Monument aux dévoués: Quid du sort de l’ancien monument aux morts…

323

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

Nat

Plus de dépôt de gerbe ni d’hommages solennels aux fils et filles du Bénin morts pour la patrie au pied du Monument aux morts de Xwlacodji. Et depuis ce 1er Août 2022, c’est le site des Jardins de Mathieu qui accueille la cérémonie de dépôt de gerbe et d’hommages aux soldats tombés les armes à la main en défendant le pays. Toutefois, pendant plus de 60 ans, ces hommages ont été rendus aux pieds d’un autre monument : le Monument aux morts de Xwlacodji. Ce monument érigé par les colonisateurs français en mémoire des soldats français tombés en territoire ennemi. Si au fil des ans notamment avec l’accession du Bénin à l’Indépendance, l’épigraphe a été modifiée pour devenir un monument dédié à la mémoire des soldats béninois, le Monument de Xwlacodji n’a jamais été digne de recevoir les hommages aux soldats béninois, selon le ministre de la culture, Jean-Michel Abimbola. Pour le Président de la République, pendant plus de 60 ans, ce monument aux morts a plutôt ravivé la peine des béninois. Selon ses dires, aux pieds de ce monument dédié aux soldats français, le Bénin avait plutôt honoré ses bourreaux et il fallait mettre un terme définitif à « une aberration qui n’avait que trop duré ». Le monument de Xwlacodji serait donc érigé sur la tombe d’un soldat français inconnu. « C’est désormais ici que sera déposé la gerbe à la mémoire de nos héros, nos soldats tombés les armes à la main, aux filles et fils dévoués à la cause du pays…. Ce monument est le leur » a-t-il déclaré en procédant à l’inauguration du nouveau monument aux dévoués.  « En mémoire des enfants du Bénin dévoués à la patrie », peut-on lire sur le monument érigé pour réparer une anomalie de l’histoire. Le Monument aux dévoués se veut donc un référent identitaire, un joyau. L’ancien monument aux morts de Xwlacodji est donc délaissé. Si l’acte du gouvernement reste salutaire, des interrogations subsistent quant au sort de l’ancien monument aux morts. Sera-t-il finalement détruit ? N’est-il pas temps d’effacer définitivement ce trait sombre de notre histoire ? Qu’adviendra-t-il de la tombe et du corps du soldat français qui se trouve en-deçà au cas où le gouvernement opterait pour la démolition du monument ? Le gouvernement va-t-il laisser cet espace aux français pour y rendre hommage aux leurs ? Les clarifications du gouvernement sont vivement attendues.

A.B

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise les cookies pour améliorer votre expérience. Êtes-vous d'accord ? Vous pourrez le désactiver à tout moment. Accepter Lire la suite