Participation en unité d’action aux élections législatives de 2023: Iréné Agossa expose les avantages du bloc de l’Opposition

894

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

Iréné Agossa était l’invité de la chaîne de télévision privée E-Télé Bénin. Le président du parti d’opposition Restaurer la confiance (Rlc) a tenu à répondre au président du parti d’opposition Les Démocrates, Éric Houndété qui s’est opposé à toute union au sein des partis de l’opposition et présente les avantages de cette union.

 

 Iréné Agossa reste ancré dans l’idée d’une union des partis de l’opposition pour tenir face aux partis de la mouvance présidentielle, aux prochaines élections législatives. Le président du parti Restaurer la confiance ne partage donc pas l’avis de son collègue de l’opposition Éric Houndété qui s’oppose à l’idée de toute union. Iréné Agossa appelle Les Démocrates à adopter une démarche d’humilité pour permettre à l’Opposition de faire bloc face aux partis de la mouvance présidentielle. « Nous nous disons qu’il faut qu’on se retrouve, qu’il faut qu’on soit dans la même stratégie, il faut répondre aux aspirations du peuple qui veut qu’on soit ensemble », a-t-il martelé. Il y va du développement du Bénin, selon ses propos. « S’ils veulent le développement de ce pays, qu’ils viennent qu’on s’entende », a-t-il souligné. Pour le leader du Rlc, même si Les Démocrates en viennent à l’idée d’avoir tout le peuple à leur côté, ils devraient être en mesure de disposer des capacités de réaction face au Pouvoir, au cas où ce dernier ne ferait pas preuve de justice et d’équité dans la déclaration des résultats. D’où la nécessité de s’unir.

A en croire Iréné Agossa, rien ne devrait opposer Les Démocrates à lui. Il les exhorte donc à dépasser le conflit Talon-Yayi et faire preuve d’humilité malgré leur grandeur, pour faire face à l’enjeu des législatives. « Nous n’avons rien contre Les Démocrates aujourd’hui. S’ils ont quelque chose contre nous, qu’ils viennent le dire. En politique quand vous êtes plus grand, c’est vous qui êtes humble pour permettre que tout le monde soit autour de vous. Si vous ne le faites pas, vous cessez d’être grand », a-t-il fait remarquer. Il les invite par ailleurs à prendre l’exemple sur le parti de la mouvance dont le président, en dépit de la grandeur du parti, multiplie des contacts, avec pour objectif, la victoire aux législatives.

L’ancien candidat malheureux à la présidentielle de 2021 n’exclut pas la présentation du parti Les Démocrates en singleton. Mais il appelle à l’harmonisation des stratégies pour disposer d’une majorité confortable pour jouer effectivement le rôle de contre-pouvoir en cas de victoire. « Même s’ils veulent aller seuls, nous devons être dans une stratégie commune. Parce que au Parlement, ils ne peuvent pas avoir seuls les 55 députés », conclura-t-il.

 

Th. A.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise les cookies pour améliorer votre expérience. Êtes-vous d'accord ? Vous pourrez le désactiver à tout moment. Accepter Lire la suite