Conférence-débat à la DGI-DGE: Des réflexions sur les effets de la Covid et de la guerre en Ukraine

446

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

La Direction générale de l’économie (Dge) a organisé mardi, 27 septembre 2022, une conférence-débat sur les enjeux, effets et modèles de résilience économiques liés à la crise sanitaire de la Covid-19 et la guerre russo-ukrainienne. La présente conférence qui a mobilisé des experts et acteurs du monde de l’économie, des universitaires et autres, a permis d’éclairer l’opinion publique sur les répercussions de ces chocs exogènes sur l’économie béninoise.

 

“Covid-19 et guerre en Ukraine : enjeux géopolitiques, effets et modèles de résilience économiques“, tel est le thème autour duquel se sont articulés les échanges et communications. Dans son intervention, le Directeur général adjoint de l’économie, Elie Idohou a reconnu que l’économie mondiale traîne encore les séquelles de la pandémie de la Covid-19 et la guerre en Ukraine n’a fait que compromettre les chances de relance économique. Toute chose qui n’est donc pas restée sans impacts sur la vie des citoyens béninois. A l’en croire, la présente conférence-débat se veut une occasion de mener des réflexions, d’analyser les conséquences réelles de ces chocs afin de dégager de nouvelles pistes de solutions possibles. Si la Covid-19 se révèle être une crise sanitaire sans précédent ayant bouleversé les habitudes, la guerre russo-ukrainienne n’a pas également épargné les économies, a fait savoir le Directeur de cabinet du ministère de l’économie et des finances. Et de préciser que la situation appelle bien à la réflexion scientifique afin de mieux expliquer aux citoyens encore dubitatifs, les répercussions de ces chocs sur l’économie béninoise tout en mettant en lumière la proactivité du gouvernement pour atténuer les effets. L’économie béninoise a été en proie à une vague successive de crises, admet-il. Il a, par ailleurs, évoqué la nécessité de mener de réflexions pour parvenir à de nouveaux modèles économiques susceptibles de faire face efficacement à des chocs menaçant constamment les économies. Ceci, dans l’optique de bâtir une économie plus forte, dynamique et plus résiliente. Présentant la communication inaugurale sur l’impact de la crise russo-ukrainienne sur l’économie béninoise, Gabin Mehou, cadre de la Dge, a évoqué les effets directs notamment les relations commerciales avec les pays concernés et les effets indirects qui touchent les partenaires économiques du Bénin. Si la Russie et l’Ukraine ne sont pas des partenaires commerciaux prépondérants du Bénin, il est noté une certaine dépendance du pays concernant le blé, l’engrais, l’acier, le fer qui y sont importés. Plusieurs communications en lien avec les effets et enjeux géopolitiques ainsi que les options de politiques économiques pour une économie béninoise plus résiliente aux chocs exogènes ont été cœur des échanges lors de la conférence-débat.

 

A.B

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise les cookies pour améliorer votre expérience. Êtes-vous d'accord ? Vous pourrez le désactiver à tout moment. Accepter Lire la suite