Cour constitutionnelle du Bénin: Razaki Amouda Issifou élu président

718

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

Assurant l’intérim de l’’ancien président de la Cour constitutionnelle, Joseph Djogbénou qui a démissionné, le mardi 12 juillet 2022, le Vice-président, Razaki Amouda-Issifou est porté à la tête de l’institution ce mardi 11 octobre 2022. Sylvain Nouwatin est élu quant à lui, au poste de Vice-Président, par ses pairs.

Razaki Amouda Issifou dirige désormais la Cour constitutionnelle du Bénin. Ainsi en ont décidé les membres de ladite institution, à l’issue de leur Assemblée générale qui s’est tenue ce mardi 11 octobre 2022. Il succède ainsi à Joseph Djogbénou à la tête de la haute juridiction. Trois mois durant, Razaki Amouda Issifou a assuré l’intérim de l’ancien président qui lui a passé le témoin, à la suite de sa démission. Il était jusqu’alors, le vice-président de l’institution.  Poste qui revient désormais à Sylvain Nouwatin.

Razaki Amouda Issifou est  Magistrat hors classe, à la retraite. Il fut député de la quatrième législature de l’Assemblée nationale, où il a présidé la Commission des lois et de l’administration. Il a été Secrétaire générale de la première Céna en 1996 et coordonnateur Borgou de la Céna en 2011. Il a ensuite été rappelé à la magistrature avant d’être élu en 2010 maire de la commune de Ouassa-Péhunco, où il resta jusqu’en 2015. Il est ensuite promu à l’inspection générale du Ministère de la justice, de la législation et des droits de l’homme, avant de siéger à la Cour constitutionnelle en juin 2018. Le 11 juin 2018, il est élu au poste de Vice-président de la haute juridiction. Suite à la démission, le 12 juillet 2022 du Président de la Cour constitutionnelle, le Professeur Joseph Djogbénou, il devient président intérimaire de l’Institution. Depuis ce mardi 11 Octobre 2022, il est devenu le 6ème Président de la Cour constitutionnelle depuis l’ère du renouveau démocratique. Le nouveau Président de la Cour constitutionnelle a été élevé à la dignité de Grand Officier de l’Ordre national du Bénin le 24 septembre 2021.

Quant à Sylvain Nouwatin, il est magistrat hors classe à la retraite. Désormais vice-président de la Cour constitutionnelle, il a occupé de grandes responsabilités dans les Cours et tribunaux, comme président des tribunaux de Porto-Novo, d’Abomey et de Lokossa, mais aussi procureur de la République à Natitingou de 1988 à 1995. Il a été aussi président de la Commission électorale nationale autonome (Céna) pour la présidentielle de 2006, et Secrétaire général de la Cour constitutionnelle de 2009 à 2016. Membre de la Cour constitutionnelle depuis le 07 juin 2018, il est devenu depuis ce mardi 11 octobre 2022, Vice-Président de l’Institution. Sylvain Nouwatin a été fait, commandeur de l’Ordre national du Bénin le vendredi 24 septembre 2021.

 

Th.A.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise les cookies pour améliorer votre expérience. Êtes-vous d'accord ? Vous pourrez le désactiver à tout moment. Accepter Lire la suite