Cérémonie de remise de vélos VTT dans le cadre du projet SAF: La FéBéTri envoie 10 jeunes filles en mission

448

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

La salle de conférence du Comité national olympique et sportif béninois (Cnos-Ben) a servi de cadre, samedi 19 novembre 2022, à la cérémonie de remise de vélos VTT aux filles qui ont été meilleures lors des détections de Bohicon, Djougou, Parakou et Porto-Novo dans le cadre du projet Sport au Féminin (SAF) de l’Ambassade de France en collaboration avec le ministère des Sports. Une belle opportunité pour la Fédération béninoise de triathlon (FéBéTri) d’envoyer 10 jeunes filles en mission pour une relève de qualité.

 

Elles sont au nombre de 10 jeunes filles à bénéficier d’appui en vélo VTT en provenance de tous les départements du Bénin. Agées de 13 à 17 ans, elles ont été retenues après la détection dans les différentes compétitions qui ont eu lieu respectivement à Bohicon (22 octobre), à Djougou (29 octobre), à Parakou (30 octobre) et à Porto-Novo (6 novembre), dans le cadre du projet Sport au Féminin (SAF) de l’Ambassade de France en collaboration avec le ministère des Sports. Des VTT promis par l’Ambassade de France en vue de les soutenir pour le développement du triathlon chez les filles au Bénin.

Pour Richard Assah, président de la FéBéTri, cet exercice a permis à la FéBéTri d’avoir une base de données. « C’est une base de données de jeunes filles sur qui on peut compter pour l’avenir. Ce n’est qu’un pari gagné », dit-il. « Chacune des filles doit, d’ici l’année prochaine, se retrouver avec cinq autres athlètes filles derrière elles. Il en sera de même pour les dames qui doivent désormais les prendre en charge », a ajouté le président de la FéBéTri.

Au nom des athlètes bénéficiaires des vélos VTT, Imane Sitou Zodéhougan a remercié l’Ambassade de France, le Ministère des sports, le Fndajsl, le Cnos-Ben et la FéBéTri pour avoir eu la bonté d’organiser des compétitions entièrement dédiées aux filles aussi bien en triathlon qu’en duathlon. « Nous prenons l’engagement que ces vélos seront utilisés à bon escient et que nous porterons haut l’étendard du triathlon béninois », ont-elles promis. La représentante des encadreuses, Joliane koussihouèdé a souhaité que des formations et compétitions soient organisées régulièrement pour rehausser le niveau aussi bien des athlètes que des encadreuses. Quant au représentant du Fndajsl, il a remercié les uns et les autres pour leur contribution à la concrétisation dudit projet qui vise la promotion des sports au féminin. Notons qu’en prélude à cette cérémonie de remise, il a été organisé à l’endroit des bénéficiaires, une formation intitulée « Cours sur l’administration de sport triathlon et le droit et devoir de pratiquantes et pratiquants », animée par Fernando Hessou, secrétaire général du Comité national olympique et sportif béninois (Cnos-Ben). Pour rappel, le but de ce projet est de détecter les jeunes filles en vue de les préparer aux prochains jeux olympiques de la jeunesse, Dakar 2026.

A.F.S.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise les cookies pour améliorer votre expérience. Êtes-vous d'accord ? Vous pourrez le désactiver à tout moment. Accepter Lire la suite