois, surtout que nous nous sommes croisés avec les plus grands d'Afrique. Nous avons appris beaucoup et nous comptons tirer de belles leçons pour l'avenir », a affirmé le chef de mission de la Fébérugby, Roger Innocent Allagbé, joint au téléphone.

Les scores des rencontres du Bénin

Bénin # Namibie 0-51
Maroc # Bénin 12-5
Côte-d’Ivoire # Bénin 12-12
Maurice # Bénin 26-0
Tunisie # Bénin 41-0

Classement final :

Afrique du Sud, Namibie, Maurice, Burkina Faso, Algérie, Côte-d’Ivoire, Sénégal, Maroc, Tunisie, Bénin

A.F.S.

En savoir plus...

3èmes Jeux africains de la jeunesse à Alger : Quatre médailles de bronze pour le Bénin en gymnastique

Gymnastique

(Rodrigue Ahissou et Amdivie Kouhounha honorent le Bénin)
La gymnastique est en train d’honorer les couleurs béninoises en Algérie dans le cadre des 3èmes Jeux africains de la jeunesse (Jaj) ouverts mercredi 18 juillet 2018 à Alger (en Algérie). Et déjà, le Bénin a déjà décroché quatre médailles de bronze en gymnastique.

Même si le Bénin n’est pas monté sur la plus grande marche du podium, on l’a cependant retrouvé à quatre reprises sur le podium. Ceci, grâce à la gymnastique qui depuis le début de ces Jeux, ne cesse d’honorer les couleurs béninoises. D’abord, c’est Rodrigue Thachegnon Ahissou qui, en gymnastique aérobic notamment en Solo homme, Duo mixte, a été troisième en décrochant la première médaille pour le Bénin. Suivra Amdivie Tona Kouhounha dans la même épreuve et qui, dans la catégorie des dames, a occupé la troisième place synonyme d’une médaille de bronze. Les deux gymnastes béninois ont encore réédité l’exploit en remportant chacun une médaille de bronze en mixte pair. Pour Léonide Isidore Gbaguidi, président de la Fédération béninoise de gymnastique (Fébégym), c’est une grande joie pour lui de voir sa discipline rayonnée dans une telle compétition. «C'est une grande joie pour moi, président de la Fédération béninoise de gymnastique, que nos gymnastes ont pu nous offrir autant de médailles pour leur première participation à ces Jeux au niveau continental », se réjouit-il. A l’en croire, ces quatre médailles remportées par les deux gymnastes béninois sont le fruit du sérieux travail qui se fait à la base au sein de la Fébégym. «Cela prouve que, quand ona de la volonté, de la méthode, quand on s'investit sans tricher à tous les niveaux, quand le professionnalisme et la passion se rencontrent, il y a forcément le résultat au bout », a commenté le président Léonide Isidore Gbaguidi. En somme, le Bénin peut être fier de Rodrigue Thachegnon Ahissou et Amdivie Tona Kouhounha qui ont valablement honoré les couleurs nationales en Algérie. Notons que ces deux athlètes étaient en Alger sous la houlette de l’entraîneur Innocent Yaka.

Abdul Fataï SANNI

En savoir plus...

11e édition du Tournoi de lutte africaine de la Cedeao : Le Bénin se contente d’une médaille de bronze

lutte-africaine

La 11e édition du Tournoi de lutte africaine de la Cedeao (Tolac 2018) s'est déroulée à Niamey au Niger du 13 au 15 juillet 2018 avec la participation effective de 12 pays de l'Afrique de l'Ouest. Au terme de la compétition, le Bénin n’a pu décrocher qu’une seule médaille de bronze.

C’est sous le thème « Cedeao : une vision, un destin commun » que les lutteurs venus du Burkina Faso, de la Côte-d'Ivoire, de la Gambie, du Ghana, de la Guinée Bissau, du Libéria, du Mali, du Niger, du Nigéria, du Sénégal, du Sierra Léone, et du Bénin se sont affrontés. Le Bénin logé dans le groupe C en compagnie de la Côte-d’Ivoire et du Nigéria n’a pu valider son billet pour les demi-finales (seuls les premiers de chaque poule valident leur ticket pour le carré d’as, Ndlr). Le Bénin a terminé 2e de son groupe derrière le Nigéria, qui a décroché la troisième place derrière le Niger (2e) et le Sénégal. La Gambie a fini au pied du podium.

En compétition individuel à élimination directe, chaque pays engage un seul lutteur par catégorie de poids. Ainsi, dans les catégories de 66kg, 86 kg, et 120 kg, les lutteurs béninois Baki Tchani, Boni Tigri Siambeni, et Aliou Ali Kperegue ont été respectivement éliminés au premier tour. Mais le salut est venu de Fridaousse Assanti dans la catégorie de 100kg, qui, en match de classement, a battu le lutteur gambien Mboce Babacar. Le Bénin aurait pu avoir une seconde médaille de bronze si Issôvalè Boukari n’avait pas perdu son combat en match de classement face au Sénégalais Niakhe Ngor. Mais avant, ce brave lutteur béninois malgré son état de santé (il était en convalescence, Ndlr), a, en moins de 30 secondes, terrassé les lutteurs venus du Ghana et du Libéria avant de s’incliner en demi-finales.

A.F.S.

En savoir plus...

Festival international de volley-ball au Mali : La particularité de cette édition évoquée par Wadidie Ibrahima

volley-ball

L’équipe de Finances Vbc prend part, depuis hier, mardi 10 juillet 2018, à Bamako (au Mali), à la troisième édition du Festival international de volley-ball (Festivolley) avec pour objectif de revenir au bercail avec une bonne prestation et si possible ramener le trophée. Outre Finances Vbc du Bénin, plusieurs autres clubs sont du rendez-vous. Entre autres, Santhiaba Vbc (Sénégal), Adac Dubreka Vbc (Guinée), Cbk Vbc (Guinée), Asfag (Guinée), Gaf Vbc (Gambie), Usfa Vbc (Burkina-Faso) qui est en entente d’autorisation de la hiérarchie militaire.       

A ces équipes s’ajoutent celles du Mali que sont Gao, Segou, 1008lgts et Commune 5. Pour Wadidie Ibrahima, président du Comité d’organisation du Festivolley et président de la Commission marketing et finance de la Fédération malienne de volley-ball, la particularité de cette troisième édition est d’abord l’entrée du Bénin, de la Guinée, et de la Gambie. Selon ses dires, outre la première édition qui s’est jouée en salle, celle de 2018 sera jouée sur un terrain extérieur en plein centre de Bamako pour apporter plus de visibilité et attirer les sponsors. Notons que l’objectif du Festivolley est de contribuer au développement du volley-ball au Mali et dans la sous-région, surtout dans la Zone 2 de la Confédération africaine de Volley-ball (Cavb). Une Zone qui, selon ses dires, est presque inactive et où, la pratique du volley-ball est réduite au seul cadre national. « Les joueurs de la Zone ont besoin de sortir et se mesurer aux autres équipes de la sous-région  », a laissé entendre Wadidie Ibrahima

A.F.S.

En savoir plus...

Fasu / Zone Afrique de l'Ouest : Judicaël Smith Ayadokoun élu président

Judicael-Smith-Ayadokoun

Dimanche 08 juillet 2018, a eu lieu à Agadir au Maroc, l'élection du Comité exécutif de la Fédération africaine du sport scolaire et universitaire (Fasu). Au terme de ces élections, le Béninois Judicaël Smith Ayadokoun et Directeur général adjoint de l'Office béninois du sport scolaire et universitaire (Obssu) a été élu président de la Fasu/zone Afrique de l’Ouest par ses pairs pour les quatre prochaines années.

Elu à la tête d’un bureau de 15 membres, Judicaël Smith Ayadokoun a la lourde mission de conduire à bon port, la zone Afrique de l’Ouest pour les quatre prochaines années. Une consécration non seulement pour le jeune directeur mais aussi pour l’Obssu qui, auparavant, était absent sur le plan continental voire international. Mais depuis l’avènement du Nouveau Départ avec le Ministre Oswald Homeky à la tête du département des sports, l’Obssu a retrouvé ses lettres de noblesse. D’ailleurs, le Bénin a décroché trois médailles dont une en argent et deux en bronze lors des 9èmes Jeux africains de la Fasu qui ont eu lieu à Addis-Abeba en Ethiopie. C’est dire qu’il faut dorénavant compter avec cette structure qui a repris la place qui est la sienne dans le concert des instances faîtières grâce au leadership éclairé de l'actuelle équipe dirigeante, le duo Donald Alexis Acakpo et Judicaël Smith Ayadokoun, respectivement Directeur général de l’Obssu et Directeur général adjoint.Le nouveau président de la Fasu / Zone Afrique de l’Ouest Judicaël Smith Ayadokoun, dans son message après son élection, a remercié le Ministre du tourisme, de la culture et des Sports, Oswald Homeky et le Directeur général de l'Obssu, Donald Alexis Acakpo pour la confiance placée en lui. Désormais, Judicaël Ayadokoun fait partie du cercle fermé du sport scolaire et universitaire sur le continent à travers un bureau de 15 membres. Notons que tous les nouveaux membres élus seront présentés aux ministres en charge des Sports de l'Afrique en novembre prochain à Rabat (au Maroc) lors d'une Conférence internationale sur la nouvelle orientation du sport scolaire en Afrique.


Abdul Fataï SANNI

En savoir plus...

Match amical de préparation U20 : Le Bénin battu encore par le Gabon (0-1

benin-gabon-u20

Après avoir perdu au match Aller à Libreville (3-2), les Ecureuils juniors du Bénin ont une seconde fois courbé l’échine à domicile (0-1) face au Gabon. C’était, samedi 07 juillet 2018 au stade René Pleven de Cotonou. Un match qui entre dans le cadre des préparatifs pour la dernière journée des éliminatoires de la Coupe d’Afrique des nations (Can) Niger 2019 au niveau des juniors (U20).

L’unique but de la rencontre a été marqué à la 36e minute par le dossard n°17 Youmou Ngadi sur une frappe qui a trompé le gardien béninois Abiola Katchon. Après ce but, Charbel Gomez et ses partenaires ont couru derrière l’égalisation mais en vain. Et pourtant, ils avaient l’appui du public qui a effectué le déplacement. Mais, la stratégie mise en place par les Gabonais a payé. Malgré les tentatives de frappe de Samson et de ses partenaires, le score est resté inchangé. Deuxième revers de suite en moins d’une semaine pour l’équipe junior du Bénin qui a l’obligation de se ressaisir si elle veut se retrouver au Niger en janvier 2019. L’encadrement technique a encore quelques quatre jours pour peaufiner les derniers réglages afin que les Ecureuils juniors effectuent le déplacement d’Accra dans la sérénité. Faut-il le préciser, le Bénin sera face au Ghana (dans le week-end du 13 au 15 juillet 2018) pour la phase Aller de l’ultime tour qualificatif pour Niger 2019.   

A.F.S.

En savoir plus...
S'abonner à ce flux RSS

Application Mobile

app-mobile-android

Abonnement Numérique

abonnement-numerique

Abonnement Papier

abonnement-papier

Inscrivez-vous à notre Newsletter et revevez l'information en continu ! Les dernières nouvelles, les dernières déclarations, l'information où que vous soyez !