4ème édition de la formation sur la rédaction des recours: Amnesty international Bénin outille des jeunes passionnés

433

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

Depuis ce jeudi 11 juillet 2022 au Foyer des marins à Cotonou, Amnesty international Bénin organise une formation sur la rédaction des recours, à l’intention des jeunes passionnés de la défense des droits humains. Prévue pour durer deux jours, cette formation vise à faire de ces jeunes de véritables acteurs au service de la défense des droits humains et ce, par des voies pacifiques.

 

Et de quatre ! Après trois éditions annuelles passées, des jeunes passionnés de la défense des droits humains bénéficient pour une quatrième fois de suite, d’une formation sur la rédaction des recours. À en croire le Directeur exécutif d’Amnesty International Bénin, si cette formation est rééditée une nouvelle fois, c’est grâce aux bons résultats que celles passées ont produits et continuent de produire. « Ces jeunes auront des connaissances générales sur des notions de droits de l’Homme et comment saisir les instances que nous avons au niveau de notre pays. Au niveau régional également, sur les préoccupations des droits de l’Homme afin que ces instances là puissent continuer à améliorer notre environnement sur les droits humains. En ce qui concerne les trois premières éditions, je dirai que nous avons eu plus de 75 jeunes qui ont participé. Parmi eux, beaucoup ont saisi la Cour constitutionnelle du Bénin mais également les instances régionales sur diverses préoccupations des droits de l’Homme. Lesquelles préoccupations ont eu des aboutissements heureux et parfois des rejets aussi. Mais pour nous, c’est d’encourager ces jeunes à identifier des situations et à les confronter à ce que prévoient les textes au niveau de la République », a confié donc Dieudonné Dagbeto. Dans le rang des participants, c’est une opportunité qui s’offre à eux. C’est ce que réitère Nikita Adjé, étudiante en Services sociales, qui s’attend à beaucoup gagner et espère être apte à rédiger des recours bien faits avec gain de cause. En abondant dans le même sens, Wenceslas Dossou, juriste de formation, notifie que si à l’Université, il n’a pas eu la chance d’avoir des formations par rapport à la rédaction des recours, que c’est une chance pour lui de participer à cette formation pour pouvoir apprendre plus. « L’autre chose, c’est que grâce à cette formation, mes recours au frigo parviendront d’ici lundi aux institutions spécialisées », se réjouit-il. Avant le démarrage proprement dit des travaux entrant dans le cadre de cette formation, plusieurs jeunes ont rendu témoignage de Amnesty international Bénin grâce à qui, ils ont déjà déposé plusieurs recours, fruit de leur participation aux éditions précédentes.

J.G

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise les cookies pour améliorer votre expérience. Êtes-vous d'accord ? Vous pourrez le désactiver à tout moment. Accepter Lire la suite