Championnats nationaux d’escrime: Le Fort Français de Ouidah accueille l’édition 2022

312

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

La Fédération béninoise d’escrime (Fbe) réunit du 31 août au 3 septembre 2022, au Fort Français de Ouidah, les clubs des quatre coins du Bénin pour prendre part, à l’édition 2022 des Championnats nationaux d’escrime. Occasion pour les escrimeurs de montrer tout leur savoir-faire afin d’accéder aux différents podiums en jeu.

 

Plus d’une centaine d’escrimeurs sont attendus à ce rendez-vous statutaire de la Fédération béninoise d’escrime (Fbe) dirigée par son président Jacques Okoumassoun, qui ne cesse de porter haut la discipline au Bénin et sur le continent. Ainsi, durant quatre jours, les escrimeurs vont rivaliser d’ardeur afin d’offrir un beau spectacle au public qui va effectuer le déplacement du Port Français de Ouidah. Si les meilleurs athlètes de l’édition dernière se connaissent, ce sera l’occasion pour eux de confirmer leur bonne forme contrairement aux talents en herbe qui ont l’aubaine de se révéler et d’ouvrir surtout une belle page de carrière.  D’ailleurs, suite à la réunion technique qui s’est déroulée mercredi, 31 août dernier, les catégories suivantes ont été retenues en hommes et en dames notamment les U13, U17 et U23. Selon William Chrysostome, Directeur technique national (DTN), ces catégories ont été retenues pour vraiment promouvoir le vivier local. «Avant, on a misé sur les seniors. Aujourd’hui, l’idée est de partir de la base», a-t-il confié. Pour lui, aujourd’hui, plus de 300 escrimeurs ont des licences dans les clubs affiliés à la Fédération et il est important de miser sur la relève pour un futur meilleur. C’est pourquoi la Fédération béninoise d’escrime avec à sa tête le président Jacques Okoumassoun a mis les bouchées doubles. De l’aspect organisationnel à celui des conditions de compétition en passant par les récompenses, le patron de l’escrime béninois, Jacques Okoumassoun a mis le parquet. Pour le président, le premier objectif de ces championnats est le respect du calendrier statutaire. A l’entendre, l’innovation de cette édition est la délocalisation de la compétition dans un autre département. «C’est la première fois que le championnat se déroule hors de Cotonou», dit-il avant de placer ces championnats sous le signe de la promotion de la relève de l’escrime. Rappelons que la phase de groupe a été jouée hier jeudi 1er septembre, alors que la phase à élimination directe se dispute ce vendredi, 2 septembre. Quant aux différentes finales, elles se joueront samedi, 3 septembre 2022, toujours au Port Français de Ouidah. C’est pourquoi le président Jacques Okoumassoun invite le public à effectuer le déplacement pour soutenir les athlètes béninois.

A.F.S.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise les cookies pour améliorer votre expérience. Êtes-vous d'accord ? Vous pourrez le désactiver à tout moment. Accepter Lire la suite