1er Tournoi de lancement de Adjidja scrabble club: Candide Olowo vainqueur, Roland Renaud Kouton déjà au travail

424

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

Adjidja scrabble club des Forces armées béninoises a organisé son 1er Tournoi, samedi 06 août 2022 à la « Tanière des Grizzlys » de Godomey. Au terme dudit tournoi précédé d’initiation au scrabble, c’est Candide Olowo qui a été sacré vainqueur.

 

Dans sa volonté d’agrandir la famille Adjidja Sport Sarl, le Chef d’État-Major Général, a confié les rênes de Adjidja scrabble club au président honoraire de la Fédération béninoise de scrabble, en la personne du Colonel Roland Renaud Kouton. Ceci, en raison de sa passion reconnue pour ce sport cérébral et de ses anciennes fonctions à la Fédération béninoise de scrabble (FéBéSc) qu’il a dirigée de 2013 à 2020. Pour annoncer la couleur de la plus belle des manières, le Colonel Roland Renaud Kouton a initié sous l’égide de la FéBéSc, le 1er Tournoi de Adjidja scrabble club au profit des militaires. Ce tournoi a rassemblé les Forces armées béninoises, la Police Républicaine, les Eaux, forêts et chasse et les Douanes et droits indirects.

Et, au menu de ce tournoi de scrabble, l’initiation au scrabble Duplicate (de 09h à 11h) puis un championnat classique au terme duquel Candide Olowo est monté sur la plus haute marche du podium devant Borel Allonoumi (2-1). Oscar Dafia complète le podium après sa victoire devant Vital Takpamelo (2-1). A en croire le Colonel Roland Renaud Kouton, la compétition annonce l’existence officielle de Adjidja scrabble club. Pour lui, ce rendez-vous a été non seulement un moment propice pour initier  les participants à la formule «Duplicate» que beaucoup ne maîtrisent pas mais aussi, et surtout, a permis essentiellement de recenser les scrabbleurs cachés dans les différentes structures militaires et paramilitaires. Il a rappelé que l’ambition de Adjidja scrabble club est de participer dorénavant à toutes les activités organisés par la FéBéSc et d’y faire bonne figure. «Nous en avons les compétences», a-t-il confié. Un nouveau challenge donc pour l’ancien président de la FéBéSc qui mettra ses expériences au service des Forces armées béninoises où on enregistre des talents bien cachés de la littérature.

A.F.S.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise les cookies pour améliorer votre expérience. Êtes-vous d'accord ? Vous pourrez le désactiver à tout moment. Accepter Lire la suite