Ça a l’air : Le billet de Tiburce Adagbé

484

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

Le salaire, c’est sacré pour le salarié. Il fait partie de sa vie, tel l’horloge qui marque le temps. C’est normal que son relèvement fasse autant de vagues depuis quelques jours.

Si le mécanisme de son augmentation est connu, celui de sa baisse est plus sournois. Et c’est Dantokpa qui gère ce volet en décidant, par exemple, de faire les rééquilibrages en augmentant, par petites touches, les prix de certaines denrées de grande consommation. Alors s’installe l’éternel et douloureux conflit entre salaire et pouvoir d’achat.

Tiburce

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise les cookies pour améliorer votre expérience. Êtes-vous d'accord ? Vous pourrez le désactiver à tout moment. Accepter Lire la suite