Coupe de la Fédération de scrabble : Julien Affaton sur le podium, un bilan satisfaisant

441

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

La Fédération béninoise de scrabble (FéBéSc) a lancé sa saison scrabblesque 2022-2023, samedi 17 septembre 2022 à la Faculté des sciences et santé. C’était à la faveur de la Coupe de la Fédération de scrabble. Une compétition homologuée en trois manches et qui se joue en multiplex à Cotonou, Natitingou, Parakou et Bohicon. A la fin, c’est Julien Affaton qui décroche le premier prix devant François-Xavier Adjovi et Moussa-Fils Djibril.  

Vainqueur de la dernière édition, François-Xavier Adjovi n’a pas pu conserver son trophée. Il a été relégué à la deuxième place par l’ancien champion du monde de scrabble classique, Julien Affaton. Avec un pourcentage de 96,47 et un point cumul de 2805 (P1 : 793/820 ; P2 : 956/978 ; P3 : 957/1007, ndlr), Julien Affaton a ravi la vedette à ses poursuivants pour s’adjuger du premier prix composé d’un trophée, une enveloppe financière de cent (100.000) mille francs Cfa et un bon de confection (offert par un sponsor). «Mes impressions sont bonnes. Ça prouve que le travail qui a été fait pour aller au championnat du monde est en train de porter ses fruits», a confié le vainqueur de la Coupe de la Fédération. A l’en croire, la différence a été faite sur toutes les trois parties. «Il faut se concentrer pour jouer les trois parties. C’est vrai qu’il y a eu deux mots que j’ai ratés et j’ai laissé près de 70 points. C’est un autre travail que je dois faire à ce niveau», a-t-il ajouté. Avec 2664 points (P1 : 765/820 ; P2 : 942/978 ; P3 : 957/1007, ndlr) et un pourcentage de 94,97, François-Xavier Adjovi s’est contenté de la deuxième place alors que Moussa Fils Djibril a terminé troisième avec 2663 points (P1 : 771/820 ; P2 : 940/978 ; P3 : 952/1007, ndlr) pour un pourcentage de 94,93. Zacharie Odjo est premier des séries 5, 6 et 7, et Jean-Eudes Degbessoun est premier de la série 4. Quant à Thierry Renaud Vera-Crus et Joël Arsène Noumonvi, ils sont respectivement premiers des séries 3 et 2.

Et, pour le président de la FéBéSc, Hervé Ayodélé Boni, le bilan est satisfaisant. «Les scrabbleurs ont joué à leur niveau réel. Cependant, il y a toujours des joueurs de séries inférieures qui n’ont pas pu surclasser ceux qui sont devant eux. C’est un peu le pincement que j’ai mais globalement, les performances sont satisfaisantes», a-t-il fait savoir. Désormais, le regard est tourné vers la suite du calendrier avec une soixantaine de tournois et de compétitions déjà prévus pour le bonheur des scrabbleurs.

A.F.S.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise les cookies pour améliorer votre expérience. Êtes-vous d'accord ? Vous pourrez le désactiver à tout moment. Accepter Lire la suite