Baromètre Matin Libre (du 25 Novembre au 01 Décembre 2022)

23 391

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

EN HAUSSE

Université d’Abomey-Calavi
A la 21e session du concours d’Agrégation en Médecine humaine, pharmacie, odontostomatologie, médecine vétérinaire et production animale du Cames, le Bénin a enregistré 39 lauréats sur 42 inscrits. Ce qui fait un pourcentage de 92% de réussite, faisant ainsi du Bénin, le 3e classé sur le plan africain. Cette bonne moisson, la première dans l’histoire de ce concours, a été célébrée par une remise d’Attestation de félicitations aux lauréats, parmi lesquels 11 femmes dont la ministre des Affaires sociales et de la microfinance Véronique Tognifodé.

Laurent Mètongnon
Libre enfin ! condamné à 5 ans de prison dans une affaire de rétro commission alors qu’il était Pca de la Cnss, le syndicaliste Laurent Mètongnon a recouvré sa liberté, mercredi 23 novembre 2022. Avec courage et abnégation, il a purgé sa peine et sort libre. Dans ce dossier, Laurent Mètongnon et ses co-accusés ont toujours nié les faits.

Benjamin Hounkpatin
Ils sont laissés à leur sort depuis les réformes dans le secteur de la santé. Le calvaire des dialysés va prendre fin avec la prise de l’arrêté N⁰0116/MS/MEF/DC/SGM/SP/DGMHED/DPAF/CJ/SA/010/SGG22, conjointement signé du ministère de la Santé et celui de l’Économie et des finances. Lequel invite les dialysés à prendre un ticket modérateur qui établit la part des dépenses réservées aux patients à 20%. Ainsi, le gouvernement assure les 80% des dépenses liées à la prise en charge sanitaire des ayants droit et des assistés de l’État.

Guy Mitokpè
Finalement l’ancien député de la 7e législature n’est pas candidat. Mais la détermination de Guy Mitokpè n’a pas pour autant flanché. Pour lui, ce qui compte désormais, c’est faire gagner la liste du Parti Les Démocrates. Il a donné l’exemple de l’opposition sénégalaise qui, même fragilisée, a battu dans les urnes le pouvoir en place. Pour Guy Mitokpè, ce n’est pas sa personne qui compte mais le collectif.

Fatoumatou Batoko-Zossou
La Plateforme électorale des organisations de la société civile (Peosc) est préoccupée par les problèmes autour de la mise en œuvre de la réforme du quitus fiscal. Dans une déclaration, signée de la présidente Fatoumatou Batoko-Zossou, elle estime que face aux difficultés qu’engendre la délivrance des quitus fiscaux à l’approche des élections, il est essentiel que les modalités de la réforme soient à nouveau discutées et peaufinées afin d’éviter les situations périlleuses. La Plateforme recommande l’organisation d’un dialogue franc et sincère autour de la délivrance des quitus fiscaux.

EN BAISSE

Adidjatou Mathys
En Côte d’Ivoire, une augmentation du Smig est annoncée et fait des heureux dans le rang des travailleurs. De quoi rappeler au gouvernement béninois sa promesse de revalorisation salariale annoncée pour ce mois de novembre. Mais, à seulement 5 jours de la fin de l’échéance, rien ne présage une fin d’année heureuse chez les travailleurs.

Cnsr
La récurrence des accidents de circulation sur les axes routiers inquiète. Des morts et des blessés ne cessent d’être dénombrés dans des collusions entre bus et plusieurs voitures. C’est encore le cas hier à Dassa-Zoumè. Le Centre national de sécurité routière doit intensifier la sensibilisation, en cette période de fin d’année.

Yves Chabi Kouaro
Déjà deux mois que la rentrée scolaire a commencé. Mais au Collège d’Enseignement Général la Verdure de Ouèdo, des classes d’examen sont toujours sans Professeurs. La cause, pas de Professeur de Science Physique Chimie et Technologie. Selon Gaskiyani Info, des élèves de la classe de 3è M13 n’ont pas encore reçu des cours de Physique Chimie et Technologie depuis la rentrée. Le problème de manque d’enseignants continue donc de se poser dans certains établissements publics.

Candide Azannaï
Une fois de plus, le parti Restaurer l’espoir n’est pas en lice pour les Législatives. Mais cela ne semble pas préoccuper Candide Azannaï qui, non content de la présence du parti Les Démocrates, multiplie les descentes pour vouer aux gémonies le parti de Boni Yayi. Pour lui, Les Démocrates n’est pas un parti d’opposition et leur liste serait une « nomination ». Des propos qui fragilisent l’Opposition à laquelle il dit pourtant appartenir.

La Police républicaine
A la Criet lundi dernier, de présumés Cybercriminels ont révélé des pratiques de corruption de certains Commissaires de police. Selon les aveux d’un Nigérian, une fois arrêté, un Commissaire aurait réclamé la somme de 1,5 millions FCFA pour le relaxer, sans le présenter au Procureur de la Criet. Il confie avoir eu moins de chance que l’un de ses complices qui, pour avoir pu réunir les sous, est libéré.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise les cookies pour améliorer votre expérience. Êtes-vous d'accord ? Vous pourrez le désactiver à tout moment. Accepter Lire la suite