Engagement politique citoyen: Le discours d’orientation d’Agapit Napoléon Maforikan

613

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

Le Chant d’oiseau de Cotonou a abrité, vendredi 28 octobre 2022, une sortie médiatique d’Agapit Napoléon Maforikan. Face aux professionnels des médias, le Directeur général de E-Télé, en lançant le creuset « Afrique Perspectives 100 », a profité de l’occasion pour évoquer les tenants et aboutissants de celui-ci.

 

 » Engagement citoyen « . C’est autour de cette idée que le conférencier, en présence d’une kyrielle d’invités dont des Patrons de presse et acteurs politiques, a axé son discours. Dénommé Discours d’orientation, cette tribune a permis donc à ce dernier d’exposer les idées qui sous-tendent l’initiative. À l’entendre, l’engagement politique n’est pas seulement la chose des politiques. Mais plutôt de tout citoyen qui s’engage et qui s’implique dans un environnement auquel il doit croire, dont il connaît les règles. « En s’impliquant déjà dans les règles de sa société, il est déjà politique. Politique, ce n’est pas politicien, ce n’est pas politique partisane. C’est un citoyen qui participe à la gestion de la chose politique. Alors, quand vous ajoutez la citoyenneté à la politique, la lecture politique des situations, le commentaire politique, l’analyse politique, vous êtes déjà dans l’action politique. C’est ce que nous faisons déjà par le décryptage de l’actualité politique depuis quelques années. Ce qui est mal compris comme si vous étiez en mission. Alors que c’est une manière de reprendre la pensée publique, de la décliner dans les faits pour que le commun des citoyens qui n’est pas allé à l’école peut-être comprenne et prenne position pour ou contre.  Voilà un peu le challenge que nous, nous pensons faire », a-t-il expliqué tout en insistant qu’ils refusent de rester dans une posture opposition-mouvance. Dans la suite de ses explications, Agapit  Napoléon Maforikan reconnaît que le Président Patrice Talon, en analysant les échecs et les succès de son régime, conduit le pays aujourd’hui vers une estime meilleure puisqu’il croit, à la discipline. Ainsi, il estime que ce n’est pas à lui de faire la propagande de ses actions. C’est plutôt au citoyen qui comprend ces actions qui doit, pour lui, les expliquer aux autres citoyens. « Ici, il ne s’agit pas d’aller à la conquête du pouvoir. Il s’agit d’expliquer à ceux qui vont décider de ceux qui iront à la conquête du pouvoir », a-t-il complété. L’autre axe sur lequel il a centré ses explications, c’est celui relatif aux médias. À l’écouter sur le sujet, ces derniers doivent aller au-delà de ce qu’ils valent aujourd’hui. Ils doivent, à l’écouter, jouer réellement leur partition. Ainsi, il appelle plus à l’analyse et au décryptage, pour permettre aux citoyens de mieux discerner le vrai du faux. C’est donc en clair, ces engagements qui ont motivé, selon lui, cette initiative qu’il entend étaler et élargir à tous les courants.

 

J.G

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise les cookies pour améliorer votre expérience. Êtes-vous d'accord ? Vous pourrez le désactiver à tout moment. Accepter Lire la suite