TPL_GK_LANG_MOBILE_MENU

Cash-and-arts-4-matin-libre

A+ A A-

Banniere web 728x90px-01

Edition 2018 de la Journée internationale de la femme : Odile Ahouanwanou, la femme qui valorise les sportives au Bénin

Odile-Ahouanwanou

En restant collé à la tradition de chaque 8 mars, où un hommage est rendu à la femme à travers le monde, nous-nous sommes intéressés à l’une des athlètes dames. Il s’agit de la stadiste de Sottevillais 76, Odile Ahouanwanou, seule Béninoise, spécialiste en heptathlon et qui tient son sujet de par ses différents records.

Odile Ahouanwanou vit sa passion depuis 2014. Détentrice de cinq  records nationaux (100m haie, lancer de poids, 200m, saut en hauteur et en longueur) sur les sept qu’elle pratique en heptathlon, Odile est l’une des figures emblématiques de l’athlétisme en Afrique et particulièrement au Bénin. Et c’est juste après un an passé dans l’hexagone que l’athlète des épreuves combinées a commencé par se donner un nom sur le continent africain. Pensionnaire du centre d’athlétisme Stade Sottevillais 76 (France), elle a décroché en 2015, une médaille d’argent aux Jeux africains au Congo Brazzaville. Un métal qui venait s’ajouter en ce moment-là à ses multiples graals en or, argent ou bronze, remportés lors des compétitions sous régionaux notamment les Jeux de solidarité et autres. Elle reste la seule heptathlonienne du Bénin avec un des atouts qui forcent l’admiration.

2017, une année de records et de distinctions

La Stadiste a démarré la saison 2017 sur des chapeaux de roues avec plusieurs médailles glanées. Elle a battu le record de la française Antoinette Nana Djimou en pentathlon, en salle, à Mondeville avec 4120 points. Odile possède désormais ce record et d’ailleurs, elle a vu son nom gravé sur le tableau d’honneur dans la salle et entre dans l’arène très fermée de la calvadosienne de tous les détenteurs de records. En 2017, la native d’Abomey a remporté pour son pays, la première médaille d’or dans une compétition internationale. Une prouesse réalisée à Bakou en Azerbaïdjan le 18 mai 2017. Un mois plus tard, l’athlète crée la sensation en République Tchèque. Elle ramène sa performance à 6131 en hepta au Meeting international de Kladno. Une performance qui lui a valu son ticket  pour les mondiaux de Londres en août 2017 où elle entre dans le top 20 mondial. Des performances qui ne sont pas restées inaperçues. Déjà distinguée par le Ministère des sports, la stadiste a été décorée par la ville de Sotteville comme l’une des sportives ayant marqué l’esprit des Sottevillais. « Odile est une athlète extraordinaire de gentillesse, de moyen physique important et d'une implication dans l'entrainement sans faille. Lorsqu'Odile est arrivée au Stade Sottevillais  76, elle avait un niveau qui ne lui permettait pas de se qualifier pour les championnats de France, depuis au-delà de se qualifier, elle gagne cette compétition et se qualifie pour les grands championnats. Clairement, l'année 2017 fut une année où nous avons mis en place le travail accumulé depuis 2014», a déclaré son entraîneur Vincent Turpin.

M.M.

Dernière modification lelundi, 12 mars 2018 06:04
Connectez-vous pour commenter
Retour en haut

Application Mobile

app-mobile-android

Abonnement Numérique

abonnement-numerique

Abonnement Papier

abonnement-papier

Inscrivez-vous à notre Newsletter et revevez l'information en continu ! Les dernières nouvelles, les dernières déclarations, l'information où que vous soyez !