Affaire Antaser Bvba- Noël Kpatchavi: La justice béninoise et sa crédibilité à l’épreuve…

427

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

 

Une affaire défraie depuis peu l’actualité et serait à nouveau pendante devant la justice béninoise. L’affaire opposant la société belge Antaser Bvba et le béninois Noël Kpatchavi, après des décisions de juridictions belge et béninoise, laisse transparaître une mise à l’épreuve de la crédibilité de la justice béninoise…

De sources renseignées, cette affaire commerciale liant la société belge et le béninois était pourtant partie sur de bonnes bases avec un consensus des deux parties sur les conditions de collaboration et d’affaires. En effet, le béninois aurait reçu mandat de la société belge pour signer de juteux contrats en son nom en Afrique. Ceci, contre des commissions bien définies. Ce qui fut fait Guinée Conakry, en Guinée Bissau et autres. La discorde est donc née de la volonté de la partie belge de ne pas s’acquitter de ce qui est dû au béninois. L’intention étant de trouver des subterfuges pour ne pas verser au béninois ce dont il a droit. Ce dernier n’a donc pas hésité à assigner la société belge en justice. Et le verdict fut en faveur du béninois. La société est condamnée à payer 15 millions d’euros l’équivalent de 09 milliards de francs CFA. Une décision qui ne fera pas objet d’appel jusqu’à l’obtention du certificat de non-appel par les avocats du béninois. Mais au moment de payer ce qui est dû au béninois, la société belge clame son droit d’interjeter appel. Mais chose curieuse, la justice béninoise se serait déclarée incompétente et l’affaire se retrouva devant une juridiction belge. Après un an de procédure, les juges du tribunal d’Anvers ont conclu d’un non-lieu et ont même mis en demeure la société à payer au Béninois une certaine somme. A la grande surprise générale, la société belge décida de saisir à nouveau la justice béninoise. Un volte-face qui suscite des interrogations. Sur qui ou quoi compte la société belge pour espérer une nouvelle décision de la justice béninoise en sa faveur cette fois-ci ? De toute façon, la justice béninoise a une fois encore l’occasion de démontrer à la face du monde, sa crédibilité, son indépendance et son impartialité. Affaire à suivre !

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise les cookies pour améliorer votre expérience. Êtes-vous d'accord ? Vous pourrez le désactiver à tout moment. Accepter Lire la suite