Lancement des activités des clubs jeunes: L’Ird œuvre à une citoyenneté active des jeunes

372

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

La Représentation de l’Institut de recherche pour le développement (Ird) au Bénin, dans sa dynamique de création d’un réseau de jeunes scientifiques et éco-citoyens, a procédé samedi, 26 novembre 2022, au lancement des activités des clubs jeunes et de la formation des encadrants. La présente séance s’est déroulée dans l’enceinte du Ceg “Les Pylônes“ à Agla à Cotonou…

 

Initiée depuis quelques années, l’initiative “clubs jeunes de l’Ird“ s’inscrit dans une dynamique d’implication active des jeunes dans l’atteinte des Objectifs du développement durable (Odd). Ceci, à travers la mise en place d’un réseau de jeunes scientifiques et éco-citoyens. A en croire Rita Saudegbée, représentante du Représentant de l’Ird au Bénin, depuis 2017, l’Institut place les jeunes au cœur des actions d’éducation à l’environnement et au développement durable. Elle s’est, par ailleurs, réjouie de l’adhésion de deux nouvelles écoles dans le cadre du programme des clubs jeunes avant de souligner la nécessité de renforcer les capacités des parties prenantes tout en s’appuyant sur les expériences et acquis. Selon Rita Saudegbée, la présente formation des encadrants s’avère indispensable pour une meilleure coordination des activités des clubs jeunes. Quant à Marelle Denise Zoumenou, présidente du Conseil d’administration de l’Ong Jevev, partenaire du programme, elle a salué les interventions de l’Ird dans les domaines de l’éducation environnementale, de la recherche et de l’innovation en milieu scolaire. Entre autres clubs retenus, le club “Nudobiba“ du Ceg Dantokpa ; le club “Espoir“ du Ceg Pahou ; le club “Sonugnon“ du Ceg Les Pylônes d’Agla, le club “Sain“ du Collège Ste Marie Stella, le club “Humanité“ du collège Lucie Vérone. Notons que la séance a permis aux participants de s’imprégner du programme des clubs jeunes, des rôles et responsabilités des parties prenantes. Ces derniers ont été également édifiés sur l’utilisation de la démarche scientifique dans les clubs, l’analyse et la présentation des données. Convaincu que l’appropriation citoyenne des savoirs scientifiques reste un préalable indispensable à l’atteinte des Odd, l’Ird entend donc amener des jeunes francophones à développer une citoyenneté informée, active et engagée. Les clubs constituent un moyen incontournable pour susciter l’engouement pour la recherche au sein de la jeune génération.

A.B

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise les cookies pour améliorer votre expérience. Êtes-vous d'accord ? Vous pourrez le désactiver à tout moment. Accepter Lire la suite