Naissance du Mouvement des fédéralistes Sahélo-Guinéens: Pour une  »vraie » mutualisation de l’espace géographique de l’Afrique de l’Ouest

219

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

À 48 heures de son Assemblée générale constitutive, le Mouvement des fédéralistes Sahélo-Guinéens (Mfsg) a animé ce jeudi 4 août 2022 à Cotonou, une conférence de presse. Objectif, exposer les tenants et aboutissants de cette initiative qui prend simultanément corps au Bénin et au niveau de la diaspora.

 

Les activités préparatoires pour l’avènement Mfsg vont bon train. À deux jours de l’Assemblée générale constitutive qui lancera le Mouvement, ses précurseurs ont décidé de rencontrer la presse. Dans ses explications, le Professeur Edgard Gnansounou, Fondateur et Coordinateur de ce Mouvement a expliqué que la vision derrière doit être acceptée. Et pour l’être, il faut, dit-il, la promouvoir. C’est donc cette promotion qui concoure, dit-il, à sa mise en place. Parlant donc des motivations, le conférencier s’explique. Pour lui, face à la forte croissance démographique de l’Afrique en général et des pays de la Cedeao en particulier, des exigences s’imposent. Lesquelles sont entre autres, selon lui, la mise en place d’un modèle économique adéquat, la construction d’infrastructures éducationnelles répondant aux réalités du monde actuel. Seulement, face à ces nombreux défis, le secteur secondaire, la croissance économique et les indicateurs macro-économiques, regrette-t-il, n’évoluent pas proportionnellement à ces défis. Dans cet élan, il dit regretter davantage l’inaction parfois des Organisations sous régionales. Pour se donner des moyens de relever ces défis, le Professeur Edgard Gnansounou indique qu’il était nécessaire de penser à une nouvelle Organisation pour promouvoir donc la fédération des pays de la Cedeao où chacun gardera son autonomie. Pour y arriver, il préconise la mutualisation de l’espace géographique de ces pays. Ce faisant, l’homme espère que les conditions d’industrialisation et les autres défis de développement auxquels sont confrontés ces pays de la sous-région auront un bout de tunnel. C’est donc, ce qui, à l’en croire, sous-tend la mise en place de ce creuset qui prend corps au Bénin pour envahir les autres pays. Pour sa concrétisation, il rassure que des objectifs clairs et précis ont été définis. De ces objectifs, l’on peut retenir : la promotion du fédéralisme comme mode de gouvernance en Afrique de l’Ouest,  le fait d’agir en faveur de la mutualisation des espaces de gouvernance sur un mode fédéral dans le but d’assurer la paix , la démocratie et la prospérité dans la sous-région, le rassemblement de tous les citoyens qui souhaitent promouvoir à terme une confédération Ouest Africaine entre le Nigeria, cette entité et la Fédération Sahélo-Guinéenne. << Influer sur les décisions prises par les institutions de la sous-région , en veillant à ce que les intérêts des populations priment sur toute autre considération dans l’attente de la mise en place d’institutions fédérales disposant, entre autres, d’un véritable gouvernement. Entreprendre toute action susceptible de favoriser l’émergence d’une fédération entre les quatorze pays concernés. Cette fédération doit établir sur la base d’une Constitution démocratique adoptée selon la double légitimité des peuples et des Etats fédérés. Promouvoir le plurilinguisme dans l’enseignement et la formation en vue de renforcer la communication et les échanges dans la sous-région. Renforcer les échanges en Afrique de l’Ouest, notamment entre les apprenants des différents pays. Promouvoir les échanges entre les apprenants et les entreprises de différents pays de la sous-région. Promouvoir les conditions de développement de grappes industrielles en Afrique de l’Ouest. Mobiliser en particulier les jeunes dans le but de les ouvrir aux opportunités d’emplois et de production de richesses à l’échelle de la sous-région >>.

 

J.G

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise les cookies pour améliorer votre expérience. Êtes-vous d'accord ? Vous pourrez le désactiver à tout moment. Accepter Lire la suite