Comité départemental de sécurité du Littoral: Un satisfecit décerné à la police républicaine

550

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

Le Préfet du Littoral, Alain Orounla a présidé ce mardi, 30 août 2022, les travaux du comité départemental de sécurité (Cds). L’occasion pour l’autorité préfectorale de saluer le travail qu’abat la police républicaine en vue de garantir la quiétude des populations…

 

Ladite séance qui a mobilisé la direction départementale de la police républicaine, le commissaire central de Cotonou, les commissaires spéciaux et d’arrondissements, les chefs d’unité ainsi que des cadres de la Préfecture, s’est déroulée dans les locaux de la Préfecture de Cotonou. Au coeur des échanges, des questions de sécurité et d’application des décrets gouvernementaux dans le département.  Dans son intervention, l’autorité préfectorale a salué le professionnalisme et la proactivité dont la police du département a fait montre dans la gestion, la coordination et la sécurisation des évènements importants que le département a accueillis ces dernières semaines, notamment l’inauguration des sites et monuments dévoilés, la visite du Président Français, Emmanuel Macron au Bénin, les festivités entrant dans le cadre de l’organisation du 1er août et bien d’autres. Le préfet Alain Orounla a donc témoigné toute sa reconnaissance aux éléments de la police républicaine pour leur engagement dans l’accomplissement des tâches et missions républicaines. La question de libération des espaces publics a été également évoquée. Selon le rapport de la Direction départementale de la police républicaine, plusieurs opérations ont été menées afin de contraindre les populations à ne pas se réinstaller sur les espaces libérés. Des opérations qui ont permis de confisquer de nombreux articles.  « Pour ce qui concerne la présence tous azimuts des mendiants dans la ville, le commandement a été instruit à l’effet d’effectuer, au moins une fois par semaine, des descentes et d’envoyer systématiquement au centre de transit les individus identifiés comme tels lors des opérations. Par ailleurs, le Préfet a insisté sur la nécessité de démanteler les réseaux qui entretiennent et se nourrissent de cette pratique. Un forte exhortation a été également faite à l’endroit du DD-PR et de tous les chefs d’unités pour le respect scrupuleux du code de l’hygiène ainsi que la réglementation sur la pollution sonore dans le département » renseigne la préfecture du Littoral. Des échanges ont été menés autour d’une  meilleure coordination des actions et des interventions.

A B

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise les cookies pour améliorer votre expérience. Êtes-vous d'accord ? Vous pourrez le désactiver à tout moment. Accepter Lire la suite