Après l’euphorie de Antalya Cup: Quatrième défaite de suite pour les Ecureuils !

418

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

Plus rien ne va chez les Ecureuils du Bénin qui enchaînent revers sur revers. Le dernier qui plonge davantage le public sportif béninois dans le désespoir total est celui enregistré face au Madagascar (1-3) en match amical, au Maroc, mardi  27 septembre 2022. La maison Ecureuils est véritablement en feu…

 

Les rencontres se suivent et se ressemblent pour Stéphane Sessegnon et ses partenaires qui ont enregistré deux défaites au cours de cette journée Fifa du mois de septembre 2022. Au Maroc, les Ecureuils du Bénin n’ont vu que du noir face au Madagascar. Après être revenus au score grâce à Tosin Aiyegun (18e) après l’ouverture du score du Malgache par T. Oliver (12e), les Béninois se sont noyés dans l’océan malgache en concédant deux autres buts en seconde partie. Des réalisations de Keny J. (61e) et N. Arnaldo (82e). Un naufrage collectif qui s’ajoute à la défaite du samedi dernier face à la Mauritanie (1-0). Ce qui fait un bilan de quatre buts encaissés contre un seul marqué pour deux défaites. Après l’euphorie de Antalya Cup, Moussa Latoundji et sa troupe sont devenus inexistants, cumulant des contre-performances avec des phases de jeu peu convaincantes et sans assurance.

Et pourtant, les mauvaises prestations en éliminatoires de la Can Côte-d’Ivoire 2023 face au Sénégal (3-1) à Dakar et face au Mozambique (1-0) à Cotonou sont encore dans les esprits. Ce qui reste une série de quatre revers d’affilée, «la première depuis 13 ans», a rappelé le journaliste sportif Carinos Chanhoun. La dernière fois que les Ecureuils ont perdu quatre rencontres, toutes compétitions confondues,  remontent en octobre 2008 et mars 2009, respectivement contre l’Ouganda (2-1) le 12 octobre 2008, l’Egypte (5-1) le 19 novembre 2008, l’Algérie (2-1) le 11 février 2009 et le Ghana (1-0), le 29 mars 2009.

Par ailleurs, cette série noire  n’arrange pas le Bénin qui devra dégringoler lors du prochain classement Fifa. Il serait impératif qu’une solution appropriée soit trouvée au plus vite afin d’arrêter la saignée, surtout qu’on apprend avec insistance, l’arrivée d’un nouveau sélectionneur en la personne du Français Philippe Troussier. Présent à Rabat pour suivre cette défaite du Bénin face au Madagascar, il aurait certainement noté des insuffisances dans son carnet, histoire d’apporter des ingrédients appropriés dont a besoin la sélection nationale.

M.M.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise les cookies pour améliorer votre expérience. Êtes-vous d'accord ? Vous pourrez le désactiver à tout moment. Accepter Lire la suite