Vie des partis politiques: Mpl : manque de respect à plus de 31.000 électeurs

457

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

Ils n’y sont pas allés de main morte au parti Mouvement populaire de libération. C’est visiblement l’hécatombe au sein de cette formation politique au lendemain des législatives du 8 janvier 2023 au Bénin. Les responsables au sommet, sans vergogne, se mangent le nez sur la place publique, et ce sans aucun respect pour les 31.600 électeurs qui ont préféré leur liste aux six autres qui étaient en lice. Tout serait parti de la gestion des fonds prévus pour diverses activités du parti au logo de balai. De l’appui à apporter aux candidats de la liste dans les 24 circonscriptions électorales aux représentants du parti dans les postes de vote, le jour du scrutin, en passant par d’autres dépenses, le président du parti n’aurait rien cédé, selon les dénonciateurs, qui parlent d’une « gestion opaque ». Dans la foulée, ces derniers ont demandé au numéro 1 du Mpl de rendre le tablier puis, en milieu de semaine écoulée, c’est-à-dire mercredi 19 janvier 2023, le peuple béninois a suivi avec stupéfaction, dans une vidéo devenue virale, les coups de poings suivis de jets de chaises entre les deux parties depuis le siège du parti à Cotonou. Sur les images, on peut même constater l’intervention de la Police républicaine. Pour les uns, à cette assise tenue dans les locaux du parti et qui a tourné au vinaigre, le président du Mpl aurait été destitué par le directoire national du parti et un comité de crise de sept personnes serait mis en place pour faire toute la lumière sur la gestion desdits fonds puis organiser un congrès dans les 90 jours. Tout ceci aurait été constaté par un huissier conformément aux textes du parti. De son côté, les heures qui ont suivi le triste spectacle, Expérience Tébé est monté au créneau : « Je reste et je demeure le président du Mpl », se défend-il. Un imbroglio indigne d’une très jeune formation politique qui n’est qu’à sa première participation à une élection. Visiblement, pendant que tous les partis politiques qui ont été à ces législatives sont en pleine introspection pour en tirer les enseignements, au Mpl on en a que faire. Aussi, est-on tenté de dire qu’on n’a pas non plus d’égard aux plus de 31.000 citoyens (1, 28%) qui ont fait confiance à ce parti en lui accordant leurs suffrages parmi tant d’autres en compétition.

De tout ce qui précède, le Mpl est-il sûr de recueillir autant de voix aux prochaines joutes électorales ? Possible que la performance du parti ne soit la priorité, mais plutôt la simple participation pour avoir à nouveau les sous des « partenaires » qui y croient.

 Mike M.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise les cookies pour améliorer votre expérience. Êtes-vous d'accord ? Vous pourrez le désactiver à tout moment. Accepter Lire la suite