Open du Nigéria de taekwondo: Le Bénin au bercail avec sept médailles

357

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

Du 12 au 14 août 2022, les pratiquants du taekwondo ont pris part à l’Open du Nigéria. Outre le pays hôte et le  Bénin, il y avait aussi le Niger et le Togo. Au terme de la compétition qui a duré trois jours, les représentants béninois sont rentrés au bercail avec sept médailles dont deux en or. Elles ont été remportées par Laurence Aeschbacher et Zakyou Soumanou. Le Bénin a également décroché quatre médailles en argent. Œuvre de Romaric Koube, Ségolène Balley, Bouama Natchimdjabo et Abdul Oumarou. La seule médaille en bronze porte la signature de Eric Tossou. Seuls deux athlètes, Bennet Tossou (-63 kg) et Max Assogba (-68 kg) n’ont pas fait long feu dans la compétition.

 

Une bonne moisson qui montre le sérieux dans le travail qui se fait au niveau des clubs avec le soutien de la Fédération béninoise de taekwondo (Fbtae), sous l’égide de son président Victorien Kougblénou qui, avec l’ensemble de son Comité exécutif, est en train de porter haut la discipline. Les différentes formations enclenchées au niveau des entraîneurs, coaches, encadreurs ainsi que les arbitres et juges sont les signes d’un avenir radieux du taekwondo béninois. Le travail doit donc continuer afin que le taekwondo béninois hisse les couleurs nationales au plus haut niveau lors des joutes continentales et internationales.

A.F.S.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise les cookies pour améliorer votre expérience. Êtes-vous d'accord ? Vous pourrez le désactiver à tout moment. Accepter Lire la suite