Pour son combat pour le développement de l’Afrique: Prof Honorat Aguessy reçoit des hommages ce 13 août

777

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

Sur initiative d’un Béninois de la diaspora, les Agences Nationales du Conseil Mondial du Panafricanisme (COMOPA) vont rendre un hommage au professeur émérite de l’Université d’Abomey-Calavi, Honorat Aguessy le 13 Août prochain à Ouidah. En prélude à ce grand évènement, les membres du comité d’organisation ont animé une conférence de presse ce 9 Août 2022 à l’Institut de Développement et d’Echanges Endogènes (IDEE) basé à Ouidah.

 

En effet, selon Bienvenu Antonio, enseignant-chercheur au département de Philosophie de l’Université d’Abomey-Calavi, et président du comité d’organisation, la décision de rendre un hommage au Prof Aguessy de son vivant pour les bons et loyaux services rendus à l’humanité, se justifie par son combat de tout temps pour le développement de l’Afrique. « Il s’est toujours montré très combatif et intrépide. Au regard de tout ce qui précède, les agences nationales du COMOPA ont décidé de lui rendre un hommage panafricain et panafricaniste de son vivant. Et d’obtenir de lui, la remise du flambeau de l’Afrique afin que la lutte pour la libération et l’indépendance de l’Afrique soit une réalité », a-t-il déclaré.

Aux dires de Sessou Kuassi Roger, un Béninois résident en Italie, qui  a eu l’idée de distinguer le doyen honoraire et fondateur de la Faculté des Lettres, Arts et Sciences Humaine (FLASH), c’est un devoir de lui faire cette reconnaissance pour tout ce qu’il a fait. « Je l’ai connu il y a une vingtaine d’années et il n’a jamais ménagé son effort pour nous accompagner », témoigne ce dernier.

Premier Docteur ès lettres de l’Afrique de l’Ouest, le Prof Honorat Aguessy, digne panafricaniste des temps modernes et contemporains,  fut aussi  chercheur au Centre national de la recherche scientifique à Paris, directeur de la recherche scientifique et technique du Bénin,  directeur du programme Unesco d’enseignement supérieur et formation des personnels de l’éducation pour l’Afrique.

Il est considéré par beaucoup comme un grand défenseur de l’important rôle de veille joué au sein de la société civile pour éviter les dérives de tout genre au sein des classes politiques. On apprend dans les coulisses que des personnalités et invités de marque sont  attendus dans la cité des Kpassè le week-end prochain pour cette grande rencontre de témoignage de reconnaissance à un Africain réputé.

Rappelons que plusieurs autres figures du panafricanisme telles que Père Jah Elijah Adandjah, Jean Delphonse Mélé, et Prof Alphonse Gaglozoun  sont aussi intervenues au cours de cette sortie médiatique.

 

TG

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise les cookies pour améliorer votre expérience. Êtes-vous d'accord ? Vous pourrez le désactiver à tout moment. Accepter Lire la suite