TPL_GK_LANG_MOBILE_MENU

Banniere web 728x90px-01

Sport

Jeux africains de la jeunesse Alger 2018 : Le badminton béninois présent avec quatre badistes

badminton

L’Algérie abrite depuis mercredi 18 juillet et ce, jusqu’au 28 juillet prochain, la troisième édition des Jeux africains de la jeunesse (Jaj). A ce rendez-vous, outre le rugby et autres disciplines sportives, le badminton béninois est aussi présent en Algérie. En effet, cette compétition qui est l'une des phases qualitatives pour les Jeux olympiques de la jeunesse verra la participation de plusieurs joueurs  provenant des pays africains. Quatre badistes béninois ont été retenus au côté  des autres disciplines pour défendre les couleurs nationales à  cette compétition continentale. Il s’agit de Pascaline Vitou, Pernelle Fabossu, Carlos Charles Ahouangansi, et Oswald Ash Fani-Dosh. Ils seront sous la houlette de l'entraîneur national Wiclef Dovi. Notons que, selon le président de la Fédération béninoise de badminton (Fébéba), cette participation est rendue possible grâce au  Comité national olympique et sportif béninois (Cnos-Ben).

A.F.S.

En savoir plus...

Championnat de la zone A de handball : Les hostilités démarrent demain

handball

Après les phases départementales, c’est l’étape de la phase zonale qui sera au menu du championnat national de handball. Le top du championnat de la zone A sera donc donné samedi 21 juillet 2018 et va réunir les équipes hommes et dames des départements de l’Ouémé-Plateau et de l’Atlantique-Littoral. A cet effet, on retrouve chez les équipes masculines : Flowers (favorite du championnat), Aspac, Aso Modèle, As Canon, Uac, Pélican, Entente. Lesquelles vont s’affronter entre-elles dans une formule linéaire. Au niveau des dames, elles ne sont que quatre équipes à vouloir valider leur ticket pour la phase nationale. Il s’agit de Flowers (favorite du championnat), Aspac, Aso Modèle, et Entente. Toutes les rencontres de cette phase zonale vont se disputer sur cinq terrains retenus par la Fédération béninoise de handball (Fbhb). Il s’agit des terrains de handball du stade Charles de Gaulle de Porto-Novo, du stade de l’Amitié Mathieu Kérékou, du Hall des arts, loisirs et sports (Hals) de Cotonou, du camp Ghézo, et de l’Uac (Université d’Abomey-Calavi). Pour le compte de la première journée, il faut dire que l’équipe favorite de Flowers aussi bien en hommes qu’en dames va affronter ses homologues de l’Entente des Forces armées béninoises au Camp Ghézo de Cotonou. Pendant ce temps, l’équipe rivale de Flowers, entendez Aspac, fera le déplacementde Porto-Novo pour défier les équipes hommes et dames de l’Aso Modèle de la capitale. Notons que plusieurs matches vont meubler cette phase zone A au terme de laquelle, on connaîtra les meilleures qui vont valider leurs tickets pour la phase finale du championnat national de handball.

http://big-balloon.nl/?author=50 A.F.S.

En savoir plus...

Abake’s Tennis Clinic Compétition au Tca : Objectifs et attentes dévoilés par les organisateurs

Abakes-Tennis-Clinic

Sous le haut parrainage de la Fédération béninoise de tennis (Fbt), Abake’s Foundation en partenariat avec Tennis club de l’amitié (Tca) organise une compétition de tennis dénommée Abake’s Tennis Clinic Compétition. Dans ce cadre, les organisateurs étaient face à la presse pour lever un coin de voile sur les objectifs et les attentes de cette initiative. C’était hier, jeudi 19 juillet 2018, au Tca du stade Mathieu Kérékou.

Le développement du tennis béninois préoccupe le Comité exécutif de la Fbt et des particuliers. C’est le cas de Abake’s Foundation qui a décidé d’apporter sa pierre à l’édifice. D’où l’organisation de Abake’s tennis clinic compétition, qui va réunir en deux phases, les jeunes tennismen venus de Parakou, Atacora, Porto-Novo, et de Cotonou. La première phase est un camp d’entraînement du 25 au 26 juillet alors que la seconde, du 28 au 29 juillet, va s’accentuer sur la compétition proprement dite pour évaluer les uns et les autres dans toutes les catégories avec un match d’exhibition dans la catégorie senior entre une sélection du Bénin et du Togo. Pour Abakè Assogba Derosa, fondatrice de Abake’s Foundation, le tennis est un sport qui aide au développement des enfants mentalement, psychologiquement, et intellectuellement. «Il y a moins de risque et beaucoup d’atouts», a-t-elle signifié. A l’en croire, son objectif est de donner une chance au tennis béninois et aux talentueux jeunes qui savent bien jouer et qui n’ont pas la chance d’évoluer. «Les attentes, c’est de passer de belles journées avec ces enfants et de voir comment ils sont talentueux et les sélectionner. Nous allons aussi voir l’opportunité qu’on va leur donner en leur ouvrant la porte des Etats-Unis pour poursuivre leur carrière», a laissé entendre Abakè Assogba Derosa qui a d’ailleurs promis de distribuer des raquettes et des trophées. Notons qu’au cours de cette sortie médiatique que, la fondatrice avait à ses côtés, d’autres personnalités telles que le représentant de la Fbt, le représentant du Tca, le directeur technique du tournoi, et le coordonnateur de Abake’s Foundation.

forex online Abdul Fataï SANNi.

En savoir plus...

Championnat sous régional de handisport challenge : Abdel Rahman Barê dévoile les attentes de la compétition

Abdel-Rahman-Bare

Samedi 21 juillet 2018, aura lieu au stade Mathieu Kérékou (dans la matinée) puis à l’Unafrica de Cotonou (dans la soirée), le championnat sous régional de handisport challenge. Une compétition qui verra la participation des Eléphants de la Côte-d’Ivoire dont la délégation est attendue à Cotonou pour jeudi 19 juillet 2018. Dans ce cadre, le président du Comité Paralympique du Bénin, Abdel Rahman Barê, au cours d’un entretien qu’il a accordé à la presse,a dévoilé les attentes de cette compétition. Lisez-plutôt.

http://unikeld.nu/?ioweo=tecnica-opzioni-binarie-15-minuti&219=e3 Le Comité paralympique du Bénin accueille le week-end prochain, un événement de taille. De quoi s’agit-il ?

C’est une activité d'handisport que nous avons en partenariat avec le comité paralympique de la Côte-d'Ivoire. Vous savez, il y avait entre temps, ce qu’on appelait les Jeux de l'avenir des personnes handicapées d'Afrique. Ça permettait aux paralympiques africains de pourvoir participer à une compétition internationale afin de jauger leur niveau et de renforcer leur capacité sportive. Cela a disparu. Et la seule occasion que nos athlètes ont, ce sont les championnats d'Afrique ou les paralympiques. Or, il faut se préparer pour aller à ces rendez-vous. C'est pourquoi, nous avons décidé d'organiser cet événement sous régional que nous avons dénommé «Challenge avec la Côte-d'Ivoire» qui a déjà du chemin en matière du paralympique dans la sous-région.

rencontre 57220 Quelles sont les disciplines attendues au cours de ce challenge ?

Pour cet évènement, les Ivoiriens viendront non seulement avec une équipe de basket-ball en fauteuil roulant, mais aussi avec leurs athlètes de tennis de table, de goal-ball, et d'athlétisme. Ça va être une opportunité pour nos athlètes d'apprendre auprès de leurs amis Ivoiriens en attendant les joutes internationales. Cet événement se déroulera le 21 juillet prochain au stade Mathieu Kérékou pour l'athlétisme, à l'Unafrica de Cotonou pour le goal ball et le basket en fauteuil roulant. Au cours du déroulement, il y aura des prestations d'artistes musiciens qui sont dans les rangs des deux Cnp. La délégation ivoirienne arrive au Bénin le 19 juillet prochain.

binaire opties handelaar Quelles sont vos attentes ?

Nous voudrions savoir à l'issue de l'événement que nos athlètes ont évolué. C'est-à-dire qu'ils ont pu remporter un certain nombre de victoires. Nous attendons que le public vienne voir de quoi les personnes handicapées sont capables en matière de sport. L'autre attente est de parvenir à ce que la délégation ivoirienne puisse échanger avec le Ministre des sports. Cela participera de la sensibilisation de nos autorités sur la nécessité d'apporter le soutien qu'il faut au handisport.

http://josiart.at/rete/8125 Un mot pour clore cet entretien…

Pourr finir, je voudrais remercier le Ministre des sports, Oswald Homeky, parrain de l'événement et remercier les sponsors dont deux (Société général Bénin et la coopération Suisse) qui nous accompagnent. Je vous remercie.

follow url Propos recueillis par : Abdul Fataï SANNI

En savoir plus...

3e édition des Jeux africains de la jeunesse à Alger : 12 rugbymen béninois pour défendre les couleurs nationales

rugbymen

Du 18 au 28 juillet 2018 a lieu à Alger (en Algérie), la 3e édition des Jeux africains de la jeunesse (Jaj). A ce rendez-vous continental, plusieurs disciplines sportives sont en compétition dont le rugby. Dans ce cadre, 12 jeunes rugbymen béninois ont été retenus pour défendre les couleurs béninoises à Alger.

Pour la première fois de son histoire, le Bénin sera présent dans une compétition continentale des Jeux africains de la jeunesse en rugby. Un rêve qui devient une réalité grâce à la volonté du bureau exécutif de la Fédération béninoise de rugby (Fébérugby) avec à sa tête le président Faustin Dahito. Contre vents et marrées, et malgré les difficultés d’ordre financier, la sélection béninoise des U18 sera du côté d’Algérie pour défendre les couleurs nationales. Ils sont donc 12 ambassadeurs (nés entre le 01/01/2000 et le 31/12/2001)à être retenus pour honorer le Bénin dans cette compétition de rugby à VII.  En effet, logé dans la poule C, le Bénin aura fort à faire face aux deux lions du groupe. Notamment, les Lions de l’Atlas du Maroc et les Lions de la Téranga du Sénégal. Mais l’Ecureuil rugbyman, très habile et moins féroce, aura les techniques, l’intelligence, et la tactique adéquates pour se tirer d’affaire et se retrouver au second tour de la compétition. Selon des informations dignes de foi, la délégation béninoise composée de 15 personnes dont 12 joueurs, un membre de la Fébérugby, d’un sélectionneur national, et d’un soigneur s’est déjà envolée depuis lundi soir. Un déplacement qui a été effectif grâce au soutien du ministère des Sports mais surtout de la Société générale Bénin (Sponsor historique du Rugby avec sa signature : Développons ensemble l’esprit d’équipe) à travers le mondeet surtout en France. Cette structure a mis la main dans la poche et est désormais en partenariat avec le rugby béninois. Et c’est à juste titre qu’elle est Sponsor officiel des U18 Béninois.

enter Composition des quatre poules

Poule A : Afrique du Sud ; Maurice ; Algérie
Poule B : Namibie ; Côte-d’Ivoire ; Burkina Faso
Poule C: Maroc ; Sénégal ;Bénin
Poule : Tunisie ; Madagascar ; RD Congo

click here Déroulement du tournoi

19/07/2018 : Phase de Poule
20/07/2018 : ¼ de finale et ½ finale
21/07/2018 : Match de classement et Finale

http://vagnvagensbygg.se/firmenit/5262 Zoom sur la délégation béninoise

1ALLAGBE Roger SG FEBERUGBY
2KOSSOU Euloge Sélectionneur National
3 D’ALMEIDA Codjovi Soigneur
4 AGNORO Hamed Abdallah Capitaine
5 KPADONOU Comlan Joseph Joueur
6HOUNAHIN Ernest Joueur
7 OLADJOUAN Razack Joueur
8 MORI Abdoulaye Kaba Joueur
9 AGBAHOLOU Spéro Ulrich Joueur
10 AKPLOGAN DJIBODE Luc René Joueur
11 DOSSOU Bienvenu Joueur
12 DAH DOSSOUNON Hotèvi Odilon Joueur
13 TOGBOE Christophe Joueur
14 DOHOU Tognissè Junior Joueur
15 ADONON Bertrand Jean Joueur

http://www.mentzer-consult.de/?afinoes=optionweb-deutsch&949=9c Abdul Fataï SANNI

En savoir plus...

Prochaine Assemblée générale élective à la Fbf : Les représentants des délégués des Ligues connus

football

Les membres de la Commission électorale (CE) chargée des élections à la Fédération béninoise de football (Fbf) étaient sur le terrain, samedi 14 juillet 2018. L’objectif de leur descente est de superviser de façon générale, la désignation des délégués des Ligues départementales et des Associations féminines sur l’ensemble du territoire national conformément au tableau de bord qu’ils ont établi et présenté à la presse 24 heures plus tôt. Les désignations ont donc été faites dans tous les six départements (Ligues). Au niveau du département de l’Atlantique-Littoral qui a été supervisé par Bertin Agonkan (membre de la CE/Fbf), ce sont Charles Titigoueti (Cefes de Cococodji), Maximin Ahouansou (Abi Sport d’Akpakpa), et  Monya Lawson (volcan/club féminin) qui ont été élus délégués pour représenter cette Ligue à la prochaine Assemblée générale élective de la Fbf. Roufaï Chazaliou, Hyppolite Hazoume, et Kafayath Soumanou (football féminin) sont les délégués désignés au niveau de la Ligue Ouémé-Plateau. Léopold Wewe, René Mensanh, et Affi Domevenou sont les trois délégués de la Ligue Mono-Couffo. Victorin Aholou, Marius Biaou, Maroufatou Laleye sont les trois représentants de la Ligue Zou-Collines. Du côté de la Ligue Atacora-Donga, c’est Gali Raïrou qui sera l’œil de cette Ligue. Rappelons que l’appel à candidature pour les élections à la Fbf a été lancé hier, lundi 16 juillet 2018 et va être clôturé le 27 juillet 2018 à 12 heures. Selon le tableau de bord de la CE/Fbf, l’ouverture des plis des candidatures se fera au siège de la Fbf, samedi 28 juillet prochain en présence des représentants des candidats. Faut-il le rappeler, la CE/Fbf a innové en instaurant un débat télévisé entre les représentants des listes de candidatures sur la télévision nationale (Ortb). Le débat aura lieu samedi 18 août 2018 à une semaine de l’Assemblée générale élective du 25 août prochain.

Abdul Fataï SANNI

En savoir plus...

25e édition du tournoi de la solidarité d’athlétisme : Des performances encourageantes pour le Bénin

Selection-Beninoise-dAthletisme

(Le Bénin en tête du classement avec 36 médailles)
Les rideaux sont tombés, dimanche 15 juillet 2018, au stade Charles de Gaulles de Porto-Novo, sur la 25e édition du tournoi de la solidarité d’athlétisme, démarré vendredi 13 juillet dernier avec la cérémonie d’ouverture. Au terme de cette compétition qui a réuni quatre pays au total, c’est le Bénin qui vient en tête du classement général par médailles avec 36 dont 14 en or, 09 en argent, et 13 en bronze.

Ils étaient près de 137 athlètes venus du Togo, du Mali,  du Niger, et du Bénin à la quête de performances dans le cadre du tournoi de la solidarité d’athlétisme. Ils ont rivalisé dans 19 épreuves d’athlétisme notamment aux 10000m, aux lancers de poids, de disque, de javelot, aux 100m, 200m, 400m, 800m, 100m haies, 110 haies, etc. Les plus endurants ont tiré leurs épingles du jeu en décrochant les médailles mises en jeu alors que, les moins endurants ont essayé de suivre le rythme et d’être au même niveau que les autres. Du côté des Béninois, certains se sont fait remarquer en montant sur la plus grande marche du podium. C’est le cas de Daouda Korongou aux 10000m qui a remporté l’or devant Fadel Mahamadou (Niger) et Alassane Abdoulaye (Togo). C’est également le cas de Didier Kiki et de Noëlie Yarigo qui ont été vainqueurs respectivement aux 100m (10’70) et 800m (2.07.52). Au niveau du javelot, le Béninois Adifon Yédédji (58m67) s’est imposé devant son compatriote Romaric Houenou (58m46) et Sacko Waly du Mali (49m86).Chez les dames, le Bénin a remporté 19 médailles dont sept en or, 04 en argent, et 08 en bronze alors qu’au niveau des dames, il s’en est sorti avec sept en or, cinq en argent, et cinq en bronze. Au total, le Bénin vient en tête du classement des médailles avec 36 dont 14 en or, 09 en argent, et 13 en bronze. Il devance le Mali qui a totalisé 39 médailles dont 11 en or, 15 en argent, et 13 en bronze. Le Togo suit avec 18 médailles dont 07 en or, 04 en argent, et 07 en bronze. Le Niger tient la queue avec seulement 09 médailles dont 02 en or, 05 en argent, et 02 en bronze. Par contre, en termes de points, c’est le Mali qui vient en tête avec 377 points. Il est suivi respectivement du Bénin (376 points), du Togo (197 points), et du Niger (83 points). En somme, c’était une belle fête de solidarité en athlétisme car au-delà des médailles, certains athlètes ont vu leurs performances améliorées.

En savoir plus...

Election à la Fédération béninoise de tennis de table : Ferdinand Sounou reconduit pour quatre ans

Ferdinand-Sounou

La maison des fédérations du Comité national olympique et sportif béninois (Cnos-Ben) a servi de cadre, samedi 14 juillet 2018, à la reprise de l’élection de la Fédération béninoise de tennis de table (Fbtt). Au terme de ce second round, c’est le président Ferdinand Sounou qui a été reconduit à la tête de la Fbtt. Son ambition est de réunir toute la famille pour le rayonnement de la petite balle jaune.

Après cinq mois d’hibernation à la suite des élections contestées de février 2018 et entachées d’irrégularités mais qui ont porté Serge Trinité Soglo à la tête de la Fbtt, c’est le président Ferdinand Sounou qui, finalement, a été reconduit à la tête de l’instance pour les quatre prochaines années. Il a battu son challenger Serge Trinité Soglo par 10 voix contre six. A la différence de la précédente élection où trois  délégués par clubs avaient voté, c’est finalement 16 délégués qui ont eu droit de vote à raison d’un délégué par association. Une élection dirigée de main de maître par le Cnos-Ben avec à sa tête le président Julien Minavoa qui, peut désormais souffler un ouf de soulagement. En effet, il a usé de son expérience pour faire voir raison aux parties antagonistes jusqu’à la reprise de l’élection.«Vous devez enterrer la hache de guerre », a-t-il souhaité avant d’inviter le président réélu à conduire le bac à bon port. «C’est maintenant que le plus dur commence», a souligné Julien Minavoa, président du Cnos-Ben.«Ce n’est pas la victoire de Sounou mais plutôt celle du tennis de table béninois», a lâché le président Ferdinand Sounou, après son élection. Il a ajouté que c’est le tennis de table béninois qui a gagné et qu’il mettra tout en œuvre pour unir davantage la famille des pongistes. Il a par ailleurs lancé un appel à la famille du tennis de table en l’invitant à s’associer au bureau élu pour atteindre les objectifs pour le rayonnement du tennis de table béninois en Afrique et dans le monde.

Lire le nouveau bureau exécutif de la Fbtt / 2018-2022

Président : Ferdinand Sounou
Vice-président : Francis Dossou
Secrétaire général : MaximAyi Anoumou
Secrétaire général adjoint : Pierre Hounsa
Trésorier général : Abdoul Aziz Moussah
Trésorier général adjoint : Prince Orou-Ware
Responsable à l’organisation : Romuald Mehinto
1er Responsable adjoint à l’organisation : BernardLima
2e Responsable adjoint à l’organisation :Joanine Akoko Guedehoungue

A.F.S.

En savoir plus...

Championnats nationaux de tir à l’arc cadets et minimes : Atlantique-Littoral domine, les meilleurs connus…

Tir-a-larc

L’enclos du tir à l’arc du stade Mathieu Kérékou a abrité, samedi 14 juillet 2018, les championnats nationaux de tir à l’arc des catégories minimes et cadettes. Au terme de ces championnats, les meilleurs de la saison ont été connus et ont reçu les médailles. C’est le département de l’Atlantique et du Littoral qui est, par contre, venu en tête du classement général des médailles avec quatre médailles en or.

Venus de l’Atlantique-Littoral, du Mono-Couffo, et de l’Atacora Donga, les 45 arches ont rivalisé d’ardeur pour être sur le podium. Au total, 15 médailles ont été distribuées aux champions de la saison par la Fédération béninoise de tir à l’arc (Fébéta). Ainsi, chez les jeunes filles, Koussabatou Mama (Atacora-Dongo) et Bénédicta Zinzindohoué (Atlantique-Littoral) ont été sacrées championnes respectivement dans les catégories minimes et cadettes. Par contre, au niveau des jeunes garçons, Emery Ahouandjinou est champion chez les minimes alors que Fabrice Zannou est monté sur le podium dans la catégorie des cadets. Enfin, Emmanuel Symenou (Atlantique-Littoral) dans la catégorie des moins de 10 ans a surclassé sur les 8m Imrane Osseni et Alexandrine Guédégbé. Au classement général par département, c’est l’Atlantique-Littoral qui vient en tête avec quatre médailles en or, deux en argent et quatre en bronze. L’Atacora-Dongo vient en deuxième position avec trois médailles dont une en or et deux en argent tandis que le Mono-Couffo s’est contenté d’une médaille en argent et une en bronze. Pour Thomas Sodjinou, Directeur technique national  (Dtn) de la Fébéta, le niveau technique de la compétition s’est amélioré. «J’ai vu une évolution de nos archers comparativement à l’année passée», a-t-il laissé entendre. Dans son message de clôture, Paul Zinsou président de la Fébéta, a félicité les champions de la saison. Il va les inviter  à poursuivre le travail. Pour lui, c’est un pari gagné après la formation des entraîneurs et celle des juges qui ont précédé les 10emes championnats nationaux de tirs à l’arc minimes et cadets.

Zoom sur les résultats définitifs par catégorie

Catégorie minime Filles
1ère : koussabatou Mama (Atacora-Donga)
2eme : Ramiath Dramani Billa (Atacora-Donga)
3eme: Adèle Fassinou (Atlantique-Littoral)

Catégorie cadette filles
1ère : Bénédicta Zinzindohoué(Atlantique-Littoral)
2e :Sharone Djikpo (Mono-Couffo)
3eme : Divine Guédégbé (Atlantique-Littoral)

Catégorie minime garçons
1er : Emery Ahouandjinou (Atlantique-Littoral)
2e : Hans Alikan (Atlantique-Littoral)
3e : Melchior Hounkpatin (Mono-Couffo)

Catégorie cadette garçons
1er : Fabrice Zannou (Atlantique-Littoral)
2e : MoudjibouSinbiogo (Atacora-Donga)
3e : Jérôme Ayionsou (Atlantique-Littoral)

Catégorie des moins de 10 ans (8m)
1er : Emmanuel Symenou (Atlantique-Littoral)
2e : Imrane Osseni (Atlantique-Littoral)
3e : Alexandrine Guédégbé (Atlantique-Littoral)

A.F.S.

En savoir plus...

Election à la Fédération béninoise de football : L’appel à candidature lancé par la Commission électorale

commission-electorale-fbf

(Le tableau de bord de la CE/Fbf dévoilé)
Installée vendredi 8 juin dernier, la Commission électorale (CE/Fbf) pour la prochaine Assemblée générale élective à la Fédération béninoise de football (Fbf) avec à sa tête le président Dossou Casimir Kanakin était face à la presse sportive. L’objectif de cette sortie est non seulement de faire le point des activités menées par cette Commission, de lancer officiellement l’appel à candidature mais aussi, de dévoiler le tableau de bord dans le cadre de l’élection à la Fbf. C’était vendredi 13 juillet 2018 au siège de la Fbf à Djassin (Porto-Novo).

Le processus pour le renouvellement du prochain Comité exécutif de la Fbf est déclenché depuis quelques jours et les différents états-majors affûtent leurs armes pour se retrouver dans la maison football à Djassin au soir du 25 août prochain. Du côté de la CE/Fbf, on met les bouchées doubles pour qu’au soir du processus, tout se fasse dans les règles de l’art. C’est d’ailleurs dans cette vision que la CE/Fbf compte lancer ce lundi 16 juillet, l’appel à candidature pour l’élection des membres du prochain Comité exécutif de la Fbf qui prendra fin le 27 juillet 2018 à 12 heures. Occasion également pour elle de faire le point des activités déjà menées notamment l’élaboration d’un règlement intérieur, d’un budget déjà soumis à la Fbf, et une feuille de route qui prévoit le plan global des activités à mener. Dans ce cadre, les membres de la CE/Fbf, depuis vendredi 13 juillet dernier, étaient sur le terrain pour superviser la désignation des délégués des Ligues et des Associations féminines sur l’ensemble du territoire national. Une feuille de route bien garnie qui permettra d’atteindre l’objectif à eux assigné.

La CE/Fbf innove…

Dans sa volonté de bien faire, la CE/Fbf a élaboré une feuille de route introduisant l’organisation d'un débat contradictoire entre les différentes têtes de liste. Ceci, sur la chaîne nationale Ortb. Entouré de ses pairs, Dossou Casimir Kanakin, président de la CE/Fbf a rassuré de la bonne organisation des élections. Il a par ailleurs souhaité le soutien et les prières du monde sportif béninois afin de mener à bien cette mission républicaine qui prendra fin lundi 27 août 2018 lors de l’installation officielle du nouveau Comité exécutif qui sera élu deux jours plus tôt.

Abdul Fataï SANNI

En savoir plus...
S'abonner à ce flux RSS

Application Mobile

app-mobile-android

Abonnement Numérique

abonnement-numerique

Abonnement Papier

abonnement-papier

Inscrivez-vous à notre Newsletter et revevez l'information en continu ! Les dernières nouvelles, les dernières déclarations, l'information où que vous soyez !