Renforcement des capacités du système éducatif: La mobilisation du financement préoccupe…

373

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

Les membres du Groupe Local Éducation (GLE) sont conviés à une session extraordinaire sur la mobilisation de financement pour le renforcement des capacités du système éducatif béninois. Les travaux ont été officiellement lancés par le ministre des enseignements maternel et primaire, Salimane Karimou.

 

A la faveur de la session extraordinaire qui s’est déroulée à Cotonou, les membres du Groupe Local Éducation ont procédé à la validation des documents constitutifs du dossier de l’accès du Bénin au financement pour le renforcement des capacités de son système éducatif. En présence de la représentante de l’Unicef au Bénin, cheffe de file des Partenaires Techniques et Financiers du secteur de l’éducation, la session extraordinaire a réuni les différents acteurs clés des trois sous-secteurs de l’éducation dans notre pays. « En effet, le Partenariat Mondial de l’Éducation (PME) a récemment annoncé pour le Bénin quatre types de financement à mobiliser pour la transformation de son système éducatif. Il s’agit du financement pour la transformation du système ou STG ; du financement à effet multiplicateur ; du financement accélérateur de l’éducation des filles ou GEA et le financement pour le renforcement des capacités du système ou SCG. La mobilisation de ces différents financements requiert la constitution de divers dossiers à adresser au Secrétariat du PME pour approbation. Et c’est à juste titre que, comptant sur le niveau d’expertise et d’engagement pour le développement du système éducatif des acteurs présents, la représentante de l’Unicef, cheffe de file des PTF du secteur de l’éducation Madame Djanabou Mahondé se dit rassurée que les assises permettront au gouvernement du Bénin, de présenter au PME, des documents répondant aux critères exigés par le bailleur de fonds pour offrir aux enfants du Bénin une éducation de base de qualité à travers les financements annoncés » informe le gouvernement. Pour l’autorité ministérielle, Salimane Karimou, il s’agira essentiellement pour les membres du GLE, d’examiner de fond en comble le document d’analyse des facteurs favorables qui définit les domaines prioritaires à la transformation du système éducatif béninois ; la note conceptuelle des requêtes éligibles au financement SCG du PME et le budget prévisionnel des activités associées aux requêtes. « Vous sachant des femmes et des hommes de grande valeur et très engagés pour l’avènement au Bénin d’une éducation holistique, inclusive et de qualité, je reste persuadé que vous ne ménagerez aucun effort pour faire de cette séance un succès total » a indiqué le ministre.

 

A.B

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise les cookies pour améliorer votre expérience. Êtes-vous d'accord ? Vous pourrez le désactiver à tout moment. Accepter Lire la suite