Education de qualité, équitable, inclusive et résiliente: Les activités du PRO-RePEM officiellement lancées

347

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

(Le consortium Dedras-Ong et Social Watch Bénin pour la mise en œuvre)

En présence de la représentante du ministre des Enseignements maternel et primaire, du secrétaire exécutif du Conseil national de l’éducation, du préfet du Littoral, de partenaires techniques et financiers ainsi que de certaines organisations de la société civile intervenant dans le secteur de l’éducation, les activités du Projet de renforcement des organisations de la civile pour la redevabilité des politiques éducatives et leur mise en œuvre (PRO-RePEM) ont été officiellement lancées, mardi 22 novembre 2022 à Golden Tulip hôtel à Cotonou.

 

Le PRO-RePEM vise à contribuer au renforcement du rôle de la société civile nationale dans la promotion de la transparence et la redevabilité des politiques du système éducatif et leur mise en œuvre pour accroitre l’offre d’une éducation de qualité, équitable, inclusive et résiliente aux situations d’urgence. Il couvre, en terme de zones d’intervention, l’ensemble du territoire national à savoir les douze (12) départements et les soixante-dix-sept (77) communes du Bénin. La mise en œuvre du Projet est assurée par l’organisation pour le Développement Durable, le Renforcement et l’Autopromotion des Structures communautaires (Dedras-Ong) et Social Watch Bénin. Le consortium a bénéficié de l’appui financier du Fonds Education à Haute Voix (EOL) lancé par le Partenariat Mondial pour l’Education (PME) et piloté par Oxfam Ibis. C’est parti pour une durée de trente (30) mois (mars 2022_août 2024). Mais en réalité, avant le lancement officiel du PRO-RePEM, des actions ont été menées. « (…) le projet dont nous lançons les activités ce jour, vient renforcer le travail déjà abattu par la Coalition Béninoise des Organisations pour l’Education Pour Tous (CBO-EPT) qui a mis en place l’Observatoire de l’Education (OE) qui est un dispositif de la société civile permettant d’observer, de mesurer et d’enregistrer de manière séquentielle les changements qui s’opèrent dans le domaine de la réalisation du droit à l’éducation. Le projet a appuyé jusqu’à la date d’aujourd’hui, l’Observatoire de l’Education à mettre en place ses démembrements dans 60 communes en complément des 17 déjà installés par la CBO-EPT avec l’accompagnement du consortium Aide et Action et Plan International Bénin. En plus de cela, le projet a accompagné l’installation des démembrements départementaux, les Observatoires Départementaux de l’Education (ODE), soit au total 12 avant de procéder au renforcement des capacités de l’ensemble des membres des 77 OCE sur la veille et le contrôle citoyens et leurs mécanismes, la collecte, l’analyse et l’interprétation des données et l’analyse et le suivi budgétaire », a fait savoir le président du conseil d’administration  de Dedras-Ong, Alphonse Kinkponhoué qui a ajouté que « l’ambition du consortium dans l’implémentation de ce projet est de pouvoir, dans la perspective de la redevabilité réciproque, partager périodiquement les résultats du projet à travers des séances en ligne et sur des plateformes ». Dans son intervention, le vice-président de la Coalition Béninoise des Organisations pour l’Education Pour Tous, Arsène Adifon s’est réjoui de la mise en œuvre du PRO-RePEM, qui selon lui « dénote du rôle important que jouent les Osc à travers la recherche de financement afin d’accompagner le gouvernement dans la réalisation de sa mission d’offrir à tous les enfants, filles et garçons, sans distinction aucune, une éducation de qualité, inclusive et équitable sur un même pied d’égalité ». Il a ensuite rassuré les partenaires de la disponibilité de la coalition dans cet accompagnement. « Le présent projet, dont nous procédons au lancement ce jour, vient à point nommé… », souligne à son tour, Prisca M. Nekeyan, la Représentante du ministre des Enseignements maternel et primaire. « Je reste donc convaincu, qu’en tant qu’organisations plus proches des communautés bénéficiaires de l’offre éducative, vous vous engagez à fournir aux décideurs des données factuelles et probantes sur les différents services offerts, tout en faisant remonter les appréciations et les aspirations de ces bénéficiaires ainsi que les approches et recommandations pour la prise en compte des réels besoins des ayants droits », a-t-elle ajouté tout en remerciant le Consortium Dedras-Ong et Social Watch Bénin en collaboration avec la Coalition Béninoise des Organisation pour l’Education Pour Tous (CBO-EPT), ainsi que les Ptf pour le travail qu’ils font dans le sens de l’amélioration de la qualité de l’éducation et des performances scolaires, en vue de l’atteinte des Objectifs pour développement durable, surtout l’Odd4.

JB

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise les cookies pour améliorer votre expérience. Êtes-vous d'accord ? Vous pourrez le désactiver à tout moment. Accepter Lire la suite