Cotonou/Parti Les Démocrates: Jean-Baptiste Adjovi et d’autres ténors remobilisent les femmes de la 16ème

1 246

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

Les locaux de la villa du 21 avril de Cotonou ont accueilli ce mercredi 19 octobre 2022, une bactérie de militantes du parti Les Démocrates. Venues de tous les arrondissements de la 16 ème circonscription électorale en particulier et de Cotonou en général, elles se sont rémobilisées autour des leaders de la circonscription notamment Jean-Baptiste Adjovi et Jean-Luc Dossou Dossa mais également des responsables du parti, pour leur renouveler soutien et gratitude, quant aux échéances prochaines.

En ce qui concerne les législatives à venir, la ferveur se dessine au niveau des partis politiques désireux d’y participer. Au sein du Parti Les Démocrates, l’heure est à la rémobilisation des militants. Après plusieurs circonscriptions électorales, celle 16 ème a décidé de se mettre dans la danse. Ceci, sur l’initiative de Jean-Baptiste Adjovi, Secrétaire adjoint chargé de la formation et de Jean-Luc Dossou Dossa, membre du bureau national du parti. Au cours de cette rencontre qui a mobilisé également les premiers responsables du parti dont son Président Éric Houndété, le seul point à l’ordre du jour demeure la rémobilisation de ces femmes de la 16 ème, en ces veilles des élections. Dans leurs discours qui d’ailleurs ont été dans la même direction, les deux initiateurs tous cadres de cette circonscription ont reconnu que sur toute l’étendue du territoire national, ils observent des mouvements. Mais dans la 16 ème, pas encore grand chose. << C’est donc pour signaler aux uns et aux autres que nous sommes plus que jamais vivants et debout dans l’arène politique, que nous avons décidé de prendre les choses en main >>, ajoute Jean-Baptiste Adjovi qui invite les uns et les autres dont le pouvoir à travailler pour la paix et la divergence d’esprit en ouvrant la compétition. À leur suite, plusieurs intervenants se sont succédé au pupitre. De Julia Akpaki à Patrick Djivoh en passant par Guy Mitokpè ou encore Nadine Okoumassou, le discours n’a pas varié : le peuple veut reconquérir son droit à la parole, à liberté. Si pour que cette idée se concrétise, il faut, selon eux, que les femmes se mobilisent pour les batailles prochaines, le Premier vice-président, Noureni Atchadé de son côté, tout en saluant la mobilisation trouve que si ce travail continue à Cotonou, le parti en grandira plus. << Il n’y aura jamais la guerre au sein des Démocrates. J’invite tous les camarades à mettre l’intérêt supérieur du parti au dessus de tout. Nous vous invitons à continuer le combat. Je voudrais nous inviter en tant que responsable à mener la lutte de Cotonou. Puisque si pour Cotonou est gagnée, c’est pour tout le Bénin qui est gagnée. Sachons dès à présent que quiconque attaque les Démocrates à l’instant est un envoyé de Patrice Talon. Personne n’a le droit de nous donner de leçons. Nous allons tout faire pour aller aux élections et les gagner >>, a-t-il promis. Pour chlore cette séance dite de rémobilisation des femmes, le Président Éric Houndété a dans sa prise de parole trouvé nécessaire cette idée, autour des femmes du parti dans cette circonscription électorale. Car à l’entendre, elles sont les plus pragmatiques et confiantes quand il s’agit de la conviction politique. Ainsi, elles pourront, dit-il, au sortir de cette séance être les portes voix du parti dans toutes les contrées. << Nous sommes venus vous dire de rester convaincues et inébranlables. Restez fidèles comme vous l’avez toujours été avec le Président Boni Yayi. Nous vous demandons de faire comme d’habitude. Puisque c’est vous le sel dans notre sauce. Nous ne devons pas être divisés. Nous devons être unis. Puisque l’adversaire n’est pas ici. Nous sommes de l’opposition. Et la capacité de l’opposition, c’est d’être et de démontrer son union. Merci de nous avoir adoptés >>, a-t-il conclu tout en promettant revenir.

M.M

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise les cookies pour améliorer votre expérience. Êtes-vous d'accord ? Vous pourrez le désactiver à tout moment. Accepter Lire la suite