Coupe des nations de la zone 3 de volleyball : Victoire des Ecureuils volleyeurs devant le Burkina Faso

353

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

Pour le compte du 4e match de la première journée de la Coupe des nations zone 3 de volleyball, les Étalons volleyeurs du Burkina Faso étaient face à leurs homologues des Écureuils volleyeurs du Bénin. Un match âprement disputé qui a tourné à l’avantage du Bénin (3-1).

Et pourtant, ce sont les Burkinabè qui ont annoncé la couleur en gagnant logiquement le Premier set (25-19). Ceci, après avoir profité des erreurs de service et le manque de concentration des Béninois.

Mais comme une moto à diesel, la troupe du duo d’entraîneur Franck Lokonon et Jawal Tabé a changé de tactique de jeu en appuyant sur le roulant compresseur de l’équipe. Moment idéal et propice pour les Béninois pour remettre la pendule à l’heure lors du deuxième Set (25-17). Le troisième set a été plus compliqué mais l’abnégation et la détermination des Écureuils volleyeurs ont pris le pas sur leurs adversaires qui ont constaté les dégâts (25-21). L’ultime set a été  davantage plus compliqué pour Tobby Tohouegnon et ses partenaires qui ont lâché des points, redonnant confiance aux Burkinabè. Mais heureusement pour les Béninois qui avaient sur le banc, des techniciens qui ont fait la lecture de jeu. Et les dernières consignes ont été bénéfiques à la sélection béninoise qui remporte le match dans la douleur (25-23).

Le Bénin entame donc la compétition par un succès, 3-1 (19-25 ; 25-17 ; 25-21 ; 25-23). Mais la joie sera de courte durée car le regard est déjà tourné vers le match d’ouverture face à la Côte-d’Ivoire, pays hôte. Ce sera ce vendredi, 05 août 2022, au Palais des sports de Treichville. Une victoire assurera définitivement la qualification pour le carré d’as.

Depuis Abidjan (Cell/Com-FBVB)

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise les cookies pour améliorer votre expérience. Êtes-vous d'accord ? Vous pourrez le désactiver à tout moment. Accepter Lire la suite