Kid expo, 3e édition: Trois jours d’activités ludiques pour les enfants

513

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

(Canal+ accompagne l’initiative)

Du vendredi 05 au dimanche 7 août 2022, la 3e édition de Kid expo a déroulé ses activités au Centre communautaire Eya de Cotonou. Avec l’accompagnement de Canal+, la promotrice Inès Facia, communément appelée « Tata Inès » a mis les petits plats dans les grands pour offrir aux enfants d’intenses moments de joie à travers des jeux de toute sorte qui éveillent l’esprit  des enfants.

 

Du Adji, le Awalé local, du Bountoun, Ludo, Echecs, Dames, des ateliers de tissage de Kanvo à l’apprentissage des danses patrimoniales, depuis le Tipenti jusqu’au Zinli, en passant par le mannequinat, les Lokcs, les ateliers de couture, c’est un programme alléchant qu’a concocté la promotrice de la Grande exposition de l’enfance au Bénin, Inès Facia (Tata Inès) pour occuper les enfants pendant 3 jours. A ses dires, l’objectif est de créer dans le cœur des enfants, de 7 à 18 ans, une émulation d’ouverture d’esprit. « Quand ils viennent, ils rencontrent d’autres enfants, ils apprennent à sortir de leur milieu de confort familial, ils se font des amis et ils ouvrent leur horizon de culture à d’autres activités. Ils découvrent des métiers. Le fait de leur montrer le tissage du Kanvo, le paysagiste de l’environnement, les locks pour identifier leur culture, la couture et même le Adji, c’est un jeux de très grande réflexion mathématique et de probabilité. Donc, c’est développer dans nos enfants ce qu’il y a de meilleur en eux, de les déconnecter des tablettes, de la télévision, des écrans pour reconnecter leur attitude à la connexion humaine », a-t-elle laissé entendre.

Pendant trois jours, entre 11h et 18h, avec une pause de 13h à 14h30 pour le déjeuner, les activités sont étalonnées sur la journée avec les enfants. Le troisième jour, le dimanche après-midi, de 17h à 19h, il y a eu un spectacle de cirque, entièrement gratuit pour les enfants, puis une restitution. Rien n’a été omis afin de faire découvrir aux enfants leur culture, le quotidien de tous les jours qui n’a rien à voir avec ce qu’on leur montre à l’écran. Ils ont fait des activités avec la Croix rouge, les sapeurs-pompiers. L’idée, selon les propos de Tata Inès,  c’est de les mettre en contact avec des métiers pour qu’ils ne pensent pas que quand on grandit c’est forcément pour travailler dans un bureau. On peut développer une chaîne de travail pour valoriser nos tenues traditionnelles, valoriser notre urbanisme en mettant l’accent sur l’environnement. Le programme est réparti de cette sorte pour que les enfants touchent à tout. S’agissant de la manière dont les enfants ont été sélectionnés, « J’ai juste passé un message sur ma page Facebook et sur Instagram et les enfants viennent », a laissé entendre Tata Inès.

Mention spéciale à Canal+

Au nombre des sponsors qui accompagnent Kid expo, Canal+. Tata Inès n’a pas manqué d’adresser ses sincères remerciements à sa Maison de cœur. « Canal+, c’est ma maison de cœur, ma maison de rêve et ma maison d’épanouissement. Canal+ fait énormément pour l’éducation des enfants, Canal+, de par ses actions pour encourager les enfants sur le chemin du savoir, apporte énormément. C’est un merci sincère et sans fin. Pour une 30e année anniversaire, Canal+ est merveilleux et leur grain de sel dans le paysage de l’éducation des enfants au Bénin apporte une belle saveur à l’épanouissement des enfants », a-t-elle souligné.

Elle n’a pas manqué aussi d’adresser ses remerciements au Centre communautaire Eya, « Ma culture, mon futur »,  Air France, LBM, le groupe Empire de Ulrich Adjovi, et au rappeur Amir.

A la fin de Kid expo, un club de lecture dénommé « Eya club de lecture » sera monté parce que l’objectif c’est  d’aiguiser l’appétit des enfants à la lecture, le savoir est dans la lecture et puis tout passe par la lecture, a souligné Tata Inès.

Les enfants en parlent

Hountin-Kiki Manifeste

« Kid expo, pour moi, c’est une grande exposition pour aider les enfants à découvrir d’autres choses qui leur sont inconnues. Les danses patrimoniales, il y a aussi le tissage Kanvô, j’ai essayé et c’était bon. Aussi, les tatas ont été gentilles ».

Tchibozo Pharel

« Kid expo, pour moi, c’est un très très grand événement. J’ai beaucoup adoré cette 3ème édition surtout les numéros de cirque, les danses, les danseurs, les artisans, tous les animateurs, les tatas, Tata Inès, tous ont été magnifiques dans leur rôle. J’aimerais beaucoup être là à l’édition 4 s’il y en a bien sûr. En un mot, c’est extraordinaire ».

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise les cookies pour améliorer votre expérience. Êtes-vous d'accord ? Vous pourrez le désactiver à tout moment. Accepter Lire la suite