Projet sport au féminin: Canal+ Bénin engagé pour le développement du basketball

416

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

Formées dans le cadre du projet Sport au féminin, 36 entraineuses de basketball ont reçu leurs attestations, samedi 29 octobre 2022. La cérémonie s’est déroulée à Canal Olympia de Cotonou en présence des responsables de la Fédération béninoise de basketball, l’Ambassade de France, le ministère des sports, les marraines et Canal+ Bénin, partenaire du projet.

 

Eligible pur un montant de 33 millions FCFA, dans le cadre du projet Sport au féminin, mis en œuvre par l’Ambassade de France au Bénin, la Fédération béninoise de basketball (Fbbb) a organisé, du 26 juin au 16 juillet 2022, une formation d’entraineuse de basketball destinée à 36 joueuses de basketball. Samedi 29 octobre 2022, il a été procédé à la remise des parchemins à ces nouvelles entraineuses afin de les organiser, les encourager à continuer à se perfectionner, à donner une bonne pépinière dans le domaine de basketball et à redorer le blason de ce sport féminin.

Représentant l’Ambassade de France, Marie Veillon a souligné que la France est très impliquée dans la promotion de l’égalité entre les hommes et les femmes et s’est investie particulièrement au Bénin à travers le sport. A ses dires, le projet Sport au féminin en est un exemple. Il vise, selon elle, à montrer que les femmes, au-delà même de pratiquer du sport, peuvent occuper brillamment des postes d’encadrement et susciter des vocations chez des jeunes filles.

Le président de la Fédération béninoise de basketball, Docteur Ismahinl Onifadé, a assuré les 36 joueuses de basket, qui ont accepté se faire former pour encadrer et préparer une pépinière pour le basket féminin au Bénin, de la disponibilité de la Fbbb à les accompagner au cours des prochains mois lors desquels des formations complémentaires leur seront dispensées. « Aux marraines, nous avons fait le choix de vous confier à chacune 4 jeunes femmes de ce projet. Vous êtes un symbole important pour nous et à l’attention de ces filles entraineuses. À travers vous, nous avons voulu ancrer dans la mémoire de nos lauréates que grâce au travail, il n’existe aucune limite sur ce qu’une femme peut réaliser dans un monde de l’entreprise ou de sport dominé par les hommes », a-t-il laissé entendre à l’attention des marraines choisies pour leur profil de femme leader.

Représentant le Ministère des sports, la cheffe projet SAF, Yon Nangui Anne Bio Bigou, se dit fascinée par le résultat obtenu à la fin de cette première phase du projet sport au féminin dans le basket. Elle rassure de l’engagement du ministre Oswald Homeky à accompagner toutes les initiatives entrant dans le cadre de la promotion du sport féminin.

La touche de Canal+ Bénin

Partenaire du projet Sport au féminin, Canal+ Bénin a dépêché la responsable communication Barnes Pémen Vidjannagni, venue représenter le groupe, puis ensuite la marraine Yacine Alao, Dg/Canal+ Bénin. Dans son allocution, Barnes Pémen Vidjannagni a laissé entendre que spécialisé dans le divertissement, Canal+ travaille pour satisfaire les envies de ses abonnés à travers la diffusion de programmes variés, exclusifs, panafricains, allant du Cinéma au Sport. Canal+ Bénin œuvre pour le développement du sport dans les communautés, dans diverses villes et régions, tout simplement au Bénin à travers des accompagnements intellectuels et financiers. Dès lors, le sport étant un pilier fort de ses activités, Canal + est engagé aux côtés de la Fédération béninoise de basket-ball pour faciliter les formations et la fourniture des équipes béninoises de basket-ball en matériels (ballons, chasubles, etc.) « Nous félicitons les 36 femmes engagées pour le développement du basketball béninois et remercions tous les partenaires et principalement la Fédération béninoise de basket-ball pour l’initiative et l’implémentation d’un projet professionnel qualitatif. Ensemble semons des graines afin que les jeunes générations puissent bénéficier d’un cercle vertueux de compétences », a laissé entendre la Responsable communication de Canal+ Bénin. Elle n’a pas manqué de réaffirmer l’engagement de Canal+ à intégrer les ODD 4 (Education de qualité) et 5 (Égalité hommes-femmes) dans le quotidien des entreprises et des communautés.

 

Les bénéficiaires du projet Sport au féminin apprécient

Affo Okoute Lelatou

« Je fais partie des bénéficiaires de cette formation sport au féminin qui a commencé depuis juillet et voilà aujourd’hui on vient de prendre nos diplômes. On sort de cette formation avec beaucoup de bagages intellectuels. J’ai appris comment être coach sportif, formateur, comment parvenir à former son équipe, la diriger jusqu’à mettre une équipe en place. Je tiens à remercier tout le staff, du président de la Fédération jusqu’aux marraines. On espère qu’elles vont nous accompagner pour qu’on puisse bien faire le boulot ».

Fahouziath Salihou

« J’ai bénéficié de cette formation. Je suis très contente, très heureuse de pouvoir, une fois chez moi à Parakou, transmettre ce que j’ai appris, c’est-à-dire le b. a.-ba du métier d’entraîneur, pouvoir l’inculquer aux jeunes qui sont à Parakou et environs. J’ai appris assez de choses, comment encadrer les filles sur le terrain, se mettre à leur place, etc. La mise en pratique sera très bien faite. Nous remercions les partenaires qui nous ont accompagnées sur ce programme sport au féminin et nous espérons qu’ils feront davantage afin que le projet se développe et qu’on atteigne le sommet.

Assanatou Ousmane

« C’est une très bonne initiative que la Fédération béninoise de basketball a faite avec l’Ambassade de France et les partenaires. Cette formation a été très utile pour nous parce qu’aujourd’hui nous sommes allées vers nos populations, nous avons essayé de regrouper les joueuses que nous entraînons actuellement. Nous voulons que les partenaires, qui nous ont déjà aidé dans la formation, continuent de nous aider sur le terrain. Nous les appelons à nous accompagner pour atteindre nos objectifs. Mon objectif à moi, c’est d’être capable de former des joueuses, avoir demain des professionnels de basketball qui pourront gagner leur vie à travers le basketball féminin».

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise les cookies pour améliorer votre expérience. Êtes-vous d'accord ? Vous pourrez le désactiver à tout moment. Accepter Lire la suite