4e Dialogue Politique de Haut Niveau du FAFOA: Des stratégies pour augmenter les recettes fiscales

384

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

Cotonou abrite depuis hier, mercredi 21 septembre 2022, le 4e Dialogue Politique de Haut Niveau (HLPD) du Forum des Administrations Fiscales Ouest Africaines (FAFOA). Les assises de Cotonou qui prennent fin ce jeudi 22 septembre ont pour thème :  » accroître les recettes fiscales par un leadership efficace et une bonne gouvernance d’entreprise. C’est le Directeur de cabinet du ministère des Finances, Orou Hermann Takou, qui a lancé les travaux de cette conférence sous régionale.

 

 Les représentants des quinze pays membres du FAFOA à savoir : Burkina-Faso ; Cap-Vert ; Côte d’Ivoire ; Ghana ; Guinée-Bissau ; Guinée ; Libéria ; Mali ; Niger ; Nigéria ; Sénégal ; Sierra-Léone ; Gambie et Togo prennent part à depuis hier à cette rencontre de 48 heures. Au cours des assises, les participants vont mener des réflexions sur les différentes méthodes à adopter pour promouvoir une bonne gouvernance dans l’administration fiscale. Dans son mot d’ouverture, Babatundé Oladapo, Secrétaire exécutif du Fafoa, a mis en lumière l’importance de cette réunion qui se veut être un creuset d’échanges et de partages d’expériences. Pour sa part, le Directeur Général des Impôts du Bénin, Nicolas Yènoussi, est très optimiste, il a, dans son allocution, exhorté les participants à prouver un monde que la fiscalité est un outil très performant qui permet aux Etats africains de se développer. Mieux, poursuit le Directeur Général des Impôts du Bénin, cela permet à chaque Etat d’atteindre les différents objectifs qu’il s’est fixé. Pour lui, il est impératif que les Etats membres de la Fafoa se soutiennent mutuellement à travers une meilleure promotion de l’éthique dans leurs Etats respectifs.

Procédant l’ouverture des  travaux, le Directeur de Cabinet du ministre des Finances, Orou Hermann Takou, a mis en lumière les avantages dont regorge le leadership dans la mobilisation des recettes fiscales pour chaque pays. Il a rassuré la disponibilité du ministère à les accompagner, ceci pour permettre à la Fafoa d’atteindre ses objectifs.

Plusieurs panels sont prévus pour ces assises de Cotonou. Entre autres les participants auront à échanger sur comment diriger une administration fiscale du 21ème siècle en Afrique : Défis et perspectives’’, sur la bonne gouvernance dans l’administration fiscale : Impact sur la mobilisation des recettes intérieures en Afrique’’. Ils auront à revoir le cadre du contrôle administratif et législatif de l’administration fiscale pour faire progresser la gestion organisationnelle. En marge des assises de Cotonou, il est prévu ce vendredi 23 septembre la 18ème  assemblée générale du Fafoa.

 

B.H

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise les cookies pour améliorer votre expérience. Êtes-vous d'accord ? Vous pourrez le désactiver à tout moment. Accepter Lire la suite