12e édition du camp de la jeunesse IYF: Le changement de mentalité, une urgence pour le développement

576

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

Dans le cadre de l’organisation du 05 au 08 septembre 2022, de la 12è édition du camp de la jeunesse par l’Ong sud-coréenne, International Youth Fellowship (IYF), il a été organisé mercredi 7 septembre, une conférence de presse sur le thème : « Changement de mentalité de la jeunesse pour le développement de la nation ». C’était au Chant d’oiseaux de Cotonou.

 Selon le conférencier, Dr. Kim Ki sung, membre du Conseil d’Administration de l’Ong International Youth Fellowship (IYF) au niveau mondial, et Responsable chargé de la coordination des branches de l’Ong IYF en Afrique de l’Ouest et du Centre, l’éducation pour le changement de mentalités est indispensable. Il a illustré ses propos par les secrets de prospérité de la Corée ces 60 dernières années. À l’en croire, colonisée par le Japon pendant 36ans, la Corée n’a pu obtenir son indépendance qu’après le largage de la bombe atomique sur Hiroshima et Nagasaki. Mais il s’en est suivi selon ses propos, la guerre entre la Corée du nord et la Corée du sud qui a contribué à détruire toutes les infrastructures. En 1960, le Pib par habitant de la Corée était de 60 dollars. Mais en 2021, il s’élève à 35000 dollars. La Corée était l’un des pays les plus pauvres au monde a fait remarquer Dr. Kim Ki sung. Mais reconnaît-il, le développement rapide de la Corée est intervenu, grâce au changement de mentalité des personnes. Pour lui, dépourvu de ressources naturelles, la Corée disposait d’importantes ressources humaines pour aller réaliser d’importants projets de développement impossibles. « Lorsque nous sommes nés dans la pauvreté, ce n’est pas un péché. Mais si nous mourrons dans la pauvreté, c’est un péché contre nos enfants », insiste-t-il. Et il faut pour ce faire rendre l’impossible possible, grâce au changement de mentalité. Selon sa présentation, plusieurs pays disposent d’importantes ressources naturelles, mais ne se développent pas, faute de dirigeants imbus de bonnes mentalités. La Corée a tout perdu pendant la guerre, 70% de son territoire est constitué de montagne, sans ressources naturelles. Mais avec les bonnes mentalités, la Corée fait partie des 10 premières puissances économiques du monde. La Corée ne cultive pas du café, mais est devenu 3e exportateur de café, grâce à l’importation du café brut de l’Afrique et sa transformation. La Corée ne dispose pas d’une goutte de pétrole. Cependant, le pays est le premier exportateur de produits pétrochimiques. Ceci, grâce à l’importation du pétrole brut du Moyen Orient et passé à la raffinerie, faisant de la Corée, le N°1 de la technique de raffinerie.  La Corée demeure à ce jour, le premier constructeur naval et le N°1 de la fourniture de l’Internet. « Même si nous sommes dans une situation précaire, et si nous avons une bonne mentalité, rien ne devient problématique. D’où la création de IYF, pour travailler à changer la mentalité des jeunes » conclut-il.

International youth fellowship

Selon la présentation de son Secrétaire général adjoint, Benoît Dossou, International youth fellowship est une organisation dont la mission est de changer la mentalité des jeunes en les formant à dépasser leurs limites, à élargir leurs horizons et à chercher des occasions pour pratiquer l’altruisme. IYF définit une nouvelle approche du leadership. Sa devise est : « Défi-changement-cohésion ». Implantée au Bénin en 2009, l’organisation a obtenu son accord de siège du gouvernement béninois, en 2015. Au Bénin, IYF intervient dans les domaines de l’éducation, la culture, l’autonomisation des femmes, la santé, l’environnement, l’entrepreneuriat et la sensibilisation à l’insertion des jeunes.

 

Th. A.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise les cookies pour améliorer votre expérience. Êtes-vous d'accord ? Vous pourrez le désactiver à tout moment. Accepter Lire la suite