Santé et spécialités: La pneumologie : ce qu’il faut savoir

546

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

Que savoir du rôle du pneumologue dans une formation sanitaire, son importance dans le système sanitaire ? Dans une publication relayée sur la page de l’Ordre national des médecins du Bénin, Dr Koudessi Flora, Médecin pneumologue-phtisiologue, spécialiste des affections respiratoires et de la tuberculose, apporte des éléments de clarification.

 

“Au Bénin, la pneumologie reste une spécialité non bien connue, aussi bien du grand public que du personnel médical et paramédical. J’ai alors la lourde tâche, de partager de mon point de vue l’importance de ma spécialité.  Alors c’est quoi la pneumologie ? Quel est le rôle du pneumologue ?

La pneumologie est une spécialité médicale qui est dédiée aux pathologies respiratoires, de la prévention au traitement. Elle se consacre surtout aux affections qui touchent les poumons ; la plèvre ; les bronches ; la trachée ; le diaphragme. Le pneumologue est consulté souvent pour les cas de toux persistante ; de dyspnée (difficulté à respirer); de douleur thoracique ; d’apnée du sommeil. Il prend en charge entre autres, diverses pathologies comme la tuberculose ; les pneumonies ; les pathologies émergentes telles que le SARS COV2; l’asthme et les allergies respiratoires ; les bronchites chroniques ; les troubles respiratoires du sommeil ; les troubles respiratoires liés au tabac et à la pollution de l’air. Ainsi, le pneumologue s’intéresse aux problèmes majeurs de santé publique.

Le pneumologue est un médecin polyvalent dans la prise en charge des patients, du diagnostic au traitement. Ainsi, les explorations aidant au diagnostic en pneumologie sont diverses et variées. Le pneumologue s’aide donc de l’imagerie thoracique à travers la Radiographie et le scanner thoracique, et est formé à leurs interprétations. Il s’aide aussi de la biologie et bien d’autres explorations. De plus, la spécialité ne cesse de se développer à travers de nouveaux examens paracliniques et de nouvelles thérapeutiques. De ce fait, les examens paracliniques fréquemment effectués par le pneumologue sont les explorations fonctionnelles respiratoires au repos et à l’effort ; l’échographie thoracique ; l’endoscopie bronchique souple et rigide ; la pleuroscopie ; l’oxymétrie ; la capnographie ; la polygraphie ventilatoire et la polysomnographie. Le pneumologue est aussi formé pour la réalisation des actes pleuraux comme la ponction pleurale à l’aveugle ou parfois échoguidée, le drainage thoracique et la biopsie pleurale.

Il coopère étroitement avec d’autres agents médicaux et paramédicaux, tels que : les cardiologues ; les ORL ; les anesthésistes réanimateurs les gastro-entérologues ; les neurologues ; les chirurgiens cardio-thoraciques ; les radiologues ; les kinésithérapeutes ; les nutritionnistes parmi tant d’autres.

 

Comment je vis ma spécialité ?

La spécialité étant transversale donc très variée en pathologies et en explorations, mes journées sont très passionnantes et ne se déroulent presque jamais comme prévu malgré une programmation préalable. Néanmoins, en général, mes activités sont centrées d’une part sur des consultations, la visite des malades hospitalisés. D’autre part, je me consacre aux explorations fonctionnelles respiratoires (telles que la spirométrie et le test d’effort), aux explorations du sommeil comme la polygraphie ventilatoire et à l’endoscopie bronchique. Des gestes tels que les ponctions pleurales ; le drainage thoracique et la biopsie pleurale font aussi partie intégrante de mes actes en pratique quotidienne.

Il est important de noter que la prise en charge proposée est centrée sur le patient donc personnalisée. La meilleure décision doit être prise pour offrir des soins de meilleure qualité tout en considérant le rapport bénéfice/risque pour le patient

Je me consacre aussi à des activités de sensibilisation à travers l’information, l’éducation et la communication autour des affections respiratoires mais aussi à la recherche, une de mes passions, pour améliorer la santé de la population globalement. En conclusion, la pneumologie se consacre à toutes les dimensions de la médecine, je ne peux que conseiller et encourager toute personne intéressée par cette discipline passionnante, à s’y consacrer“.

A.B

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise les cookies pour améliorer votre expérience. Êtes-vous d'accord ? Vous pourrez le désactiver à tout moment. Accepter Lire la suite