Médias et Gouvernance au Bénin: Pourquoi financer particulièrement la Maison des médias

323

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

À travers un entretien accordé à une radio de la place, Igor Wotto est revenu sur le rôle de la Maison des médias au Bénin. En démontrant comment elle participe à la veille citoyenne et améliore donc la qualité de la gouvernance, le Gestionnaire comptable de cette structure identitaire des professionnels des médias implore la clémence des autorités étatiques pour retour à la normale, en ce qui concerne son financement.

En déclinant le rôle de la maison des médias, Igor Wotto laisse entendre qu’elle a pour objectif de promouvoir la solidarité entre les médias et les professionnels, la liberté de la presse, le pluralisme et l’indépendance des médias. Mieux, il indique qu’elle sert de cadre et d’appui au perfectionnement des journalistes et des médias. << C’est-à-dire que nous sommes dans un processus de formation continue des journalistes, dans la maîtrise et la meilleure connaissance des genres journalistiques. Nous sommes dans la formation continue des journalistes en matière d’investigation. L’investigation par exemple peut aider le gouvernement à savoir ce qui est caché dans certains secteurs d’activité, pour prendre certaines décisions. C’est là où notre aide est très importante pour le gouvernement, pour mieux redorer le blason du Bénin >>, a-t-il évoqué.

Pour appuyer son raisonnement, Igor Wotto évoque qu’avec l’appui financier d’Open society initiative for west africa, la maison des médias a mené par exemple des investigations sur le foncier. Lesquelles ont permis, à l’écouter, au gouvernement de savoir des faces cachées du foncier à Abomey Calavi et dans d’autres régions du Bénin. << Donc, apporter une assistance financière à la Maison des médias en matière de formation continue des journalistes, c’est très important pour une bonne gouvernance et pour également la redevabilité >>, a-t-il insisté. Seulement, il regrette que ces formations soient depuis un moment en dent de scie. Puisque avoue-t-il, la structure n’a plus le soutient financier du gouvernement, ni de certaines Organisations internationales qu’ils espéraient. C’est pourquoi, relève-t-il, ces difficultés sont accrues. Face à cet état de chose, il dit implorer la clémence du Chef de l’État qui, pour lui, est un homme qui aime les travaux de qualité à appuyer la Maison des médias. Ceci, pour continuer, insiste-t-il, ces investigations et reportages de qualité.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise les cookies pour améliorer votre expérience. Êtes-vous d'accord ? Vous pourrez le désactiver à tout moment. Accepter Lire la suite