Elections et paix au Bénin: Richard Boni Ourou échange avec le roi de Parakou

569

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

Le politologue, Richard Boni Ouorou reste attaché aux valeurs démocratiques et de paix au Bénin. Une préoccupation au cœur des échanges que l’opposant politique a, d’ailleurs, eus mercredi, 18 janvier 2023 avec sa Majesté Akpaki, roi de Parakou. Très honoré par la visite de la tête couronnée, Richard Boni Ouorou n’a pas manqué de reconnaitre combien le roi incarne la paix, à travers ses actions. “ Sa majesté Akpaki, roi de Parakou qu’on ne présente plus est un pacifiste à l’image de la ville dont il tient la couronne avec assurance et esprit protecteur. Ensemble, nous avons discuté de ce qu’une élection se soit encore déroulée dans la paix dans notre pays, habitude que nous avions perdu et, avons remercié en cœur les différentes autorités et personnes ressources à divers niveaux qui ont permis cela. En bon père, le roi a donné sa bénédiction au fils que je suis et nous nous sommes séparés avec la promesse que la paix ne mourra plus chez nous. Cependant et désormais que nous regardons ensemble dans la même direction pour une nouvelle même dynamique“ a déclaré Richard Boni Ourou. Il s’est, par ailleurs, engagé, à doter plusieurs localités du Borgou, des lampadaires et des stations de recharge ainsi que des forages dans les tout prochains jours. L’acteur politique a également reçu la visite du roi des chasseurs du septentrion, “qui malgré son passé et sa toute jeune fougue de militant anti-injustice, a prôné la paix pendant cette élection et s’est même battu pour des résultats triomphant, mais hélas“. Pour Richard Boni Ouorou, le caractère démocratique d’une élection ne repose pas seulement sur sa supposée transparence. “On parle d’élection démocratique, quand déjà le processus électoral permet l’inclusion, donc ouvre une variété de choix idéologiques aux électeurs, rices. Cependant, que l’élection soit démocratique ou non, il vaut mieux que les populations qui souffrent déjà des affres de la mauvaise gouvernance, des relatives réformes incompétentes donc improductives pour l’ensemble, ne soient pas encore confrontées à des situations de crises qui débouchent, la plupart du temps, sur des situations désastreuses que je ne nommerai pas mais que vous n’ignorez pas. Au Benin dans notre pays, il existe des personnes qui incarnent la paix, le vivre ensemble et la garantie d’une pérennité culturelle et traditionnelle“ a-t-il fait savoir.

 

A.B

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise les cookies pour améliorer votre expérience. Êtes-vous d'accord ? Vous pourrez le désactiver à tout moment. Accepter Lire la suite