Hommage à titre anthume: Le professeur Honorat Aguessy célébré par ses pairs

431

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

(Une vivante commémoration qui réjouit le patriarche)

Le vendredi 12 août dernier à l’Institut Idée, les têtes de pont du panafricanisme se sont rassemblées autour des enseignants chercheurs de l’Université d’Abomey-Calavi pour rendre un digne hommage au professeur Honorat Aguessy. L’homme est reconnu et a été apprécié par ses pairs dans un premier temps pour les valeurs qu’il incarne. Puis, l’option est faite de le célébrer de son vivant pour le pilier et le symbole emblématiques qu’il représente dans le monde du panafricanisme après les Kwame Nkrumah et bien d’autres figures de proue du système. Pour l’heureux du jour, le panafricanisme doit contribuer au développement de l’Afrique. Néanmoins, il ne doit pas être utilisé comme un instrument de belligérance. Les acteurs de ce système doivent se baser sur les valeurs fondamentales de l’Afrique, berceau de l’humanité, pour travailler au développement du continent.  <<Salut à toi chère terre africaine. Depuis toujours et pour toujours, tu peux compter sur tes enfants pour ton développement et ton rayonnement. Notre option est tout un gage pour la renaissance de l’Afrique. Et de ce point de vu, il est désormais plus qu’impérieux et nécessaire de travailler ensemble. Et pour ce qui concerne la renaissance de l’Afrique, il faudra qu’autant que nous sommes, nous ayons une perception correcte de l’Afrique d’hier>> laisse entendre le patriarche vautré dans le fauteuil de son salon et surplombé par le poids de l’âge avec au cou et à ses côtés, toutes les distinctions à lui apportées par ses pairs, les béninois de la diaspora et les afro-descendants.  Une manière pour lui d’afficher son africanité et de lancer le signal fort pour la construction d’une Afrique exemplaire sans animosités ni atrocités. Pour ses pairs, Honorat Aguessy au même titre que le professeur Diabaté sont des valeurs du panafricanisme à ne pas perdre de vue et à ne négliger sous aucun prétexte.

 

Teddy GANDIGBE

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise les cookies pour améliorer votre expérience. Êtes-vous d'accord ? Vous pourrez le désactiver à tout moment. Accepter Lire la suite