Cour de Justice de la CEDEAO: l’ABA prime le leadership du président Edward Amoako Asante

445

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

L’Association du Barreau Africain (ABA) valorise le leadership du juge Edward Amoako Asante à la tête de la Cour de Justice de la CEDEAO. À l’ouverture de sa conférence annuelle le lundi 8 août 2022 à Lilongwe, elle lui a décerné la Medal of Merit in Leadership (Médaille du mérite en leadership).

Cette distinction est le couronnement du dynamisme dont le juge Edward Amoako Asante fait preuve depuis son accession à la tête de la juridiction ouest-africaine. Sous sa direction, la Cour de Justice de la CEDEAO a rendue plusieurs décisions historiques dans des affaires qui opposaient les citoyens aux États. Lesquelles décisions ont données encore plus de crédibilité au fonctionnement de cette cour parmi les juridictions régionales africaines et internationales. Faut-il le rappeler, cette distinction du président juge Asante intervient  « quelques mois après que la Cour ait reçu le prix mondial de la liberté d’expression de l’Université de Colombie aux États-Unis».

Asante, révolutionnaire de la justice régionale!

S’il y a une institution qui s’est réjouie en premier de cette distinction du juge Edward Amoako Asante, c’est la cour de Justice de la CEDEAO elle-même. « Ce prix renforce l’image de la Cour sous la direction avisée du président en tant que tribunal international qui inspire la confiance du public », informe une déclaration de la juridiction. Pour le professeur Muhammed Tawfiq Ladan, directeur général de l’Institut nigérian d’études juridiques avancées, cette distinction est bien méritée par la cour. A travers le président Asante, il voit « une incarnation de la justice dans sa forme actuelle et un champion des droits de l’homme dans l’administration de Justice». Ce sont sûrement ces différentes qualités qui caractérisent l’homme qui lui permet d’être désigné à deux reprises à la tête de la cour de Justice de la CEDEAO par ses collègues.

Le juge Edward Amoako Asante du Ghana a été élu président de la Cour de Justice de la CEDEAO, le lundi 27 août 2018 en remplacement du juge Jérôme Traoré du Burkina Faso. Il est membres de plusieurs organisations de magistrats. Au nombre de celles-ci ont peut citer : l’Association du barreau du Ghana, l’Association des magistrats et des juges du Ghana, l’Association des magistrats et des juges du Commonwealth et de l’Association mondiale des juristes.

Comlan Hugues Sossoukpè

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise les cookies pour améliorer votre expérience. Êtes-vous d'accord ? Vous pourrez le désactiver à tout moment. Accepter Lire la suite